"Touaregs", la nouvelle exposition du Musée des Confluences lève le voile ce mardi !

"Touaregs", la nouvelle exposition du Musée des Confluences lève le voile ce mardi !
LyonMag

L’exposition a un but : casser les stéréotypes.

LyonMag
LyonMag
Ce mardi s’ouvre au Musée des Confluences une nouvelle exposition temporaire baptisée "Touaregs".

Une société qui a été, notamment ces dernières années, "fortement impactée par des bouleversements géopolitiques, environnementaux et économiques de la région" selon la direction.

Ainsi, pour mieux comprendre cette culture, l’exposition comprend de très nombreux bijoux, mais aussi des photographies, des clips vidéo ou encore de courts dessins animés. A noter également la présence d’un bouclier en peau d’oryx, un animal aujourd’hui menacé de disparition.

A travers toutes ces découvertes, le musée compte donc "dépasser les stéréotypes encore tenaces, datant de la période coloniale, véhiculées à propos des Touaregs" selon Hélène Lafont-Couturier, la directrice du musée.  Néanmoins, pour Cécilia Duclos, la chargée des collections et expositions au musée des Confluences "on montre également que les Touaregs jouent de ce mythe pour réaffirmer leur identité".

Cette installation a été rendue possible grâce, notamment, aux 450 pièces qui avaient rejoint le fond du musée en 2015 "à la suite d’une donation de l’association Masnat".

Pour rappel, entre 1,3 et 1,5 million de Touaregs vivent entre plusieurs états de la zone saharienne : le Mali, le Niger, l’Algérie, la Libye et le Burkina Faso. L’un d’eux sera présent ce mardi au musée du 2e arrondissement de Lyon. Il s’agit du ministre de la Renaissance Culturelle du Niger.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bravo le 17/10/2017 à 11:33

très bonne idée pour décoloniser les imaginaires autour de l'afrique, je vais rapidement la visiter !

Signaler Répondre

avatar
Banalités le 17/10/2017 à 10:27

"casser les stéréotypes"? Tout est dit!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.