Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

“On s’en fout de l’ambiance”

Avant la réception de Nice samedi et le début de la Ligue des champions la semaine prochaine, Juninho, le capitaine de l’OL, fait le point sur le début de saison lyonnais.

Comment vous jugez le début de saison de l’OL ?
Juninho : Meilleur que l’an dernier parce qu’on avait déjà perdu à Toulouse et Lorient à l'époque. Bien sûr, on n’a pas encore réussi de très bonnes prestations mais l’équipe est prête et on est plus solidaires parce qu’on a retrouvé cet esprit collectif qui nous manquait l’an dernier. Par contre, la blessure de Fabio Grosso, c’est embêtant. C’était le seul poste où on n’avait pas recruté et Fabio se blesse ! Pour le remplacer, ce serait plus facile de choisir un joueur d’expérience comme Kim Källström ou Jean-Alain Boumsong, plutôt qu’un jeune. Même si Gassama a montré beaucoup de qualités aux entraînements.
Comment ça se passe avec Claude Puel ?
Il ne communique pas trop. En fait, il communique plutôt par le travail. Mais c’est difficile de le comparer dès le mois de septembre avec nos anciens coachs. En tout cas, Puel nous a apporté son côté joueur, sa rage de vaincre... Il respire le foot 24 heures sur 24.
Par contre avec lui, vous ne jouez jamais 90 minutes !
C’est vrai que ça fait longtemps que je n’ai pas joué un match entier ! Avec Alain Perrin, 80 % des fois où j’étais remplacé, c’est moi qui demandait à sortir. Mais avec Claude je sors, c’est comme ça. Mais j’aimerais jouer jusqu’au bout, notamment parce que c’est souvent dans les 15 dernières minutes qu’on peut marquer des buts.
Et l’ambiance dans l’équipe ?
Il n’y a pas trop de changements mais on s’en fout de l’ambiance. Même si on n’est pas très amis et que chacun vit sa vie en-dehors du terrain, ce qui compte c’est qu’une fois sur le terrain, on devient tous des frères.
Comment vous abordez le match contre la Fiorentina ?
Le premier match sera déterminant. Même si je pensais ça aussi avant de recevoir Glasgow l’an dernier et on avait perdu 3-0 ! Concernant la Fiorentina, on connaît très bien les Italiens, ce sont des joueurs expérimentés, qui se laissent dominer. On a déjà été éliminés deux fois par le Milan AC et la Roma. Il faudra oublier un peu ces matchs.
Vous pensez enfin dépasser les quarts de finale ?
Je me pose aussi la question ! J’en rêve en tout cas. Pourquoi pas gagner la Ligue des champions avant d’arrêter ma carrière ? Mais à ce sujet, j’ai la conscience tranquille car chaque année, on est tombés contre meilleurs que nous. En tout cas, cette saison, on un groupe compliqué. Si on gagne nos trois matchs à domicile, j’espère qu’on va se qualifier. Mais dire aux supporters qu’on va aller en demi-finale ou en finale, c’est impossible.

Samedi à 19 h, l’Olympique lyonnais, deuxième avec 10 points reçoit l’OGC Nice, quatrième avec 9 points, l’une des équipes surprises du début de saison. L’occasion pour l’OL de retrouver Loic Rémy, désormais titulaire à Nice.
L’avis de Juninho : “Ça me fait plaisir pour Loic Rémy, c’est un très bon attaquant, on le voyait aux entraînements ou quand il entrait en cours de jeu. Et puis, il a une bonne mentalité, il est très respectueux, contrairement à d’autres jeunes.”

Le groupe lyonnais
Gardiens : Lloris et Vercoutre
Défenseurs : Mensah, Kolodziejczak, Réveillère, Cris, Boumsong et Bodmer
Milieux : Källström, Juninho, Makoun, Toulalan, Pjanic, Ederson,  Govou, Delgado et Mounier
Attaquants : Piquionne, Fred et Benzema



Tags : ol | football |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.