Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cardinal Barbarin - LyonMag

L’affaire de “non-dénonciation” du cardinal Barbarin à nouveau classée sans suite

Cardinal Barbarin - LyonMag

Deux enquêtes préliminaires avaient été lancées contre le cardinal lyonnais pour une affaire de "non-dénonciation d’agressions sexuelles aggravées", les deux ont été classées sans suite…

Une fois de plus, le cardinal Barbarin a été blanchi. Déjà en août 2016, la première enquête préliminaire ouverte pour "non-dénonciation d’agressions sexuelles aggravées" avait été classée sans suite. La deuxième, ouverte en février 2016 a connu il y a quelques jours le même destin.

 

Selon le fonctionnaire à l’origine de la plainte, si les dossiers ont été classés sans suite, c’est seulement car la prescription a joué. Pour une affaire de non-dénonciation, la prescription est de 3 ans. D’après le Progrès, l’homme de 43 ans étudie en ce moment avec son avocat une possibilité de recours.

 

Pour rappel, le cardinal Barbarin est accusé de ne pas avoir réagi après avoir été informé en 2009 de faits d’agressions sexuelles sur mineurs concernant le père Jérôme Billioud.

 



Tags : cardinal barbarin | Jérôme Billioud |

Commentaires 7

Déposé le 03/04/2017 à 12h23  
Par Passe droit? Citer

Entre frères... a écrit le 03/04/2017 à 10h57

Chuut!...il était franc-maçon, et farouche adversaire du FN!

ET SURTOUT CARDINAL !!!

Déposé le 03/04/2017 à 10h57  
Par Entre frères... Citer

bo a écrit le 31/03/2017 à 16h13

Et si on parlait de Decourtray, qui était au courant et a couvert tout ça ?

Chuut!...il était franc-maçon, et farouche adversaire du FN!

Déposé le 03/04/2017 à 10h25  
Par flamme Citer

la justice est bien complaisante avec les délinquants sexuels.. encore des chances pour la france

Déposé le 03/04/2017 à 10h02  
Par Bis repetita Citer

Mais cela n'empêchera pas les lyncheurs de continuer...

Déposé le 31/03/2017 à 16h13  
Par bo Citer

Et si on parlait de Decourtray, qui était au courant et a couvert tout ça ?

Déposé le 31/03/2017 à 14h33  
Par Dieu merci les faits sont prescrits Citer

Et ils sont ou les fachos-cathos pour critiquer cette décision laxiste de la justice?

Déposé le 31/03/2017 à 14h17  
Par Et Hop Citer

le fonctionnaire en question n'était il pas le porte parole du Ministère de l'Intérieur ?
A rappeler sans modération ...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.