Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

La Très très grande entreprise et Mensonges d’Etat au cinéma, le festival Cinémas et Cultures d’Asie, Roméo et Juliette à l’Opéra, Jeux doubles aux Célestins et le Festival Just Rock. Le programme sorties de cette semaine du mercredi 5 novembre.

Cinéma

La Très très grande entreprise
Une comédie légère réalisée par Pierre Jolivet, qui avait déjà fait “Ma petite entreprise”. Cette fois, c’est l’histoire de Naterris, une multinationale d'agrochimie, qui a pollué un étang. Et qui est condamnée à verser une indemnité ridicule. Du coup, trois hommes et une femme décident de se battre. En partant pour Paris pour tenter de recueillir de nouveaux éléments directement au siège de cette multinationale... Avec Roschdy Zem et Jean-Paul Rouve, deux acteurs aujourd’hui reconnus. Si on ne retrouve pas la fraîcheur de “Ma petite entreprise”, on passe quand même un bon moment sans se prendre la tête.

Mensonges d’Etat
Le blockbuster de la semaine. Un choc entre deux vedettes, Leonardo DiCaprio et Russell Crowe, mis en scène par un maître de l’action, Ridley Scott à qui on doit déjà  Gladiator,  La Chute du faucon noir ou Kingdom of Heaven. Mensonges d’Etat c’est l’histoire d’un ancien journaliste recruté par la CIA pour traquer un terroriste basé en Jordanie. Il va devoir affronter un certain nombre de danger sur le terrain mais aussi se débattre dans les réseaux des services secrets. Explosion en série, course poursuite, action, images satellites... Ça bouge et en plus le scénario tient la route.

Festival

Choi Min-sik, la star du film “Old Boy”, sera à Lyon du 7 au 9 novembre pour les trois derniers jours de la 14e édition du festival Cinémas et Cultures d’Asie. Une visite exceptionnelle pour cet acteur qui est considéré comme le Depardieu coréen. D’ailleurs, une rétrospective lui sera consacrée avec la diffusion de cinq films, dont son premier, “Notre héros défiguré“, qui est inédit en France. Mais aussi “Old Boy” qui avait été un succès au cinéma et surtout à la télé. Un film choc où un homme, après avoir été kidnappé et enfermé pendant plus de 15 ans sans raison, est relâché sans explications...
Dirigé par Jean-Pierre Gimenez, ce festival asiatique présentera 30 films, une quinzaine de documentaires et une trentaine de courts métrages. Dont des films indiens de Bollywood, mais aussi des avant-premières mondiales comme “Summer trip” du Japonais Hiroshi Toda, qui sera aussi présent à Lyon. Les films seront diffusés au Cinéma Opéra, au Zola, au Pathé, aux CNP... Bref, un festival de qualité mais qui est aujourd’hui menacé. Avec 10 000 spectateurs et un budget de plus de 80 000 euros, il ne bénéficie que de 8 000 euros de subvention de la Ville de Lyon.
Cinémas et Cultures d’Asie, du 4 au 9 novembre. Renseignements : 04 72 91 43 73 ou www.asiexpo.com/festival

Danse

Roméo et Juliette à l’Opéra
C’est dans un pays totalitaire où une milice omniprésente contrôle l’ordre social que le chorégraphe Angelin Preljocaj a transposé la célèbre histoire des amants de Vérone. Sur la musique de Serge Prokofiev l’ambiance est sensuelle mais aussi violente. Surtout avec les costumes signés Enki Bilal, le célèbre dessinateur de BD, auteur notamment de la saga Nikopol. Encore un succès en perspective pour Preljocaj dont le spectacle Blanche Neige vient de triompher à la Maison de la danse.
Du jeudi 6 au samedi 15 novembre. Tarifs de 15 à 43 euros. Renseignements : http://www.opera-lyon.com

Théâtre

“Jeux doubles” aux Célestins
La directrice des Célestins Claudia Stavisky met en scène “Jeux doubles” du 7 au 15 novembre. Une reprise d’une belle création de l’année passée. Avec  deux actes intimement liés mais séparés de 30 ans. Le premier se déroule pendant les années 60. Quatre femmes jouent aux cartes pendant que leurs filles s’amusent dans la pièce à côté. Trois sont mères au foyer alors que la dernière attend son premier enfant. Elles comparent leur vie d’épouse, les mensonges de leurs maris, leurs joies et leurs peines... Le deuxième acte se déroule dans les années 90. Les quatre filles ont grandi. Médecin, avocate, grande pianiste... Elles semblent avoir réussi leur vie mais se posent toujours des questions sur leur féminité, leurs relations avec les hommes... Les quatre actrices qui jouent les mères puis les filles sont extraordinaires. Mais alors que la pièce est à l’origine une comédie, la mise en scène de Stavisky laisse aussi une place au malaise et au tragique. On ressort en se posant des questions sur le couple, la place des femmes et de hommes aujourd’hui et les difficultés de compréhension entre les deux sexes. Une réussite.
Mise en scène de Claudia Stavisky. Du 7 au 15 novembre au théâtre des Célestins. Tarifs de 7,50 à 32 euros. Renseignements : 04 72 77 40 00 ou www.celestins-lyon.org

Concerts

Festival Just Rock ?
Du mercredi 5 au dimanche 23 novembre. Avec Emily Jane White mercredi 5 au Sirius, Thee Silver MT. Zion et A place to Bury Strangers le jeudi 6 au CCO, Bensé, Jil is lucky et Claire Denamur le lendemain dans la même salle, The Delano Orchestra et H-Burns le mercredi 12 au Sirius, Tahiti 80 et Scalde le jeudi 13 au Sirius, Foals, Alister et Friendly Fires le jeudi 20 à l’Epicerie Moderne et enfin les stars de Herman dune le dimanche 23 au Ninkasi Kao.
Renseignements : http://www.mediatone.net



Tags : festival Cinémas et Cultures d’Asie | Roméo et Juliette | Jeux doubles | Festival Just Rock |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.