Rhône : plus de place pour le corps, le caveau familial est étrangement complet

Rhône : plus de place pour le corps, le caveau familial est étrangement complet
Photo d'illustration - LyonMag

Depuis le 17 décembre dernier, date de son décès à l'âge de 67 ans, une Rhodanienne n'a toujours pas pu être enterrée dans le caveau familial de Saint-Symphorien-d'Ozon.

Le Progrès raconte que le 26 décembre, jour de l'enterrement, les services funéraires se sont rendus compte que ledit caveau était déjà complet : il y avait six cercueils alors que la pierre tombale annonce cinq noms de personnes décédées.

Le problème, c'est qu'il est impossible de savoir qui repose dans ces cercueils sans les ouvrir. Ce que refuse pour le moment la famille, qui n'accepte pas également de payer les 50 euros par jour que coûte le caveau communal dans lequel a provisoirement été enterrée Raymonde.


Les archives de la commune rhodanienne ont été mises à contribution pour retrouver une trace de ce sixième défunt mystérieux et de son enterrement, sans succès pour le moment.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
alors qui c est ????? le 20/03/2017 à 14:56

Un squatteur ou une erreur

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 16/03/2017 à 20:49

Ca doit "incompétencer" quelque part, non ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.