Lyon : condamné pour avoir violé sa belle-fille à 15 reprises

Lyon : condamné pour avoir violé sa belle-fille à 15 reprises

Ce mardi, un homme âgé de 32 ans a été condamné par la justice lyonnaise.

Ce ressortissant somalien avait été surpris en 2015 par sa femme dans le lit de sa belle-fille. Au terme de l'enquête, la victime âgée de seulement 12 ans avait confié avoir été violée à 15 reprises en seulement quelques semaines.
Le beau-père ne lui avait imposé que des pénétrations anales, pour ne pas laisser de traces.

Face à la justice, l'homme s'est confondu en excuse, et a évoqué son enfance difficile, elle aussi marqué par des abus sexuels.

Le parquet a requis 5 ans de prison dont 1 avec sursis. Un réquisitoire qui n'a pas été suivi par le juge, qui a ramené sa peine à 24 mois de prison, ainsi que 8000 euros de dommages et intérêts à sa victime, et 1500 euros pour son ex-compagne, mère de l'ado.

X
32 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 04/02/2017 à 12:12
le monde à l envers a écrit le 04/02/2017 à 11h32

2 ans de prison !!!! J ai honte pour la France
2 ans c'est vraiment rien par rapport à la souffrance de la victime et sa famille que elle se culpabilise d avoir pas pu la protéger de ce pervere sexuel pedophile .....
Donc on peut conclure que le viole est légal
Vous pouvez donc violer les filles des juges des avocats et des politiciens' vous ne risquez rien que 2 ans de prison.
Avec eux peut être rien puisque ça les choque pas 2 ans.
????????

la viole est légal, ainsi que le violon.

Le viol en revanche...

Comment peut on dire que quelque chose est légal quand l'accusé est condamné à 2 ans de prison ?

Faites les donc ces 2 ans de prison, vous nous direz si c'est rien....

Signaler Répondre

avatar
le monde à l envers le 04/02/2017 à 11:32
scorpion a écrit le 29/12/2016 à 23h36

2 ans de prison pour un acte aussi odieux ! C'est un cadeau de la justice ! La meme d'ailleurs qui a légalisé la sodomie avec le mariage pour tous . Donc rien d'étonnant !

2 ans de prison !!!! J ai honte pour la France
2 ans c'est vraiment rien par rapport à la souffrance de la victime et sa famille que elle se culpabilise d avoir pas pu la protéger de ce pervere sexuel pedophile .....
Donc on peut conclure que le viole est légal
Vous pouvez donc violer les filles des juges des avocats et des politiciens' vous ne risquez rien que 2 ans de prison.
Avec eux peut être rien puisque ça les choque pas 2 ans.
????????

Signaler Répondre

avatar
scorpion le 29/12/2016 à 23:36

2 ans de prison pour un acte aussi odieux ! C'est un cadeau de la justice ! La meme d'ailleurs qui a légalisé la sodomie avec le mariage pour tous . Donc rien d'étonnant !

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 28/12/2016 à 13:23

bravo la justice

Signaler Répondre

avatar
Maurice le 12/12/2016 à 19:38

c'est un criminel ce type doit etre considéré comme tel.il n'y qu'une peine qui devrait etre efficace et qui l'empecherais de réciver ce serais de lui suprimer le matériel par ou il a péché:la au moins on serait sur de l'impossibilité de recommencer.

Signaler Répondre

avatar
Jean-Pierre le 11/12/2016 à 12:18

Immonde. Cet homme n'a rien à faire en France, et on continue d'en autoriser des milliers de plus chaque jour. C'en est trop! Je voterai pour la première fois de ma vie FN en 2017!

Signaler Répondre

avatar
evperso le 10/12/2016 à 09:55

Il faudrait juste demander au juge :

"si quelqu'un s'engage à faire une peine à 24 mois de prison, et à payer 8000 euros ... cette personne pourra-t-elle violer votre fille ou votre petite fille ???"

Je doute qu'il réponde positivement !!!

Signaler Répondre

avatar
Écoeurant ! le 09/12/2016 à 13:12
Twin a écrit le 09/12/2016 à 05h26

J'ai d'abord réagi comme vous lisant "que des pénétrations anales". Puis j'ai relu et compris : comme d'habitude les journalistes prennent peu attention aux mots employés pour traiter des abus sexuels (forme l'euphémisme ?). Le "que" employé ici à pour sens "exclusivement" : le beau père a imposé des pénétrations exclusivement anales" aurait été une meilleure formule.

Quant aux assises... très peu de viols sont portés devant les assises. Ils sont majoritairement requalifiés en délits. Et ça n'émeut pas grand monde si ce n'est les associations féministes.

