Everton/OL : entre Ashley Williams et le papa supporter, difficile de choisir le pire

Everton/OL : entre Ashley Williams et le papa supporter, difficile de choisir le pire
DR Getty Images

Jeudi soir, l'Olympique Lyonnais a difficilement ramené sa première victoire en Ligue Europa en battant Everton (1-2). Les joueurs de Bruno Genesio ont passé leur match à se faire découper par des Anglais très agressifs.

Apothéose de cette ambiance belliqueuse, la bagarre générale initiée par le capitaine Ashley Williams. Après avoir été poussé par Anthony Lopes, le défenseur gallois avait pété les plombs en fonçant bras en avant dans le ventre du gardien lyonnais, envoyé valdinguer dans les panneaux publicitaires. Puis Ashley Williams avait distribué des coups de poings, à Lucas Tousart et Kenny Tete notamment, alors qu'ils étaient venus séparer les joueurs les plus remontés.

Pour n'avoir récolté qu'un carton jaune, Ashley Williams est rapidement devenu une cible sur les réseaux sociaux. Venus de France comme d'Angleterre, les messages d'insultes ont fusé. "C'est le football. C'est comme ça. On veut gagner et l'adversaire aussi. Ce genre de choses arrivent, a ensuite déclaré le Gallois. La pression que l'on se met est plus grande que n'importe laquelle à l'extérieur du stade. On veut se battre pour soi-même, le club et les supporters". Quant à l'entraîneur Ronald Koeman, il a fustigé la prétendue propension des Lyonnais à plonger. Ce qui justifiait selon lui la nervosité de ses joueurs.

Mais plus qu'Ashley Williams, celui qui a été décrié ce jeudi soir fut le papa supporter. Un fan d'Everton descendu des travées avec son jeune fils dans les bras pour aller distribuer des mandales à Anthony Lopes et Mouctar Diakhaby.
"Je ne pense pas que ça fasse partie de l'ambiance en Angleterre qu'un supporter frappe un joueur adverse, mais on fait avec, c'est comme ça", a commenté après coup le portier portugais.

Ashley Williams devrait être accueilli par une lourde ambiance le 2 novembre lors du match retour au Groupama Stadium. Même s'il ne comprendra probablement pas pourquoi, puisque son comportement semblait justifié à ses yeux.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
J Lutars le 20/10/2017 à 15:25

mauvaise mentalité everton aulas a bien fait de rester digne, belle victoire !!

Signaler Répondre

avatar
rororo le 20/10/2017 à 13:10

quelle déchéance ces footeux!!!
c'est vraiment des sales gosses plein de fric
quel exemple pour la jeunesse, ces bagarres de chiffonniers !!!

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 20/10/2017 à 12:46

un entraineur neerlandais sur la sellette, un corps arbitral... néerlandais...... bref

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 20/10/2017 à 11:34

J'espère que la commission va se pencher sur cet événement parce que c'est inadmissible. Une faute volontaire sur un gardien c'est un rouge direct surtout que là il ne voulait clairement pas jouer le ballon c'est hallucinant qu'il ne prenne qu'un rouge et incroyable que Traoré en prenne un.. normalement vu les coups qu'il a distribué il devrait être suspendu pendant pas mal de match !!

Signaler Répondre

avatar
laude la guill le 20/10/2017 à 10:32

faut que Williams a une bonne tête de champion?
Bon de plus l'arbitrage fut réellement scandaleux et honteux, pour une fois JMA aurait du sortir de ses gonds!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.