Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Accusé par les policiers, il est innocenté par la vidéosurveillance

Photo d'illustration - LyonMag

Le 19 janvier dernier, les policiers sont intervenus à Givors où la présence d'une voiture volée leur a été signalée.

Les forces de l'ordre ont tenté de procéder à des interpellations lorsqu’une seconde voiture, une Mégane, était arrivée à hauteur de la Mercedes dérobée. Sauf que la Renault et son conducteur avaient pris la fuite.

 

Les enquêteurs avaient alors identifié le propriétaire du véhicule grâce à la carte grise, et sa présence sur les lieux avait été visuellement confirmée par les policiers.

 

Selon le Progrès, l'homme avait pourtant toujours clamé son innocence, expliquant avoir vendu la Megane quelques semaines avant les faits. Il a pu compter sur son avocat pour être relaxé car son alibi a été confirmé. Au moment de l'opération de police, il déambulait dans les allées du Carrefour Givors. Or, la vidéosurveillance le montre en effet sur place avec sa famille.

 

Outre sa relaxe, l'homme a obtenu 800 euros de préjudice de la part de l'Etat.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.