Vous êtes un personnage odieux,au lieu de corriger des formules de phrases,apparemment vous trouvez ça normal. C'est sur que la communauté de gays qui nous gouvernent auraient prefere etre à la place de cette petite ,puisque pour eux c'est normal. C'est meme eux qui les encouragent à venir en France par le biais d'associations, avec la couverture humanitaire. Une pensée pour toute les victimes collatérales de cette pensée unique diabolique.

Signaler Répondre

avatar
ftfhubukh le 09/12/2016 à 12:50

Ce mec en prend pour 2 ans et Cahuzac pour 3 ans... Il n'y aurait pas un problème ?

Signaler Répondre

avatar
Twin le 09/12/2016 à 05:26
Jeansais a écrit le 07/12/2016 à 09h48

Le beau père ne lui avait imposé "que des pénétrations anales",,,
or toute pénétration sexuelle quel qu’elles soient sont qualifiées de viol d'autant que dans ce cas la victime est mineure,âgée de moins de 15 ans et par une personne ayant autorité donc circonstances aggravantes
Ces gestes logiquement sont qualifiés de viol il s'agit donc d'un crime et un crime est jugé par une cour d'assises composées de jurés et de 3 juges et pas par "un juge";

je ne comprends rien à cet article ...

J'ai d'abord réagi comme vous lisant "que des pénétrations anales". Puis j'ai relu et compris : comme d'habitude les journalistes prennent peu attention aux mots employés pour traiter des abus sexuels (forme l'euphémisme ?). Le "que" employé ici à pour sens "exclusivement" : le beau père a imposé des pénétrations exclusivement anales" aurait été une meilleure formule.

Quant aux assises... très peu de viols sont portés devant les assises. Ils sont majoritairement requalifiés en délits. Et ça n'émeut pas grand monde si ce n'est les associations féministes.

Signaler Répondre

avatar
MICHELE le 08/12/2016 à 20:02

c'est vraiment léger comme peine, parce que la gamine elle elle va en avoir pour plus que ça pour s'en remettre ! c'est inadmissible, c'est un acte absolument INADMISSIBLE

Signaler Répondre

avatar
Pardon? le 08/12/2016 à 16:35
preulx a écrit le 07/12/2016 à 19h10

Ce n'est pas notre problème. Un crime odieux a été commis par un étranger, il doit être expulsé après sa peine de prison, cela fonctionne comme cela dans à peu près tous les pays du monde. Point à la ligne.

Un viol de fillette africaine ne compte donc pas!!!Si ce n'est du racisme, qu'est ce???

Signaler Répondre

avatar
zigounette38 le 08/12/2016 à 16:06

Ces types il faut les castrer. ils ne pourront plus faire de mal

Signaler Répondre

avatar
milord le 08/12/2016 à 15:09

lui couper son appareil et lui faire bouffer, c'est ça la vraie solution !

Signaler Répondre

avatar
margolio le 08/12/2016 à 15:05

Article 222-24 du code pénal :

Le viol est puni de vingt ans de réclusion criminelle :

1° Lorsqu'il a entraîné une mutilation ou une infirmité permanente ;

2° Lorsqu'il est commis sur un mineur de quinze ans ;

3° Lorsqu'il est commis sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de l'auteur ;

4° Lorsqu'il est commis par un ascendant ou par toute autre personne ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait ;

5° Lorsqu'il est commis par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions ;

6° Lorsqu'il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ;

7° Lorsqu'il est commis avec usage ou menace d'une arme ;

8° Lorsque la victime a été mise en contact avec l'auteur des faits grâce à l'utilisation, pour la diffusion de messages à destination d'un public non déterminé, d'un réseau de communication électronique ;

9° Lorsqu'il a été commis à raison de l'orientation ou identité sexuelle de la victime ;

10° Lorsqu'il est commis en concours avec un ou plusieurs autres viols commis sur d'autres victimes ;

11° Lorsqu'il est commis par le conjoint ou le concubin de la victime ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité ;

12° Lorsqu'il est commis par une personne agissant en état d'ivresse manifeste ou sous l'emprise manifeste de produits stupéfiants ;

13° Lorsqu'il est commis, dans l'exercice de cette activité, sur une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle.

Signaler Répondre

avatar
Colère le 08/12/2016 à 14:57
Benoui2 a écrit le 07/12/2016 à 20h02

Certes....
Mais avouez tout de meme que l acte en lui meme est monstrueux et que la repetition gravissime!!
2ans et mandat de depot... Qu'il ete lui meme victime ou non, ca n est pas cher payé pour une vie brisee!!
Il y a de la predation, vous ne trouvez pas?
Cette enfant doit elle etre surveillée de pres pour ne pas reproduire la meme chose plus tard???? C est dinge de péser cela

Je retiens qu un monstre est rentré chez lui ce soir et aura plus que certainement un amenagement de peine... Au lieu de croupir en prison ou d etre pris en charge en HP...

