Il avait tenté de vendre sur Internet son butin du musée Testut-Latarjet

Il avait tenté de vendre sur Internet son butin du musée Testut-Latarjet
Feu le musée Testut-Latarjet, l'antre des curiosités - LyonMag

Il aura attendu plusieurs mois avant de tenter de vendre son butin sur Internet. Mais cet employé de la faculté de médecine de Lyon s'est tout de même fait pincer.

Entre fin 2015 et le printemps 2016, les collections du célèbre musée Testut-Latarjet d'anatomie et d'histoire naturelle médicale avaient été remisées dans un hangar en attendant leur transfert dans le futur musée des sciences médicales de Lyon. Selon le Progrès, plusieurs livres de médecines avaient été dérobés. Certains dataient du XVIIe siècle.

Les enquêteurs ont finalement découvert sur un site d'enchères en ligne une annonce pour l'un de ces ouvrages. Et se sont rendus au rendez-vous fixé avec le vendeur mardi matin. L'homme âgé de 54 ans a d'abord indiqué avoir trouvé les livres dans une poubelle. Mais la perquisition du domicile d'une amie à Chatillon-sur-Chalaronne et la découverte du butin l'a poussé à se confesser. Il avait profité du transfert des archives de la DRH à Rockefeller où ils étaient entreposés pour mettre la main sur un stock de livres.

Depuis son larcin, le serrurier s'était déjà séparé de quelques ouvrages. Et notamment une édition rare qu'il a vendue pour moins de 1000 euros.

L'ouvrier d'Etat de l'université Lyon 1 était présenté au parquet ce jeudi. Il sera jugé en avril 2017.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mvnomad le 19/01/2017 à 10:54

Il faut pas regarde'rien les photos os il faut lire sur pour ceux qui savent lire mdr

Signaler Répondre

avatar
Lyon'snake le 15/12/2016 à 23:31

Ce sont des livres qui ont été volés, pas les embryons dans le formol.

Signaler Répondre

avatar
oops le 15/12/2016 à 13:40

Sur ma chemine (si j'en avais une) a irait bien.

Signaler Répondre

avatar
Atroce. le 15/12/2016 à 11:45

C'est horrible.

Comment oser "conserver" ses enfants...

Je trouve cela très choquant, et je ne suis pas croyant.

Signaler Répondre

avatar
Tintin au Tchupikistan le 15/12/2016 à 10:16

Mais qui peut bien vouloir acheter un enfant malformé dans du formol ?

Signaler Répondre

avatar
eto le 15/12/2016 à 09:55

c'est étonnant que les ultra catholiques n'est encore rien dit concernant l'image et les dépouilles en générale non enterrés dans un cimetière.

Signaler Répondre

avatar
Bocal le 15/12/2016 à 09:42

La stupidité à son niveau ultime...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.