Trois Lyonnais forcent 61 fois un péage

Trois Lyonnais forcent 61 fois un péage
Photo d'illustration - LyonMag

Les trois compères ont été interpellés par la gendarmerie.

Les gendarmes ont intercepté, jeudi, une Audi A3, sur l’A89 en Dordogne, peu après le péage de La Bachellerie qu’ils avaient forcés. À bord de la voiture : trois hommes, domiciliés à Lyon qui roulaient en direction de Bordeaux. Ils ont finalement été interpellés au péage de Mussidan. Selon Vinci Autoroutes, le véhicule aurait déjà forcé à 61 reprises un péage depuis septembre 2016.

Le mode opératoire était simple : le véhicule s’approchait le plus possible de la barrière pour déclencher le mécanisme de sécurité qui la faisait se lever. Au total et à cause des majorations pratiquées, les trois hommes ont cumulé un montant total de 6 000 euros à régler pour avoir forcé des péages.

Somme qu’ils ont pu réglé presque en intégralité, étant donné qu’ils possédaient 5 800 euros en liquide sur eux.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gaby le 26/03/2017 à 13:07

Si certains sont consternés de se voir coller au péage par des fraudeurs, faites comme moi: payez, passez a barrière, et arrêtez vous quelques secondes du temps que la barrière redescende. Et vous aurez eu le temps de ranger monnaie ou cb tranquilement

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 25/03/2017 à 21:53

Ils avaient 5800€ en liquide sur eux, sd simples et bons citoyens? Leur a-t-on posé des questions sur l'origine de cet argent?

Signaler Répondre

avatar
pierrot69vl le 25/03/2017 à 21:49

Les gens du voyage connaissent les feintes des péages, déja qu'ils connaissent celles des aides sociales, des emplacements gratis et du chômage à vie, de la cmu etc et c...pourquoi s'arrêter tant qu'il y a des bouffons qui paient pour eux à vie?

Signaler Répondre

avatar
scoubidou38 le 25/03/2017 à 15:28

Maintenant ils prennent l'audi il y a 20 ans c'était la grosse pijo

Signaler Répondre

avatar
Carlito le 25/03/2017 à 13:15

C'était des forains,pas des jeunes de banlieue

Signaler Répondre

avatar
pekval le 25/03/2017 à 11:56

Et la gendarmerie n avaient aucun kit pour tester la présence de drogue sur les billets ??

Signaler Répondre

avatar
Comiter le 25/03/2017 à 09:38

Au lieu d'installer des radars preneurs de fric à tout va et qui ne sont d'aucune utilité, les pouvoirs publics feraient mieux d'implanter des radars au péage pour flasher les fraudeurs.
Ca m'est arrivé une fois qu'une voiture se faufile derrière moi sans payer. Je me suis arrêté pour avoir une explication mais la voiture n'a pas daigné stopper; elle a continué sa route. Au poste de police on m'a dit que sans preuve matérielle, rien à faire !!!
Et il s'agissait de 2 vieux dans la voiture.....

Signaler Répondre

avatar
AntiMicron le 25/03/2017 à 09:31

Macron et son vide sécuritaire socialiste nous promet une belle prospérité pour la délinquance. Alors cette histoire de péage c'est de la rigolade...

Signaler Répondre

avatar
Gegene le 24/03/2017 à 21:02

Sur Teo au péage à distance, le nombre de fraudes est considérable. La 1ère voiture paye, la 2eme accélère et colle la 1ère et passe sans payer avant que la barrière se rabaisse. Et cela dure à longueur de journée, je n'ai jamais vu un contrevenant arrêté.Vive la fraude......

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 24/03/2017 à 20:18

Donc il suffit de d'avancer pour que la barrière s'ouvre. Bon à savoir.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 24/03/2017 à 19:35

J'ai une idée de qui peuvent être ces énergumènes.....
Pas d'enquête pour les 5800€ ???

Signaler Répondre

avatar
BBR le 24/03/2017 à 19:25

Naif les gendarmes sur ce coup là .... ils sont bons nos chances pour laFrance mais pas les moyens pour pyer un telepeage ?

Signaler Répondre

avatar
pilou01 le 24/03/2017 à 18:45

C'est bien connu, tout le monde a 5800 euros sur soi. ... et aucune peine de prison ? Sûrement pas. . Ils sont de Lyon ou de la banlieue. ..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.