Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

John Mensah s’explique

Le défenseur central de l'Olympique Lyonnais a donné sa version sur la nuit agitée qu’il a passée avec la police lyonnaise le dimanche 14 septembre

Selon Mensah, interviewé par Le Parisien, les policiers qui ne l’avaient pas reconnu, le soupçonnaient d'avoir volé son véhicule, avant de le mettre à terre, de le menoter et de le placer en garde à vue jusqu'au lundi 11h !
Le Ghanéen est en colère : “Quelle incompréhension ? On ne m'a même pas demandé mes papiers. Je n'étais pas en situation d'excès de vitesse, ni rien d'autre. Je rentrais à mon hôtel pour manger. Les policiers m'ont arrêté et m'ont alors demandé de sortir de ma voiture. Je ne comprenais pas. Ils m'ont traité comme un criminel avant de me placer en garde puis de me libérer. Depuis que je suis en France c'est le pire moment de ma vie. Les policiers qui pensaient que j'avais volé mon véhicule, se sont excusés aussi bien auprès de moi qu'auprès du président Aulas. (...) En tant que chrétien je suis supposé pardonner. C'est ce que j'ai fait même si c'est dur. Toute la confiance et la concentration que j'avais accumulées s'étaient envolées avant le match de la Fiorentina. Je ne pouvais pas jouer. Même face au Havre samedi dernier, je ne me sentais pas spécialement bien. Au début, j'avais envie de porter plainte. Mais le club et mon conseiller m'ont incité à ne pas le faire.”



Tags : ol | football |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.