Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Illustration - LyonMag

Ivre avec ses deux jeunes enfants, elle est interpellée à Lyon

Illustration - LyonMag

Ce samedi soir, une mère de famille a été interpellée à Lyon.

C'est vers 19 heures ce samedi que les forces de l'ordre ont arrêté cette femme, place Charles-Béraudier, face à la gare de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement de Lyon. Cette mère de famille, en "état d'ébriété avancé" selon Le Progrès, se trouvait sur cette place avec ses deux jeunes enfants, âgés de 1 et 3 ans.

 

Alors que les deux enfants ont été placés à l'Institut départemental de l'enfance et de la famille de Bron, la mère elle, a été mise en cellule de dégrisement avant d'être placée en garde à vue. Remise en liberté, elle pourrait être poursuivie pour mise en péril de mineurs.

 

Les services sociaux ont ouvert une enquête pour déterminer les suites à donner.



Tags : alcool | Lyon | Mise en péril de mineurs |

Commentaires 13

Déposé le 17/08/2017 à 14h16  
Par Libertade Citer

sixa69 a écrit le 16/08/2017 à 16h28

L'excès de sucre ne rend pas les gens violents, ne crée pas d'accidents de la route et ne brise pas des familles..
L'alcool en Europe est profondément culturel, c'est un sujet de tensions dès qu'on parle de régulation ... Tout le monde pense pouvoir jauger sa consommation...
Si on ne surtaxe pas les alcools ( selon leur taux ) et bien alors tolérance -10 pour toutes les personnes qui estiment qu'il est tout à fait possible de rouler après avoir bu 3 ou 5 verres sous prétexte du "je tiens l'alcool". Retrait immédiat du permis de conduire. Bien plus efficace que l'interdiction.

Je vous rejoins sur un point: il fzut appliquer la loi!

Nombreu sont les conducteurs (auto, moto, velo) qui ne sont jamais controllé pour leur taux d alcolemie... Et donc les inconcients/egoistes qui se deplacent spus l emprise d alcool ou de drogue ne sont que tres rarement interpele!

Le probleme ce n est pas le produit! (Chacun fait ce qu il veut de son corps)
Le probleme c est l abscence systematique de control, de sanction, de prevention!

Plutot que de priver les francais d un produis
, parce qu il y a une poignee de dangereux individus en abuse, il faudrait prevenir (information), eduquer (famille, environnement) et sanctionner (controle systematique, loi appliquée, sanction effectuée...)

Déposé le 16/08/2017 à 16h28  
Par sixa69 Citer

Post monétaire a écrit le 16/08/2017 à 15h15

"l'alcoolisme, c'est nos emplois !"

:D

Le sucre est un danger mortel à haute dose pour l'humain, que ce soit dans un soda bien connu, ou que ce soit avec de l'alcool (qui est "du sucre" et qui attaque le foie pareil).

L'excès de sucre ne rend pas les gens violents, ne crée pas d'accidents de la route et ne brise pas des familles..
L'alcool en Europe est profondément culturel, c'est un sujet de tensions dès qu'on parle de régulation ... Tout le monde pense pouvoir jauger sa consommation...
Si on ne surtaxe pas les alcools ( selon leur taux ) et bien alors tolérance -10 pour toutes les personnes qui estiment qu'il est tout à fait possible de rouler après avoir bu 3 ou 5 verres sous prétexte du "je tiens l'alcool". Retrait immédiat du permis de conduire. Bien plus efficace que l'interdiction.

Déposé le 16/08/2017 à 15h33  
Par Merci patron Citer

Sixa69 a écrit le 16/08/2017 à 13h18

Ce poison tue plus que les stupéfiants en France.. L alcool détruit des vies et des familles. Les produits devraient être taxés comme produit dangereux à partir d un certain pourcentage d alcool. Mais avec l.économie en jeu en France ce n est pas demain la veille..

L'alcool est déjà surtaxé. Toutes les excuses sont bonnes pour surtaxer avec les politichiens.

Post monétaire Déposé le 16/08/2017 à 15h15  
Par Post monétaire Citer

Sixa69 a écrit le 16/08/2017 à 13h18

Ce poison tue plus que les stupéfiants en France.. L alcool détruit des vies et des familles. Les produits devraient être taxés comme produit dangereux à partir d un certain pourcentage d alcool. Mais avec l.économie en jeu en France ce n est pas demain la veille..

"l'alcoolisme, c'est nos emplois !"

:D

Le sucre est un danger mortel à haute dose pour l'humain, que ce soit dans un soda bien connu, ou que ce soit avec de l'alcool (qui est "du sucre" et qui attaque le foie pareil).

