Section PS de Villeurbanne murée : les suspects relaxés

Section PS de Villeurbanne murée : les suspects relaxés
Photo d'illustration - LyonMag

Le 24 mars 2016, treize individus avaient été surpris en train de murer l'entrée de la section du Parti Socialiste à Villeurbanne rue Michel-Servet.

Une plainte avait été déposée et à l'époque, les faits auraient été partiellement reconnus par les intéressés lors de leur garde à vue.

Ces opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes étaient jugés ce lundi au tribunal correctionnel de Lyon. Mais retournement de situation, ils ont tous été relaxés. Selon le Progrès, la justice a indiqué qu'ils étaient bien présents sur les lieux au moment des faits. Mais qu'aucune preuve ne permettait d'établir leur implication dans l'opération coup-de-poing.

En février dernier, deux jeunes hommes proches de la mouvance identitaire avaient lancé des pavés dans la vitrine de cette même permanence PS. Eux-aussi avaient reconnu avoir été sur place mais clamaient leur innocence. Ils avaient écopé de 35 heures de travaux d'intérêt général.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.