Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un patron lègue sa fortune à ses salariés

André Faller, créateur de la marque de lingerie Lou, avait un jour promis de faire "quelque chose" pour ses employés. A sa mort en juillet, 300 d'entre eux ont découvert que l'industriel français leur avait légué une partie de sa fortune.
André Faller, également créateur du pantalon extensible Karting, "avait demandé une liste des salariés au service du personnel en 1993, quand il avait 81 ans", a raconté à l'AFP Jean-Claude Lemoine, dirigeant de la marque Karting, située près de Grenoble. "Il avait dit qu'il ferait quelque chose pour eux, mais tout le monde avait oublié. Ca a été un sacrée surprise !", a poursuivi Jean-Claude Lemoine, qui a racheté la société à André Faller en 2003.
André Faller, décédé en juillet à l'âge de 96 ans, et qui n'a pas eu d'enfant, a légué plusieurs centaines de milliers d'euros à ses salariés, selon le Dauphiné Libéré.
"Avec sa femme Lucienne, décédée en 2004, il les considérait comme leurs fils ou leurs filles. Cela n'avait rien à voir avec les relations habituelles entre salariés et patron", a expliqué un employé de Karting depuis 20 ans.
Environ 300 salariés de Karting, dont la plupart sont aujourd'hui à la retraite, ont touché une part de l'héritage, dont le montant varie mais représente "plusieurs mois de salaires" en moyenne.



Tags : insolite | André Faller |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.