Standard & Poor's confirme le AA de la Ville de Lyon

Standard & Poor's confirme le AA de la Ville de Lyon
photo d'illustration - Lyonmag.com

L’agence de notation Standard and Poor’s vient de confirmer la note de référence à long terme AA de la Ville de Lyon.

Il s’agit de "la meilleure note qu’une collectivité locale française puisse obtenir", se félicite la Ville.

Cette note est associée à une perspective qui reste stable et traduit la très forte aptitude de la Ville de Lyon à honorer ses obligations financières. Pour Georges Képénékian, ce AA "refléte un pilotage budgétaire de qualité ainsi qu’une gouvernance financière forte. Elle valide ainsi la pertinence et l’efficacité de la stratégie financière que la Ville de Lyon déploie depuis le début de ce mandat".

Standard & Poors estime que la Ville sera en mesure de conserver un endettement modéré au cours des deux prochaines années.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
John Steed le 18/10/2017 à 17:53
Passage en classe sup a écrit le 18/10/2017 à 08h32

Pas mal comme notation de résultats de la gestion de la ville de Lyon qui est aux antipodes de ceux qui passent leur journée à critiquer Colomb qui feraient qu un tourisme penserait qu on vit en enfer..:
Encore une preuve que leurs critiques sont soit dispoportionnées soit en dehors des clous:
tout ce qui est excessif est insignifiant est encore une réalité une fois de plus démontré face à ces bashing d internautes en mal de vivre.

aaaah Standard and Poor's.
Que de souvenirs pas si lointains :

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/chronique-du-triple-a/20111201.OBS5797/triple-a-les-trois-bourdes-de-standard-and-poor-s.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/21/standard-poor-s-sanctionnee-six-ans-apres-le-debut-de-la-crise-financiere_4560836_3234.html

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 18/10/2017 à 17:43
dés pipés a écrit le 18/10/2017 à 16h37

la théorie du complot quand ça vous arrange?

quel rapport ?
Vous voulez que je vous donne un point Godwin ?
ou vous préférez parler pour ne rien dire ?

Essayez au moins de débattre...

Signaler Répondre

avatar
dés pipés le 18/10/2017 à 16:37
Haute-Vienne a écrit le 18/10/2017 à 16h23

à "passage en classe sup"

Gageons que M. Collomb ne soit pas critiquable, notamment au titre de la gestion des finances de la ville "et de ses environs",
mais vous savez sans doute que les agences de notation ne sont pas indépendantes, qu'elles sont des groupes d'intérêts dont les méthodes sont de plus en plus critiquées (beaucoup "d'abus de marché" sont de leur fait), au point que l'Europe communautaire souhaite réglementer leur activité et réduire leur influence.

Ce qui fait que cette dépêche dithyrambique tombe à côté de la plaque, ou si vous préférez, "démonétisée" (cela devrait plaire à "post-monétaire", semble-t-il).

la théorie du complot quand ça vous arrange?

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 18/10/2017 à 16:24
Passage en classe sup a écrit le 18/10/2017 à 08h32

Pas mal comme notation de résultats de la gestion de la ville de Lyon qui est aux antipodes de ceux qui passent leur journée à critiquer Colomb qui feraient qu un tourisme penserait qu on vit en enfer..:
Encore une preuve que leurs critiques sont soit dispoportionnées soit en dehors des clous:
tout ce qui est excessif est insignifiant est encore une réalité une fois de plus démontré face à ces bashing d internautes en mal de vivre.

à "passage en classe sup"

et puis modérez votre langage : je ne pense pas, que pour cette dépêche, les internaute aient utilisés des procédés disqualifiants que vous désignez par "bashing"

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 18/10/2017 à 16:23
Passage en classe sup a écrit le 18/10/2017 à 08h32

Pas mal comme notation de résultats de la gestion de la ville de Lyon qui est aux antipodes de ceux qui passent leur journée à critiquer Colomb qui feraient qu un tourisme penserait qu on vit en enfer..:
Encore une preuve que leurs critiques sont soit dispoportionnées soit en dehors des clous:
tout ce qui est excessif est insignifiant est encore une réalité une fois de plus démontré face à ces bashing d internautes en mal de vivre.

