Le père de Rachid Kassim condamné pour avoir menacé de mort le maire de Roanne

Le père de Rachid Kassim condamné pour avoir menacé de mort le maire de Roanne
Rachid Kassim, ici à gauche - Capture d'écran DR

Dans la famille Kassim, je voudrais le père. Mohamed Kassim, 66 ans, a été condamné ce mardi soir au tribunal correctionnel de Roanne.

Le père de Rachid Kassim, célèbre djihadiste de Daech, récemment tué par un drône américain, avait menacé de mort un policier et le député-maire de Roanne, Yves Nicolin.
Dans des courriers, ils les avait accusés d'avoir organisé un complot contre son fils.

Fragile psychologiquement, le séxagénaire a écopé de six mois de prison avec sursis, il a l'interdiction d'entrer en contact avec ses victimes et devra se faire soigner.

Tags :

Rachid Kassim

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
anti le 16/03/2017 à 18:59

Les chiens font pas des chats !! Expulsion et vite ....

Signaler Répondre

avatar
Patience ton tour viendra. le 16/03/2017 à 18:15

Les expulser ? C'est pas l'envie qu'ils leur manque ,mais c'est la peur qui les tétanises. Où sont les HOMMES en politique ? Il faut que se soit une femme qui prenne les choses en main,c'est grave. Il n'aiment pas la France,qu'ils se rassurent la France ne les aiment pas n'ont plus . MARINE aura le courage de les expulser et de faire le ménage chez les salafistes ,chose que les peteux ne feront pas et je sais de quoi je parle.

Signaler Répondre

avatar
aberrant. le 16/03/2017 à 15:53
Post monétaire a écrit le 16/03/2017 à 12h15

S'il est soigné avec la psychanalyse Freudienne... autant lui donner des cachets de sucre... :o)

Post monétaire qui vient faire sa publicité sans aucune honte...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 16/03/2017 à 12:21

tel fils tel pere ; qu'il reparte dans son pays

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 16/03/2017 à 12:15

S'il est soigné avec la psychanalyse Freudienne... autant lui donner des cachets de sucre... :o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.