OL / Atalanta Bergame : une billetterie grand public ouverte jeudi soir

OL / Atalanta Bergame : une billetterie grand public ouverte jeudi soir
Le Groupama Stadium - Lyonmag.com

Dans le cadre du match d’Europa League, OL / Atalanta Bergame, ce jeudi à 21h05 au Groupama Stadium, une billetterie grand public sera exceptionnellement ouverte le soir du match.

Cela permettra aux habitants de la grande région lyonnaise n’ayant pas pu se procurer de billets, d’assister à la rencontre.

La billetterie du match avait été réservée à la vente auprès des supporters de l’Olympique Lyonnais, abonnés, membres MYOL ou spectateurs habituels du Groupama Stadium munis d’un code individuel transmis personnellement par email du fait de leur soutien au club depuis plusieurs mois, afin d’éviter un afflux massif de supporters italiens.

La billetterie ouvrira jeudi à partir de 18h30 et uniquement aux guichets billetterie du Store du Groupama Stadium. Cette vente de billets sera exclusivement réservée aux habitants de la grande région lyonnaise (sur présentation d’un justificatif) dans la limite des places disponibles.

"Une fois les billets achetés, les spectateurs sortiront directement de la mezzanine du store sur le podium du Groupama Stadium, sans possibilité de repasser par l’extérieur de l’enceinte. Le club recommande donc à ses supporters de s’assurer qu’ils n’auront pas besoin de ressortir avant de procéder à leur achat de billets et d’entrer dans le stade", précise-t-on à l’OL.

Pour le moment, 30 000 spectateurs sont attendus au Groupama Stadium.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
soyons honnêtes le 28/09/2017 à 15:09
CQFD. a écrit le 28/09/2017 à 12h09

J'étais encore à Gerland le week-end dernier, pas de débordement et pas besoin de cohortes de CRS....

Et oui c'était du rugby !!!!

Je parlais du Foot à Gerland. J'ai souvenir d'un OL - Manchester qui a été un désastre. Refoulés avec nos gosses dans la station de métro par une charge de CRS et lacrymo. Une tribune au bord de l'effondrement, et retour à pied jusqu'à la Part-Dieu (métro hors service).
Parole de riverain, à Décines ça se passe bien mieux. Au pire une ou deux petites bousculades.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 28/09/2017 à 12:09
soyons honnêtes a écrit le 28/09/2017 à 11h27

Les hooligans et Ultras sont un vrai problème. Mais ça ne remet toujours pas en question le sport par lui-même. C'est le hooliganisme qu'il faut éradiquer. Pas le Foot.
"on ne va plus au stade ...": vous alliez à Gerland ? c'était bien pire et bien plus difficile à sécuriser.

J'étais encore à Gerland le week-end dernier, pas de débordement et pas besoin de cohortes de CRS....

Et oui c'était du rugby !!!!

Signaler Répondre

avatar
soyons honnêtes le 28/09/2017 à 11:27
fan club. a écrit le 28/09/2017 à 11h00

Et aussi OL - BESIKTAS, alors pour le coup, c'était le pompon, celui tant redouté mais qui est arrivé quand même.
https://www.lyonmag.com/article/87179/ol-besiktas-apres-des-rixes-et-l-8217-envahissement-de-la-pelouse-le-match-a-debute-en-retard

Le foot reste le sport le plus générateur d'incivilités et de bagarres de rues de supporters. Et la population commence en avoir assez.
Du coup, on ne va plus au stade, trop dangereux, on regarde à la télé, et en plus ça coûte moins cher, même si on se fait livrer le repas.

Les hooligans et Ultras sont un vrai problème. Mais ça ne remet toujours pas en question le sport par lui-même. C'est le hooliganisme qu'il faut éradiquer. Pas le Foot.
"on ne va plus au stade ...": vous alliez à Gerland ? c'était bien pire et bien plus difficile à sécuriser.

Signaler Répondre

avatar
fan club. le 28/09/2017 à 11:00
soyons honnêtes a écrit le 28/09/2017 à 10h48

Les matchs de Foot de l'Euro étaient aussi complets, avec des spectateurs de tous pays, et il n'y a pas eu de "débordements". Seul Albanie-Roumanie a été un peu chaud, mais sans dérapage.
Le problème des Hooligans et Ultras ne remet pas en question l'ensemble des adeptes du foot. Heureusement. La plupart sont juste des copains, familles, ou vieux fans inconditionnels qui viennent simplement passer un bon moment.

Et aussi OL - BESIKTAS, alors pour le coup, c'était le pompon, celui tant redouté mais qui est arrivé quand même.
https://www.lyonmag.com/article/87179/ol-besiktas-apres-des-rixes-et-l-8217-envahissement-de-la-pelouse-le-match-a-debute-en-retard

Le foot reste le sport le plus générateur d'incivilités et de bagarres de rues de supporters. Et la population commence en avoir assez.
Du coup, on ne va plus au stade, trop dangereux, on regarde à la télé, et en plus ça coûte moins cher, même si on se fait livrer le repas.

Signaler Répondre

avatar
soyons honnêtes le 28/09/2017 à 10:48
ça laisse songeur a écrit le 28/09/2017 à 10h10

Quand on sait que le record d'affluence est détenu par le rugby, 58017 spectateur pour le match opposant les Saracens au Racing 92 sans qu'il n'y ai le moindre "débordement".......

