Lyon : schizophrène, il croit être victime d'un complot et tue sa mère qu'il prend pour un sosie

Lyon : schizophrène, il croit être victime d'un complot et tue sa mère qu'il prend pour un sosie
Photo d'illustration - LyonMag

L'affaire pourrait être rapidement réglée, la juge d'instruction lyonnaise en charge du dossier n'attend que les conclusions de l'expertise du suspect.

Stanislas C., 37 ans, est actuellement incarcéré, il a été mis en examen ce mardi pour meurtre sur ascendant.

Atteint de schizophrénie, l'homme a reconnu avoir tué sa mère il y a quelques jours dans un appartement du 12 quai Saint-Antoine à Lyon. Ou plutôt, d'avoir tué un sosie de sa mère, puisqu'il se croit victime d'un vaste complot selon le Progrès. S'il n'était pas conscient de son geste au moment où il a poignardé sa mère à plusieurs reprises, il échappera à un procès et devrait être interné.

Une autopsie doit également être effectuée sur la victime âgée de 62 ans, car ses proches ont mis quelques jours avant d'alerter le gardien de l'immeuble lyonnais où elle résidait ponctuellement. Le fils avait eu le temps de retourner au domicile familial en Haute-Savoie, où il a été interpellé. On ignore donc la date et l'heure exacte de son décès, mais le corps a été retrouvé le 27 mars, gisant dans une mare de sang.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Une chance pour la france le 05/04/2017 à 22:44

Une chance pour la France

Signaler Répondre

avatar
starsky le 05/04/2017 à 09:44

Etant donné l'époque que l'on vie , le mobile du meurtre semble plausible . L'autopsie de la victime pourrait confirmé ses dires . Le complot est partout .... lol

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.