La femme est violemment tabassée, son petit ami admet une simple gifle

La femme est violemment tabassée, son petit ami admet une simple gifle

Vendredi, le tribunal correctionnel de Lyon se penchait sur une violente dispute de couple, ayant tourné à un déchainement de coups envers la femme.

Le 24 juillet dernier, à Givors, un homme âgé de 25 ans était venu réclamer des comptes à sa petite amie. Le Progrès évoque une sombre histoire de rumeurs de coucheries. C’est au domicile de la cousine de la victime que la scène s’est déroulée. L’homme a frappé si violemment sa compagne que cette dernière a chuté du balcon, heureusement situé au rez-de-chaussée.

Ne reconnaissant qu’une simple gifle alors que la victime a le corps tuméfié et le pied dans le plâtre, le Givordin n’a pas convaincu les juges qui l’ont condamné à 2 ans de prison avec sursis et 2000 euros d’indemnisations à verser à sa compagne.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Stop le 06/09/2017 à 11:43
interrogations69 a écrit le 06/09/2017 à 11h31

Comment pouvez vous publier " le petit amis de " dans les conditions décrites ce ne peut être ni un petit ni un grand amis ce jeune homme c'est bien autre chose !...

ne te fais pas plus bete que tu es.

Signaler Répondre

avatar
interrogations69 le 06/09/2017 à 11:31

Comment pouvez vous publier " le petit amis de " dans les conditions décrites ce ne peut être ni un petit ni un grand amis ce jeune homme c'est bien autre chose !...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 29/08/2017 à 11:31
Edgar a écrit le 29/08/2017 à 11h25

Macron - Taubira, même combat pour le laxisme...

Heureusement que vous êtes là pour promouvoir l'étude de la psychologie dans les écoles, et montrer que l'utilisation de la violence est l'expression de frustrations, d'impuissances,

sinon, on n'en sortirait pas des ces problèmes !

:o)

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 29/08/2017 à 11:25

Macron - Taubira, même combat pour le laxisme...

Signaler Répondre

avatar
Les langues de veaux le 28/08/2017 à 15:50

avatar
Macron ne fera rien et toi tu n'es rien le 28/08/2017 à 15:45
Edgar a écrit le 28/08/2017 à 10h12

Pas de prison.

Le laxisme de notre justice gaucho-pourrie continue.

Parles en à Macron, il va faire quelque chose.

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 28/08/2017 à 10:12

Pas de prison.

Le laxisme de notre justice gaucho-pourrie continue.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 28/08/2017 à 06:35

Super ! Du sursis. Si demain elle meurt, on sera qui c'est !
Une giffle ! Mais bien sûr ! L'enfoiré!

La justice ferait bien d'être moins clémente avec ce genre d'individus.

Quant aux 3000€, si monsieur n'est pas solvable, c'est le fond de solidarité qui va casquer.

C'est honteux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.