à "passage en classe sup"

Gageons que M. Collomb ne soit pas critiquable, notamment au titre de la gestion des finances de la ville "et de ses environs",
mais vous savez sans doute que les agences de notation ne sont pas indépendantes, qu'elles sont des groupes d'intérêts dont les méthodes sont de plus en plus critiquées (beaucoup "d'abus de marché" sont de leur fait), au point que l'Europe communautaire souhaite réglementer leur activité et réduire leur influence.

Ce qui fait que cette dépêche dithyrambique tombe à côté de la plaque, ou si vous préférez, "démonétisée" (cela devrait plaire à "post-monétaire", semble-t-il).

Signaler Répondre

avatar
Hebreux le 18/10/2017 à 14:25
Post monétaire a écrit le 18/10/2017 à 13h07

Oui, on ne peut pas obliger un intervenant anonyme à assumer ses propos publics. Et malheureusement, les gouvernants continuent leurs petites salades en noyant les chiffres et les explications.

"............Bonne journée aux êtres éclairés.........."

amen...
:D

Vous vous noyez bien tout seul:note de DDD chez les pm:une relecture de l histoire

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/10/2017 à 13:07
henon a écrit le 18/10/2017 à 12h49

On ne peut pas obliger un animal à boire, même s'il en a besoin pour vivre ou survivre. On ne peut pas forcer un homme à se remettre en question, à avoir des doutes et donc pouvoir progresser, seule condition pour être meilleur. Laissons le donc à son sort. Bonne journée aux êtres éclairés

Oui, on ne peut pas obliger un intervenant anonyme à assumer ses propos publics. Et malheureusement, les gouvernants continuent leurs petites salades en noyant les chiffres et les explications.

"............Bonne journée aux êtres éclairés.........."

amen...
:D

Signaler Répondre

avatar
henon le 18/10/2017 à 12:49

On ne peut pas obliger un animal à boire, même s'il en a besoin pour vivre ou survivre. On ne peut pas forcer un homme à se remettre en question, à avoir des doutes et donc pouvoir progresser, seule condition pour être meilleur. Laissons le donc à son sort. Bonne journée aux êtres éclairés

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/10/2017 à 11:30
henon a écrit le 18/10/2017 à 10h42

Un même évènement ou structure peuvent être financés en même temps par: Ville de Lyon, Métropole de Lyon, Nouveau Rhône ou région ARA (opéra, festivals, universités, investissement) et pourtant ces collectivités sont totalement indépendantes. Le groupe Synergies n'existe qu'à la Métropole de Lyon et nul part ailleurs. Nous ne sommes pas, sur ce sujet, dans le domaine de l'économie, mais celui de l'administration publique. Tout ceci est en effet un peu compliqué et donc, pour bien comprendre le fonctionnement des quatre grandes collectivités qui siègent à Lyon, mieux vaut en suivre régulièrement toutes les délibérations. A cette condition, et cette condition seulement, on peut alors émettre des commentaires qui ont un sens.

Je ne parle pas du groupe "synergie".
Vous fantasmez.
Je parle des cumuls des pouvoirs et de leurs légitimités vues par Gérard Collomb.


"...............Un même évènement ou structure peuvent être financés en même temps par: Ville de Lyon, Métropole de Lyon, ../.. et pourtant ces collectivités sont totalement indépendantes............."

Mais au final, ce que j'ai dit au départ reste juste :

des dépenses peuvent être financées par la métropole de Lyon, à la place de la Ville de Lyon. Ainsi, des comptes peuvent être "beau" d'apparence sur la ville, mais si on regarde la totalité des organismes qui interviennent sur ce même territoire...

la perspective du AA n'est plus que ho ho !

:o)


PS votre pseudo est un hasard ou pas ?

PS/2 "..............grandes collectivités qui siègent à Lyon, mieux vaut en suivre régulièrement toutes les délibérations. A cette condition, et cette condition seulement, on peut alors émettre des commentaires qui ont un sens............."

ha oui, comme lorsque j'ai demandé à Monsieur Blachier pourquoi la mairie du 7ème votait pour une modification de garantie financière à une société d'HLM basée à Marseilles !!! :D

La transparence sur laquelle vous avez posé votre argument, n'est qu'une illusion.


