Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Innovation : Biom’Up répare le corps humain

Cette start-up fondée par trois chercheurs lyonnais développe des tissus pour cicatriser les organes du corps humain.

Créée en février 2005, Biom’Up va lancer ses deux premiers produits sur le marché en septembre. L’activité de cette start-up : développer des membranes pour la chirurgie, c'est-à-dire des tissus qu’un chirurgien va poser sur un organe après une opération. “On fabrique ces tissus à partir de collagènes, qui sont des protéines qui constituent la structure de nos tissus. Un peu comme les os du corps,” explique Sylvain Picot, le co-fondateur de Biom’Up. Objectif : accélérer la cicatrisation. Mais aussi, dans le cas d’un organe interne, éviter qu’il ne se colle aux autres organes après une opération chirurgicale. Un problème fréquent qui provoque des douleurs, voire des occlusions intestinales. Biom’Up va donc commercialiser une membrane de ce type. “Mais on va aussi vendre des compresses, toujours à base de collagènes, qui serviront à stopper une hémorragie,” ajoute Sylvain Picot. Un problème qui survient notamment lorsqu’il faut opérer puis recoudre un organe.

Dans quelques mois, Biom’Up espère également commercialiser “un tube à base de collagènes qui permet de ressouder des nerfs sectionnés ou abîmés.” L’entreprise, qui vient d’ailleurs de déposer un brevet sur ce produit, attend l’autorisation de mise sur le marché.

Basée à Lyon dans le 3ème arrondissement, Biom’Up veut lever environ 1 million d’euros pour élargir sa gamme de produits. “On veut aussi développer et commercialiser nos produits no


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.