Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Il n’y en a pas que pour les sapins

LyonMag

Au moment où l’on croise les Lyonnais qui trainent sur les trottoirs des sapins de Noël pour les déposer dans un des 165 points officiels du territoire du Grand Lyon (la collecte s’arrêtait ce mardi 17 janvier), le livre de Mathias Bonneau "Une fois l’arbre à terre" offre une vision fascinante du devenir de l’arbre.

Car si le sapin de Noël peut au mieux espérer finir en compost, Mathias Bonneau qui signe son deuxième carnet dans la maison d’édition dirigée par le lyonnais Marc Mondou-Léotard, 13 Avril Editions, nous fait partager une aventure bien plus excitante. Son livre tient autant du documentaire que du roman graphique et de la bande dessinée.

 

Il permet au lecteur de suivre le parcours d’Etienne qui, dans les forêts du Tarn entre Toulouse et Montpellier se fait l’intermédiaire, avec sa scierie mobile, entre des gens qui ont du bois et d’autres qui en veulent. On  découvre alors les mille outils dont l’homme se sert pour transformer ces forêts en charpente ou meubles. Mathias Bonneau partage par les croquis qui remplissent les 95 pages de "Une fois l’arbre à terre" autant la majesté des arbres  que les milles techniques des scieurs pour les utiliser.

Tout ce qu’en tant qu’auteur il a appris - "un carnet à dessin ça permet de rencontrer un nombre incroyable de gens. Vous avez une mission quand vous faites cela, les portes s’ouvrent" - il le transmet à un lecteur conquis dès les premières pages, amusé plus que rebuté par les terme techniques qui parsèment ses dessins.

 

Une fois l’arbre à terre de Mathias Bonneau,  en librairie et  http://treizeavril-editions.fr/, 20 euros

 

@lemediapol


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.