Et la métropole continue de massacrer des terres agricoles au Puisoz, à la limite de Lyon, mais ça, c'est hors sujet (médiatique). Même si c'est "à cause du fric" et "fait par la métropole de Lyon".
:o)

Signaler Répondre

avatar
henon le 18/10/2017 à 10:42

Un même évènement ou structure peuvent être financés en même temps par: Ville de Lyon, Métropole de Lyon, Nouveau Rhône ou région ARA (opéra, festivals, universités, investissement) et pourtant ces collectivités sont totalement indépendantes. Le groupe Synergies n'existe qu'à la Métropole de Lyon et nul part ailleurs. Nous ne sommes pas, sur ce sujet, dans le domaine de l'économie, mais celui de l'administration publique. Tout ceci est en effet un peu compliqué et donc, pour bien comprendre le fonctionnement des quatre grandes collectivités qui siègent à Lyon, mieux vaut en suivre régulièrement toutes les délibérations. A cette condition, et cette condition seulement, on peut alors émettre des commentaires qui ont un sens.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/10/2017 à 09:55
henon a écrit le 18/10/2017 à 09h03

Et bien non, il n'y a pas de mélange des comptes entre Ville de Lyon et Métropole de Lyon. La première a le statut de commune et appartient à la seconde qui regroupe 59 communes. La Métropole est une collectivité à statut particulier, unique en France, issue de la loi MAPTAM. Leurs budgets et comptes administratifs sont totalement séparés et les personnels sont distincts. Par exemple, le personnel de Ville de Lyon ne fait pas les 1607 heures légales, ce que fait celui de la Métropole. Le point commun est que des élus siègent aux deux collectivités, ce qui ne change rien au sujet. Par exemple, des élus siègent à la Métropole et à la région Auvergne Rhône-Alpes; pourtant, elles n'ont rien en commun. Mieux vaut bien connaitre son sujet avant de formuler des critiques approximatives.

Sûr ! :D

Et lorsqu'il y a un "événement" à financer, est-ce que les deux ne peuvent pas mettre de l'argent ?

Si "la ville ne peut pas" (allégement des comptes) , est-ce que "la métropole peut" ?

Franchement, vous prenez vraiment les citoyens pour des cons. Mais vu les connaissances en économie faute de cours dispensés à chacun, il est normal que vous comptiez dessus pour bien répondre à côté comme vous venez de le faire.
:o)


"..................Le point commun est que des élus siègent aux deux collectivités, ce qui ne change rien au sujet................."

pourtant ça s'appelle la "Synergie" suivant Gérard Collomb. Vous savez, le truc qui fait qu'il a accumulé jusqu'à 10 postes de commande !
Un truc qui fait que "ça reste entre nous" malgré "la publication" des réunions et des contre-rendus qui ne donnent jamais les détails des opérations.

Signaler Répondre

avatar
parler sans connaitre le 18/10/2017 à 09:22
henon a écrit le 18/10/2017 à 09h03

Et bien non, il n'y a pas de mélange des comptes entre Ville de Lyon et Métropole de Lyon. La première a le statut de commune et appartient à la seconde qui regroupe 59 communes. La Métropole est une collectivité à statut particulier, unique en France, issue de la loi MAPTAM. Leurs budgets et comptes administratifs sont totalement séparés et les personnels sont distincts. Par exemple, le personnel de Ville de Lyon ne fait pas les 1607 heures légales, ce que fait celui de la Métropole. Le point commun est que des élus siègent aux deux collectivités, ce qui ne change rien au sujet. Par exemple, des élus siègent à la Métropole et à la région Auvergne Rhône-Alpes; pourtant, elles n'ont rien en commun. Mieux vaut bien connaitre son sujet avant de formuler des critiques approximatives.

Vous avez raison depréciser des infos après les inexactitudes et mépris de certians.
quand PM veut se mêler de tout en se présentant comme l'expert qui comprend toute problématiques et solutions de manière automatique,on sait en fait que ses compétences sont au pire limitées voire inexistences En faisant un mauvais diagnostic initial on est sur que ses solutions ne méritent même pas de s'y pencher comme le médecin qui n'a pas détecter l'étiologie de la maladie mais prescrit malgré tout un médicament non approprié:
comme dit le proverbe:"moins on a de confiture,plus on l'étale" comme on peut le constater sur tous les sujets sans exception de la médecine en passant par l'économie,la philo,les faits divers ou les institutions en place:un vrai discours de café de commerce dont le maître mot est la critique systématique sans filet
Que chacun parle de ce qu'il connait de par ses réelles expériences professionnelles ou acquises mais de grâce,évitons de donner de l'importance aux amateurs qui pensent savoir mieux que quiconque les joueurs qu'il faut mettre en équipe de France d'un sport alors qu'ils n'ont jamais démontré leur niveau national