Les très nombreuses femmes victimes dans leur enfance ne reproduisent que très peu ces agressions ... Y en a marre d'entendre ces ordures chialer les mêmes circonstances qui deviendraient "atténuantes" ! Il aurait du faire ces 5 ans , honte à cette justice patriarcale complice .

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 08/12/2016 à 09:02
uiop a écrit le 07/12/2016 à 22h23

La doctrine a été appliquée conformément à ce que la société par le biais des spécialistes a voulue pour ce type d'affaire (bon là 2 ans ça fait peu, faudrait voir l'ensemble du procès pour comprendre), les juges ne font pas de politique, ils appliquent les lois qui ont été votées, en suivant la moyenne des peines appliquées, si les gens veulent du changement, il faut faire une pétition aux députés et non des centaines de commentaires un peu partout à chaque fois, c'est pas ça la démocratie et dans ces affaires vous aurez de nouveau des peines de 20-30 ans fermes si c'est votre souhait à tous ou 10ans avec suivi obligatoire sinon retour case hp sans sortie, mais pour ça il va falloir rallonger le budget de la Justice et en réduire d'autres.

Concernant le phénomène de reproduction, c'est du conditionnement, vous n'avez qu'à taper : "bourreau victime reproduction" dans google vous trouverez pleins d'études sur le sujet.

Les juges interprettent les faits et la lois.... Pour rendre une decision
Si "jensais" dit vrai, la loi n a pas ete respectée, mais je ne suis ni juriste ni sachant sur le sujet ...
Par contre, mon sentiment sur cette affaire n est sue degout et deception.... Je n ai pas,confiance en nos juges

Signaler Répondre

avatar
serge.andrinal@hotmail.fr le 08/12/2016 à 06:53

20 ans ferme !!!!

Signaler Répondre

avatar
uiop le 07/12/2016 à 22:23
Benoui2 a écrit le 07/12/2016 à 20h02

Certes....
Mais avouez tout de meme que l acte en lui meme est monstrueux et que la repetition gravissime!!
2ans et mandat de depot... Qu'il ete lui meme victime ou non, ca n est pas cher payé pour une vie brisee!!
Il y a de la predation, vous ne trouvez pas?
Cette enfant doit elle etre surveillée de pres pour ne pas reproduire la meme chose plus tard???? C est dinge de péser cela

Je retiens qu un monstre est rentré chez lui ce soir et aura plus que certainement un amenagement de peine... Au lieu de croupir en prison ou d etre pris en charge en HP...

La doctrine a été appliquée conformément à ce que la société par le biais des spécialistes a voulue pour ce type d'affaire (bon là 2 ans ça fait peu, faudrait voir l'ensemble du procès pour comprendre), les juges ne font pas de politique, ils appliquent les lois qui ont été votées, en suivant la moyenne des peines appliquées, si les gens veulent du changement, il faut faire une pétition aux députés et non des centaines de commentaires un peu partout à chaque fois, c'est pas ça la démocratie et dans ces affaires vous aurez de nouveau des peines de 20-30 ans fermes si c'est votre souhait à tous ou 10ans avec suivi obligatoire sinon retour case hp sans sortie, mais pour ça il va falloir rallonger le budget de la Justice et en réduire d'autres.

Concernant le phénomène de reproduction, c'est du conditionnement, vous n'avez qu'à taper : "bourreau victime reproduction" dans google vous trouverez pleins d'études sur le sujet.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 07/12/2016 à 21:10

Et il n'est même pas expulsé ?!!!!

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 07/12/2016 à 20:02
uiop a écrit le 07/12/2016 à 10h13

bah non, tout le monde sait qu'un très grand nombre de personnes qui ont vécus une expérience similaire, ont tendance à la reproduire, consciemment ou inconsciemment.
C'est pareil pour les enfants battus, qui à leur tour en devenant parents deviennent les bourreaux ou n'en font pas pour l'éviter.
En fait depuis le temps qu'on le sait au moins 60ans, on pourrait fournir un suivi psychiatrique régulier à vie avec prise en charge par la sécu, ça atténuerait le problème.

Certes....
Mais avouez tout de meme que l acte en lui meme est monstrueux et que la repetition gravissime!!
2ans et mandat de depot... Qu'il ete lui meme victime ou non, ca n est pas cher payé pour une vie brisee!!
Il y a de la predation, vous ne trouvez pas?
Cette enfant doit elle etre surveillée de pres pour ne pas reproduire la meme chose plus tard???? C est dinge de péser cela

Je retiens qu un monstre est rentré chez lui ce soir et aura plus que certainement un amenagement de peine... Au lieu de croupir en prison ou d etre pris en charge en HP...

