Débordements lors d'OL-Besiktas : des sanctions à venir pour le club de Jean-Michel Aulas ?

Débordements lors d'OL-Besiktas : des sanctions à venir pour le club de Jean-Michel Aulas ?
Des débordements ont éclaté dans et devant le Parc OL - LyonMag

Lorsque Jean-Michel Aulas était aux côtés de ses supporters dans le Virage Sud jeudi soir, il devait se demander si la rencontre OL-Besiktas allait se jouer. Mais aussi quelles sanctions l'attendront de la part de l'UEFA.

Les supporters turcs ne sont pas restés sages - LyonMag
Les supporters turcs ne sont pas restés sages - LyonMag
Car un envahissement de pelouse est toujours synonyme de punition, surtout s'il retarde le début d'un match de 45 minutes. Sans oublier les multiples affrontements dans les tribunes entre Lyonnais et Turcs, ainsi que les fumigènes et les tirs de mortiers, qui ont, en partie, provoqué la fuite des supporters du Virage Sud sur la pelouse du Parc OL.

L'UEFA devrait donc prochainement convoquer les dirigeants lyonnais, responsables de la sécurité, mais aussi ceux du Besiktas. Une sanction financière semble inévitable. Mais l'OL a des épées de Damoclès bien plus lourdes au-dessus de sa tête : du huis-clos voire une suspension européenne sembleraient bien sévères mais restent possibles, surtout si l'UEFA décide de faire un exemple avec l'OL.

N'oublions pas que le Grand Stade de Décines est pour le moment retenu pour accueillir la finale de l'Europa League 2017-2018. Là encore, l'UEFA jouit d'un moyen de pression énorme sur Jean-Michel Aulas qui compte réellement sur cette affiche pour promouvoir son enceinte.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Philippe Lardon le 15/04/2017 à 16:45
hinano69 a écrit le 14/04/2017 à 10h38

au final on peut affirmer que tu n'étais pas present au stade pour raconter de telles conneries.. continue de te palucher sur ta vie de nolife et evite de parler de se que tu ne connais pas; et surtout pas d'amalgame..

Le hic c´est que le monde entier a vu les identitaires du Virage Sud se prendre une volée et courir..
Après je comprends qu´ils s´inventent une geste glorieuse pour se reconstruire psychologiquement et qu´ils soient dans le déni de réalité...
Traite les millions de gens qui vous ont vu courir sur la pelouse a la tv de nolife, tant que tu y est. ;)

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 15/04/2017 à 15:58
sans souci a écrit le 14/04/2017 à 10h42

photo : l'homme a la béquille.... pourquoi laisse t on rentrer dans le stade une personne avec cela ????

Peut etre parce qu il y a des gens qui boitent ou qui un probleme de motricité...non?
Vous voulez aussi interdire les fauteuilles roulant pcq on peut les demonter et taper avec?
Interdire les voitures ou les camions pcq certains s en servent pour ecraser des gens??

Signaler Répondre

avatar
qui paye ? le 15/04/2017 à 14:30

Il y avait au moins 750 CRS et policiers pour assurer la sécurité d'un lieu privé à 100/100 ! On voudrait savoir le montant des frais facturés à l'ol à cette occasion ! Ce n'est pas aux contribuables de payer pour un club purement capitalistique ! Ou alors il faut dénoncer cette gabegie autrement plus scandaleuse que les costumes de FILLON ou le travail de Pénélope ! Y aurait il 2poids et 2 mesures ??

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 14/04/2017 à 10:42

photo : l'homme a la béquille.... pourquoi laisse t on rentrer dans le stade une personne avec cela ????

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 14/04/2017 à 10:41

La Préfecture savait que c'était un match à TRES HAUTS RISQUES : le lieu, Decines, le referendum turc dimanche, l'historique des supporters turcs.....Qu'a fait la Prefecture ??? Les fouilles aux abords du stade ???? on rentre dans ce stade ce qu'on veut apparemment.....Et l'OL veut organiser en 2018 la finale.....

Signaler Répondre

avatar
hinano69 le 14/04/2017 à 10:38
re-contextualiser a écrit le 14/04/2017 à 09h34

Au final, ce sont les Carsi, des ultras de gauche turcs laics et antifascistes qui ont mis une br#nlée aux identitaires et aux nazillons "indépendants" du Virage Sud qui les avaient menacés sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines.

au final on peut affirmer que tu n'étais pas present au stade pour raconter de telles conneries.. continue de te palucher sur ta vie de nolife et evite de parler de se que tu ne connais pas; et surtout pas d'amalgame..

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 14/04/2017 à 10:26

on a des fotos et des video... le mec avec la doudoune bleue qui est devant l enfant... on le voit sur plein d autre foto en train de taper des supporters....
les laches se rapprochent des enfants pour susciter la pitié.. ce qui ne les empêche pas de commettre l impensable

on note le bel usage d une béquille... le même type d armes qui a couté très cher à un certain Marin il y a peu

on voit aussi des videos avec des supporter turcs en train d incendié des objets, de jeter des fumigènes.... et un monsieur qui rigole de ses actes avec le drapeau turc en cape...

l impression que cela me donne, c est que les supporter turques n étaient pas venu pour le match, mais pour se défouler, lâcher leur trop plein de testostérone.... comme une partie du virage sud...

la solution simple testée et approuvée: interdiction de stade a vie, peine de prison, amende lourde, interdiction du territoire

les amateurs de foot n étaient pas venus la pour faire la guerre et mettre en danger leur famille!!

accessoirement... c est quoi cette histoire de complicité de fraude sur les entrées?
qui a déconné? la aussi il faut des sanctions fermes!

Signaler Répondre

avatar
Arthur B le 14/04/2017 à 10:04

J'espère que le twitoo pré pubère se prendra une sanction e-xem-plaire pour cette mauvaise gestion de l'évènement

Signaler Répondre

avatar
re-contextualiser le 14/04/2017 à 09:34

Au final, ce sont les Carsi, des ultras de gauche turcs laics et antifascistes qui ont mis une br#nlée aux identitaires et aux nazillons "indépendants" du Virage Sud qui les avaient menacés sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines.

Signaler Répondre

avatar
c'estquoi l'ETAT D'URGENCE ? le 14/04/2017 à 09:02

quand je pense que le maire de CHASSIEU, commune mitoyenne, avait refusé un repas de mariage turc, aux prétexte qu'il pouvait poser problème ...

et là on autorise la réunion de 60.000 personnes
sans que ça dérange quiconque

Signaler Répondre

avatar
ça ne dérange personne ? le 14/04/2017 à 09:00

1 500 policiers pour protéger les avoirs d'un "pôvre" capitaliste et tout cela gratos, alors qu'ils seraient bien plus utiles ailleurs et à un autre moment ? non ?

Signaler Répondre

avatar
Contribuables, payez, puisqu'on vous l'impose ! le 14/04/2017 à 08:57

le fott, c'est E-DU-CA-TIF !

voila ce que nous assenait le petit twito quand il voulait absolument avoir sa danseuse : son stade privé, financé pour moitié parles contribuables, dans un seul but : faire du business et le vendre avec une méga plus value pour qui ? pour sa pomme bien sûr !

et lui il vous endort en vous disant que vous faites partie d'un club, alors que vous n'êtes que le fonds de commerce d'une société commerciale cotée en bourse et qui se vendra comme on vend les joueurs

le tout orchestré avec l'initiative et le soutien logistique d'un élu motivé jusqu'à l'excès de pouvoir pour défendre ses propres intérêts

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.