Signaler Répondre

avatar
henon le 18/10/2017 à 09:03

Et bien non, il n'y a pas de mélange des comptes entre Ville de Lyon et Métropole de Lyon. La première a le statut de commune et appartient à la seconde qui regroupe 59 communes. La Métropole est une collectivité à statut particulier, unique en France, issue de la loi MAPTAM. Leurs budgets et comptes administratifs sont totalement séparés et les personnels sont distincts. Par exemple, le personnel de Ville de Lyon ne fait pas les 1607 heures légales, ce que fait celui de la Métropole. Le point commun est que des élus siègent aux deux collectivités, ce qui ne change rien au sujet. Par exemple, des élus siègent à la Métropole et à la région Auvergne Rhône-Alpes; pourtant, elles n'ont rien en commun. Mieux vaut bien connaitre son sujet avant de formuler des critiques approximatives.

Signaler Répondre

avatar
Passage en classe sup le 18/10/2017 à 08:32

Pas mal comme notation de résultats de la gestion de la ville de Lyon qui est aux antipodes de ceux qui passent leur journée à critiquer Colomb qui feraient qu un tourisme penserait qu on vit en enfer..:
Encore une preuve que leurs critiques sont soit dispoportionnées soit en dehors des clous:
tout ce qui est excessif est insignifiant est encore une réalité une fois de plus démontré face à ces bashing d internautes en mal de vivre.

Signaler Répondre

avatar
Paco de C. le 18/10/2017 à 07:40
Post monétaire a écrit le 17/10/2017 à 17h12

Il y a une précision à faire :

le mélange des comptes "ville de Lyon" et "métropole de Lyon".

Ainsi, lorsqu'il y a un problème sur la ville où est élu le maire, HOP, on fait passer des charges sur la métropole. La métropole, c'est flou, y'a du monde, dilution etc...

Est-ce que la métropole de Lyon a un AA ?
ça m'étonnerait !
Pourtant ce sont les mêmes au pouvoir...

Pas encore notée la Métropole. Cela viendra.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/10/2017 à 17:12
Haute-Vienne a écrit le 17/10/2017 à 17h01

bof, il y a la cotation "AAA", donc 3 A et les vaniteux de Lyon ne l'ont pas obtenu comme Vuitton, LMVH, l'Oréal....

allez, on arrête la vanité et on revient sur terre, surtout lorsque l'on sait que les agences de notation sont réputées pour ne pas être indépendantes. D'où l'envie de les réglementer à travers le monde, à raison des faits de corruption qu'on leur reproche.


Il vaut mieux se pencher sur certains rapports peu flatteurs de la chambre régionale des comptes, sur les finances de cette commune. On est plus sûr de l'indépendance de ceux qui les écrivent.
Certains éléments de cette gestion sont peu flatteurs : à titre d'exemple, l'opéra de Lyon.

Il y a une précision à faire :

le mélange des comptes "ville de Lyon" et "métropole de Lyon".

Ainsi, lorsqu'il y a un problème sur la ville où est élu le maire, HOP, on fait passer des charges sur la métropole. La métropole, c'est flou, y'a du monde, dilution etc...

Est-ce que la métropole de Lyon a un AA ?
ça m'étonnerait !
Pourtant ce sont les mêmes au pouvoir...

Signaler Répondre

avatar
Haute-Vienne le 17/10/2017 à 17:01

bof, il y a la cotation "AAA", donc 3 A et les vaniteux de Lyon ne l'ont pas obtenu comme Vuitton, LMVH, l'Oréal....

allez, on arrête la vanité et on revient sur terre, surtout lorsque l'on sait que les agences de notation sont réputées pour ne pas être indépendantes. D'où l'envie de les réglementer à travers le monde, à raison des faits de corruption qu'on leur reproche.


Il vaut mieux se pencher sur certains rapports peu flatteurs de la chambre régionale des comptes, sur les finances de cette commune. On est plus sûr de l'indépendance de ceux qui les écrivent.
Certains éléments de cette gestion sont peu flatteurs : à titre d'exemple, l'opéra de Lyon.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.