Déposé le 16/08/2017 à 13h18  
Par Sixa69 Citer

Ce poison tue plus que les stupéfiants en France.. L alcool détruit des vies et des familles. Les produits devraient être taxés comme produit dangereux à partir d un certain pourcentage d alcool. Mais avec l.économie en jeu en France ce n est pas demain la veille..

Déposé le 15/08/2017 à 20h20  
Par un brin de lucidité Citer

Post monétaire a écrit le 15/08/2017 à 13h53

"vin d'honneur" est un titre,
il y a toujours des jus de fruits et des petites choses à grignoter (qui ne sont pas du vin),
donc chacun reste libre de boire ou non de l'alcool.

Et ne pas oublier que même en Iran, l'alcool est interdit, mais circule quand même, à des prix prohibitifs, et parfois la corruption pour "laisser passer", va très haut, malgré les lois et les punitions.
https://www.google.fr/search?q=trafic+d'alcool+en+iran

Je ne prône pas la prohibition officielle. L'exemple des Amerloques des années 1920 démontre l'inefficacité d'une telle politique.

Il y a d'autres façons : matraquage non-stop des méfaits médicaux de l'alcool, la réduction des points de ventes de l'alcool. Il faut rendre la consommation psychologiquement repoussante et dépourvue d'intérêt.
J'en ai marre des commentaires immatures comme Libertade qui se trompent en croyant que l'addiction ne fait rien aux autres, comme s'ils vivaient sur une île isolée dans un état d'autarcie.

Déposé le 15/08/2017 à 20h15  
Par un brin de lucidité Citer

Libertade a écrit le 15/08/2017 à 13h52

L alcool n est accessible qu aux adultes.... Et les adultes sont responsable d eux meme et de leurs actes, c estd ailleur pour cela qu ils ont le droit de vote!
Il y a des imbeciles qui tuent des gens en voitures, avec un couteau, ..il y a des noyades dans les piscines, des gens sous medicaments qui derapent... Et pourtant, vous n etes pas pret pour îterdire la vente de couteux, de piscines, de voitures, ....
Il y a des gens qui distillent des idees dangereuses dans certains micro partis (degauche comme de droite), est ce que parce qu ils sont ecouté par 10 personnes, on va îterdire le droit de vote a tous les francais ou interdire la libre parole????
Non

Cette femme habite bien quelque part! Elle a bien des,voisins, un tissus social autour d elle, non? Pourquoi n a t elle pas ete aidée?? La est plutot le probleme! Interdire c est commencer a brider l homme... Et cela n a pas lieu d etre dans la france de 2017, tant que le choix initiale ne nuit pas a l autre! En faisàt son acte d achat, elle n a pas porté atteinte a la societe... C'est en ne se controllant pas qu elle est devenu dagereuse

Au moins, il faut arrêter de promouvoir l'alcool comme une boisson 'fun', à travers le conditionnement qui évoque des confiseries ou des glaces pour débaucher les jeunes.

L'alcool est une poison dangereuse qui affaiblit le pays profondément : sur les plans sanitaires, familiaux, et financiers!

Déposé le 15/08/2017 à 20h13  
Par L'émir Abel Citer

Post monétaire a écrit le 15/08/2017 à 13h53

"vin d'honneur" est un titre,
il y a toujours des jus de fruits et des petites choses à grignoter (qui ne sont pas du vin),
donc chacun reste libre de boire ou non de l'alcool.

Et ne pas oublier que même en Iran, l'alcool est interdit, mais circule quand même, à des prix prohibitifs, et parfois la corruption pour "laisser passer", va très haut, malgré les lois et les punitions.
https://www.google.fr/search?q=trafic+d'alcool+en+iran

Justement,avec l'argent tout est négociable.

Post monétaire Déposé le 15/08/2017 à 13h53  
Par Post monétaire Citer

un brin de lucidité a écrit le 15/08/2017 à 13h05

Je peux penser à d'autres mesures coercitives. Si j'étais employeur, je n'embaucherais pas les consommateurs de l'alcool avérés. Et la fraude qui tourne autour du 'marché du vin', des prix injustifiables payés par des imbéciles confirmés pour un Petrus ou un whisky obscur... faudra voir tout cela tout près auprès des services de la répression des fraudes.

Et que faudra-t-il faire avec les 'vins d'honneur' organisés par les collectivités sous des auspices douteux? L'Etat DOIT donner l'exemple en arrêtant ce genre de manifestations néfastes, remplaçant l'alcool servi avec des boissons non-alcoolisées.

"vin d'honneur" est un titre,
il y a toujours des jus de fruits et des petites choses à grignoter (qui ne sont pas du vin),
donc chacun reste libre de boire ou non de l'alcool.

