Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Le crime est notre affaire au cinéma, "La Clémence de Titus” à l’Opéra, un festival de danse hip-hop à Bron et NTM en concert. Le programme sorties de cette semaine du 15 octobre.

Cinéma

Le crime est notre affaire
Le crime est notre affaire” est la suite de “Mon petit doigt m’a dit” sorti en 2005. Le réalisateur Pascal Thomas adapte une nouvelle fois un roman policier d’Agatha Christie. Et il réunit encore le tandem Catherine Frot-André Dussollier, excellents comme toujours. Cette fois-ci, l’héroïne se fait engager comme cuisinière dans un étrange manoir pour résoudre une histoire de meurtre... C’est drôle et charmant, avec le style désuet des années 1930 bien reconstitué alors que l’intrigue se déroule de nos jours. Un bon moment, les fans d’Agatha Christie ne seront pas déçus !”

Opéra

La Clémence de Titus
Jusqu’au 25 octobre, l’Opéra de Lyon propose "La Clémence de Titus”, un chef-d’œuvre lyrique de Mozart. Trois heures en italien qui racontent l’histoire de Titus, l’empereur romain qui vient d’accéder au pouvoir. Il fait venir Bérénice, la femme qu’il aime. Mais c’est une étrangère et Rome ne veut pas d’elle pour impératrice. Du coup, Titus se résigne à la renvoyer. Alors que les intrigues et les complots se développent contre le nouvel empereur... Un opéra mis en scène par le Grenoblois Georges Lavaudant.
Du 11 au 25 octobre, tarifs de 5 à 88 euros. Renseignements : www.opera-lyon.com


Café théâtre

Ils s’aiment
Café théâtre à la Marquise du 24 octobre au 16 novembre avec “Ils s’aiment”. Une comédie de Muriel Robin et Pierre Palmade qui raconte l’histoire d’un couple, ses petites mesquineries, ses accrochages... Comme lorsque l’homme veut absolument que sa compagne conduise sa grosse BMW le jour où elle a eu son permis pour mieux l'insulter au bout de quelques kilomètres... Jalousie, mensonges, mauvaise foi... Drôle et très humain.
Mise en scène de Robert Magurno. Avec Josiane Vermare et Jérome Fonlupt. Du 24 octobre au 16 novembre les vendredi et samedi à 20h30 et les dimanches à 17h30 ainsi que le jeudi 30 octobre à 20h30 à la Marquise, 20 quai Augagneur. Tarifs : 10 ou 12 euros.

Danse

Festival hip-hop Karavel 2 à Bron
Karavel 2, c’est le festival consacré à la danse hip-hop qui se déroule à l’Espace Albert Camus de Bron. Avec 12 compagnies venues de toute la France. A ne pas rater : “The krash knights of the heartbeat queen”, une création attendue et intrigante de la compagnie Shonen. Avec de la boxe, des arts martiaux et du Krump. A voir également, les Black Blanc Beur, une des premières compagnies françaises de  hip-hop qui présenteront le samedi 25 “Contrepied”. Plusieurs compagnies lyonnaises sont également programmées. Comme le duo des Stylistik le 18 octobre et la compagnie Propos de Denis Plassard le même jour. Alors que la compagnie Käfig proposera aussi des ateliers initiations. L’année passée, 2 000 spectateurs avaient assisté à la première édition de Karavel.
Du 18 au 25 octobre à l’Espace Albert Camus, 1, rue Maryse Bastié à Bron. Tarifs de 8 à 15 euros. Renseignements : 04 72 14 63 40 ou www.kafig.com

A la recherche de Joséphine
Ça swing à la Maison de la danse ! Jérôme Savary qui est de retour dans une maison qu’il a dirigée lorsque elle s’appelait encore le Théâtre du 8e, propose “A la recherche de Joséphine” en octobre. L’histoire se déroule dans une ville de la Nouvelle Orléans dévastée par le passage du cyclone Katrina. Avec une jeune artiste qui rêve de décrocher le rôle de Joséphine Baker dans une comédie musicale. Du grand spectacle avec 10 danseurs et 8 musiciens. Claquettes, salsa, boogie... Drôle, jazzy et sexy puisque la superbe Nicole Rochelle porte sans complexe la mythique ceinture de bananes qui a fait succomber le Tout-Paris lors du passage de Baker en 1925... Un grand moment.
Du 16 au 24 octobre à la Maison de la danse. Tarifs de 30 à 45 euros. Renseignements : 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

CD

Troïdes Priamus Hecuba, “Vous êtes ici… ?”
Metal, Rap, Reggae, Indus… Pour son deuxième album, « Vous êtes ici… ? », le groupe lyonnais Troïdes Priamus Hecuba propose un mélange détonnant et parfois déroutant. Parce qu’on passe en une seconde d’un métal lourd à du pur hip hop et puis on croit entendre tout à coup du Bob Marley ! Un disque à conseiller aux fans de groupes de fusion comme Faith No More ou Fishbone dont la marque de fabrique est de sortir des sentiers battus.
www.myspace.com/troides


Concert

Le retour de NTM
“Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu ?” C’est le cri de rage que lançait en 1998 le groupe rap Suprême NTM, littéralement Nique Ta Mère... Un groupe formé à la fin des années 1980, alors que le rap démarrait en France, et qui repose sur le duo JoeyStarr et Kool Shen. Deux vraies gueules. Et deux personnalités qui ont révolutionné le hip-hop français. Avec des textes engagés et parfois assez trash. Le groupe s’est séparé en 2001 et depuis on les retrouvait plus à la rubrique faits divers, surtout JoeyStarr. Et pourtant, le groupe reste un mythe. Adoré ou détesté, car certains de leurs concerts se sont parfois mal passés. Notamment dans les années 1990 à Grenoble. “On s'est fait tirer dessus à la chevrotine par des jeunes d'une cité...” expliquait récemment leur ancien manager. L’accueil devrait être meilleur à la Halle Tony Garnier où de 4 à 6 000 fans de rap sont attendus pour redécouvrir les hits du groupe. Du “Monde de demain” à “Laisse pas traîner ton fils” en passant par “Paris sous les bombes”. A l’occasion de cette tournée, NTM a enregistré un album live au tirage limité, qui est déjà disponible sur le site internet du groupe. NTM à Lyon, comme le dirait Joey Starr, “c’est d’la bombe bébé”.
NTM, le 23 octobre à la Halle Tony Garnier. Tarif : 45 euros.



Tags : La Clémence de Titus | Karavel 2 | NTM |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.