Les matchs de Foot de l'Euro étaient aussi complets, avec des spectateurs de tous pays, et il n'y a pas eu de "débordements". Seul Albanie-Roumanie a été un peu chaud, mais sans dérapage.
Le problème des Hooligans et Ultras ne remet pas en question l'ensemble des adeptes du foot. Heureusement. La plupart sont juste des copains, familles, ou vieux fans inconditionnels qui viennent simplement passer un bon moment.

Signaler Répondre

avatar
fan club. le 28/09/2017 à 10:44
Rhaaa les footeux et leur logique à 2 baballes a écrit le 28/09/2017 à 09h52

Il n'y avait donc aucun intérêt à construire un stade de 60 000 places pour en limiter l’accès à 30 00 faute de fanatiques locaux.....

Oui, exactement.
Et même son concept de parc OL ne sera pas au rendez vous.
Et pendant ce temps, son stade reste vide, pour un match d'Europa League quand même, qu'il en est à racoler sur les médias de dernière minute.

Signaler Répondre

avatar
fan club. le 28/09/2017 à 10:40
Décinois a écrit le 28/09/2017 à 09h33

Rien à voir mon lapin. C'est pour éviter tout risque de se faire déborder par les supporters italiens que le nombre de spectateurs a été limité. Dommage.

oh oh, mais quoique tu en dise pour masquer la vérité, les faits sont là !
Aulas qui se voulait européen peine à trouver sa place en France, c'est son image et sa conception des choses qui fait fuir même le plus naïf.
Il va vite s'apercevoir que tout a une limite, dommage.

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 28/09/2017 à 10:39
Décinois a écrit le 28/09/2017 à 09h33

Rien à voir mon lapin. C'est pour éviter tout risque de se faire déborder par les supporters italiens que le nombre de spectateurs a été limité. Dommage.

ça commente sans avoir, c'est comme l'anti qui affirme que 9000 places ont été vendues

il croit que les abonnements comprennent l'europa league.. pauvre

Signaler Répondre

avatar
ça laisse songeur le 28/09/2017 à 10:10
Décinois a écrit le 28/09/2017 à 09h33

Rien à voir mon lapin. C'est pour éviter tout risque de se faire déborder par les supporters italiens que le nombre de spectateurs a été limité. Dommage.

Quand on sait que le record d'affluence est détenu par le rugby, 58017 spectateur pour le match opposant les Saracens au Racing 92 sans qu'il n'y ai le moindre "débordement".......

Signaler Répondre

avatar
Rhaaa les footeux et leur logique à 2 baballes le 28/09/2017 à 09:52
Décinois a écrit le 28/09/2017 à 09h33

Rien à voir mon lapin. C'est pour éviter tout risque de se faire déborder par les supporters italiens que le nombre de spectateurs a été limité. Dommage.

Il n'y avait donc aucun intérêt à construire un stade de 60 000 places pour en limiter l’accès à 30 00 faute de fanatiques locaux.....

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 28/09/2017 à 09:33
fan club. a écrit le 28/09/2017 à 08h43

Aulas et son club, ou la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf !
Baisse tes prix coco, sinon mets des mannequins pour faire croire qu'il est plein ton stade !

Rien à voir mon lapin. C'est pour éviter tout risque de se faire déborder par les supporters italiens que le nombre de spectateurs a été limité. Dommage.

Signaler Répondre

avatar
fan club. le 28/09/2017 à 08:43

Aulas et son club, ou la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf !
Baisse tes prix coco, sinon mets des mannequins pour faire croire qu'il est plein ton stade !

Signaler Répondre

avatar
chuuuuttt ! le 28/09/2017 à 08:42
Horde sauvage a écrit le 27/09/2017 à 19h46

Il faut faire comme à Gerland, rétrécir le stade afin qu'il soit plein, c'est l'illusion qui compte! Moi je quitte Décines OUF!

Arrrrête ! tu vas énerver "la louloute son jérome"
Laisse lui faire la grasse mat, maintenant qu'il n'a plus le moyen de "faire le beau" lui qui n'a été que le labrador du baronnet ... aujourd'hui mis à la fourrière !

Signaler Répondre

avatar
billets trop chers le 27/09/2017 à 21:11

Les places sont trop chères pour une équipe moyenne et un adversaire moyen .... baisser les prix et vous verrez que ça va vite se remplir

Signaler Répondre

avatar
ah ah ah...... le 27/09/2017 à 20:45

ah ah ah, que 30 000 spectateurs ? pour un match d'Europa League ? Avec un stade 60 000 places ? Et si on enlève les 20300 abonnés, ça fait pas lourd la vente franche de billets, que 9700 billets vendus, et ça fait encore moins en rentrée d'argent.
C'est pour cela que l'OL ouvre sa billetterie de la dernière chance, pour compenser ce manque à gagner flagrant en espérant des ventes sur place.
Mais ne vous pressez pas, laissez le mijoter, et même n'y allez pas, car la prochaine fois l'OL baissera ses prix pour faire le plein.
On y arrive, sans ses abonnés, le club est mal.

Signaler Répondre

avatar
Horde sauvage le 27/09/2017 à 19:46

Il faut faire comme à Gerland, rétrécir le stade afin qu'il soit plein, c'est l'illusion qui compte! Moi je quitte Décines OUF!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.