Et ne pas oublier que même en Iran, l'alcool est interdit, mais circule quand même, à des prix prohibitifs, et parfois la corruption pour "laisser passer", va très haut, malgré les lois et les punitions.
https://www.google.fr/search?q=trafic+d'alcool+en+iran

Déposé le 15/08/2017 à 13h52  
Par Libertade Citer

un brin de lucidité a écrit le 15/08/2017 à 13h05

Je peux penser à d'autres mesures coercitives. Si j'étais employeur, je n'embaucherais pas les consommateurs de l'alcool avérés. Et la fraude qui tourne autour du 'marché du vin', des prix injustifiables payés par des imbéciles confirmés pour un Petrus ou un whisky obscur... faudra voir tout cela tout près auprès des services de la répression des fraudes.

Et que faudra-t-il faire avec les 'vins d'honneur' organisés par les collectivités sous des auspices douteux? L'Etat DOIT donner l'exemple en arrêtant ce genre de manifestations néfastes, remplaçant l'alcool servi avec des boissons non-alcoolisées.

L alcool n est accessible qu aux adultes.... Et les adultes sont responsable d eux meme et de leurs actes, c estd ailleur pour cela qu ils ont le droit de vote!
Il y a des imbeciles qui tuent des gens en voitures, avec un couteau, ..il y a des noyades dans les piscines, des gens sous medicaments qui derapent... Et pourtant, vous n etes pas pret pour îterdire la vente de couteux, de piscines, de voitures, ....
Il y a des gens qui distillent des idees dangereuses dans certains micro partis (degauche comme de droite), est ce que parce qu ils sont ecouté par 10 personnes, on va îterdire le droit de vote a tous les francais ou interdire la libre parole????
Non

Cette femme habite bien quelque part! Elle a bien des,voisins, un tissus social autour d elle, non? Pourquoi n a t elle pas ete aidée?? La est plutot le probleme! Interdire c est commencer a brider l homme... Et cela n a pas lieu d etre dans la france de 2017, tant que le choix initiale ne nuit pas a l autre! En faisàt son acte d achat, elle n a pas porté atteinte a la societe... C'est en ne se controllant pas qu elle est devenu dagereuse

Déposé le 15/08/2017 à 13h05  
Par un brin de lucidité Citer

Post monétaire a écrit le 15/08/2017 à 10h50

Il serait bon également d'utiliser la psychologie (pas seulement la cellule de dégrisement et la justice) afin de déterminer pourquoi elle a besoin de la drogue qu'est l'alcool, de soigner ce problème (traumatisme ? valeurs dominantes décalées, etc), parce que sinon le problème perdurera, et les enfants subiront les conséquences et seront eux aussi à "soigner".

Vivement l'apprentissage de la psycho dans toutes les écoles.

Je peux penser à d'autres mesures coercitives. Si j'étais employeur, je n'embaucherais pas les consommateurs de l'alcool avérés. Et la fraude qui tourne autour du 'marché du vin', des prix injustifiables payés par des imbéciles confirmés pour un Petrus ou un whisky obscur... faudra voir tout cela tout près auprès des services de la répression des fraudes.

Et que faudra-t-il faire avec les 'vins d'honneur' organisés par les collectivités sous des auspices douteux? L'Etat DOIT donner l'exemple en arrêtant ce genre de manifestations néfastes, remplaçant l'alcool servi avec des boissons non-alcoolisées.

Post monétaire Déposé le 15/08/2017 à 10h50  
Par Post monétaire Citer

Il serait bon également d'utiliser la psychologie (pas seulement la cellule de dégrisement et la justice) afin de déterminer pourquoi elle a besoin de la drogue qu'est l'alcool, de soigner ce problème (traumatisme ? valeurs dominantes décalées, etc), parce que sinon le problème perdurera, et les enfants subiront les conséquences et seront eux aussi à "soigner".

Vivement l'apprentissage de la psycho dans toutes les écoles.

Déposé le 15/08/2017 à 10h09  
Par un brin de lucidité Citer

Fait divers n°2 de la semaine (c'est seulement mardi) qui tourne autour de l'alcool.

En Nouvelle-Zélande, les autorités envisagent d'arrêter la vente de l'alcool aux supermarchés pour que cette poison ne soit plus assimilée avec les produits d'alimentation comme une option normale et saine.

On les voit moins souvent, mais je me souviens des pyramides de cannettes de bière qu'on voyait à l'entrée des supermarchés du quartier. Peut-être la grande distribution commence à prendre conscience de la nocivité réelle de cette poison légale.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.