Signaler Répondre

avatar
preulx le 07/12/2016 à 19:10
Pardon? a écrit le 07/12/2016 à 18h08

Vaut mieux qu'il aille violer des gamines Somaliennes, c'est ce que vous dites en somme!

Ce n'est pas notre problème. Un crime odieux a été commis par un étranger, il doit être expulsé après sa peine de prison, cela fonctionne comme cela dans à peu près tous les pays du monde. Point à la ligne.

Signaler Répondre

avatar
Encore une chance pour la France le 07/12/2016 à 18:21

Si l'agresseur avait été un prêtre, nous en serions à une centaine de messages d'indignation.
Là que 8 messages depuis 8 h ce matin.
Etonnant, non ?

Signaler Répondre

avatar
Pardon? le 07/12/2016 à 18:08
Honteux a écrit le 07/12/2016 à 17h30

Deux ans de prison pour avoir détruit la vie d'une gamine de 12 ans !
Ajoutons à cela que les condamnés à 2 ans et moins bénéficient automatiquement, sauf récidive, d'un aménagement de peine...
Quant à l'expulsion, il n'en est pas question dans l'article. Il recommencera avec vos filles.

Vaut mieux qu'il aille violer des gamines Somaliennes, c'est ce que vous dites en somme!

Signaler Répondre

avatar
Honteux le 07/12/2016 à 17:30

Deux ans de prison pour avoir détruit la vie d'une gamine de 12 ans !
Ajoutons à cela que les condamnés à 2 ans et moins bénéficient automatiquement, sauf récidive, d'un aménagement de peine...
Quant à l'expulsion, il n'en est pas question dans l'article. Il recommencera avec vos filles.

Signaler Répondre

avatar
gil le 07/12/2016 à 17:18

un viol = 48 jours de prison.

Signaler Répondre

avatar
Avis le 07/12/2016 à 11:34

Son origine importe peu....Ce type est un malade et a fait ce que des "Français" font aussi! Il mérite une peine plus lourde ...et des soins!

Signaler Répondre

avatar
JusticeFinanciere le 07/12/2016 à 10:51

En France tu braque une banque tu prend 10 ans de prison.

Tu sodomise 15 fois une gamine de 12 ans on te donne une peine de 2 ans non assorti d'un mandat de dépot. Avec les aménagement de peines pour moins de 2 ans cette personne n'ira jamais en prison. Et bonne chance pour la mère et l'ado pour récupérer des dommages et intérets qui ne seront sans doute jamais versés par le condamné.

Signaler Répondre

avatar
uiop le 07/12/2016 à 10:13
Benoui2 a écrit le 07/12/2016 à 09h40

24 mois!!??? pour avoir détruit un enfant!!???
c est une blague!

et l excuse de l enfance difficile.... quelle banalité!!

ce prédateur ne doit plus être en contact avec notre société!! il faut l enfermer à vie!! ou le renvoyer en Somalie!!!
je ne veux pas fournir de sécurité sociale, de sécurité physique ou quoi que se soit a un tel monstre!!

le juge était saoul?

bah non, tout le monde sait qu'un très grand nombre de personnes qui ont vécus une expérience similaire, ont tendance à la reproduire, consciemment ou inconsciemment.
C'est pareil pour les enfants battus, qui à leur tour en devenant parents deviennent les bourreaux ou n'en font pas pour l'éviter.
En fait depuis le temps qu'on le sait au moins 60ans, on pourrait fournir un suivi psychiatrique régulier à vie avec prise en charge par la sécu, ça atténuerait le problème.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/12/2016 à 09:48

Le beau père ne lui avait imposé "que des pénétrations anales",,,
or toute pénétration sexuelle quel qu’elles soient sont qualifiées de viol d'autant que dans ce cas la victime est mineure,âgée de moins de 15 ans et par une personne ayant autorité donc circonstances aggravantes
Ces gestes logiquement sont qualifiés de viol il s'agit donc d'un crime et un crime est jugé par une cour d'assises composées de jurés et de 3 juges et pas par "un juge";

je ne comprends rien à cet article ...

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 07/12/2016 à 09:40

24 mois!!??? pour avoir détruit un enfant!!???
c est une blague!

et l excuse de l enfance difficile.... quelle banalité!!

ce prédateur ne doit plus être en contact avec notre société!! il faut l enfermer à vie!! ou le renvoyer en Somalie!!!
je ne veux pas fournir de sécurité sociale, de sécurité physique ou quoi que se soit a un tel monstre!!

le juge était saoul?

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 07/12/2016 à 08:42

En France, la clémence sourit toujours aux mêmes, c'est ce qu'on appelle la "préférence étrangère".

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.