L’OL ne veut pas aller à Paris "en victime"

L’OL ne veut pas aller à Paris "en victime"
Nabil Fekir à terre, une image que l'OL ne veut pas voir ce dimanche - LyonMag

Fragilisé par son triste match nul réalisé jeudi en Ligue Europa face à Limassol, l’OL se déplace à Paris ce dimanche pour la 6e journée de championnat.

Bruno Genesio aurait sans doute rêvé mieux pour enchainer après deux matchs peu valorisants. Face à des Parisiens qui ont inscrit pas moins de 19 buts en cinq rencontres de la Ligue 1, les Lyonnais vont devoir faire preuve de solidité s’ils ne veulent arriver au bout des 90 minutes avec un score de tennis.

"Il ne faut pas aller à Paris avec de la peur. Si on y va avec de la peur on va se faire manger", consent Nabil Fekir, interrogé en conférence de presse d’avant-match. "Si on joue comme ça à Paris, ça ne va pas le faire. Tout le monde doit se remettre en question et se concentrer. Il faut vite se ressaisir. On sait que le PSG est très en forme. On devra donner le meilleur de nous-même", explique le capitaine lyonnais.
C’est aussi l’avis de Bruno Genesio : "On est forcément inquiet avant d’aller à Paris. C’est une des meilleures équipes d’Europe en ce moment, donc on va aller là-bas avec beaucoup d’humilité. Mais on a tout à gagner. Peu de gens pensent qu’on peut faire un résultat. On ne va pas y aller en victime"


Et pour éviter le naufrage, le technicien lyonnais a ciblé de nombreux points à améliorer : "Ça fait deux matchs qu’on n’arrive pas à mettre notre jeu en place. Il y a beaucoup de choses qui n’ont pas lieu d’être. On doit être beaucoup plus justes dans nos choix. On perd des ballons dans des zones dangereuses. Il va falloir s’améliorer dans l’utilisation du ballon et dans le domaine technique". Bruno Genesio a décidé de se passer de Jordan Ferri et de Pape Cheick Diop pour ce déplacement.


Après avoir accroché le podium le week-end dernier, les Lyonnais ne sont qu’à quatre points de leur adversaire du soir, leader du classement. Face à ce rouleau compresseur parisien, une défaite pourrait déjà définitivement éloigner les Gones d’un titre quasiment promis au club de Nasser Al-Khelaïfi.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
degouté le 17/09/2017 à 15:19

Ras le bol des magouilles footballistiques qui n'intéressent que les blaireaux !

Signaler Répondre

avatar
rien a perdre le 17/09/2017 à 14:05

Il faut se lâcher ce soir et surtout se dire qu en cas d exploit , notre équipe prendra confiance et marquera les esprits !

Signaler Répondre

avatar
Bonsan le 17/09/2017 à 11:41

Mais le club est victime de son président !
Toujours à railler les autres sur twitter, comme un gosse, alors que sa fonction lui impose de la fermer !
Mais qu'il s'en aille, bon sang !!

Signaler Répondre

avatar
Closer le 17/09/2017 à 09:58

Allez hop, une petite réflexion au passage. Aulas est propriétaire du club alors sortez votre carnet de chèques

Signaler Répondre

avatar
Free LOL le 17/09/2017 à 08:44

aulas dehors

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.