Agressions, incivilités : 300 pompiers manifestent à Lyon

Agressions, incivilités : 300 pompiers manifestent à Lyon
300 pompiers ont manifesté à Lyon - Lyonmag.com

300 pompiers ont répondu à l’appel des syndicats et ont manifesté à Lyon ce lundi pour dénoncer les agressions qu’ils subissent régulièrement en intervention.

Une violente agression s'était déroulée en 2013 sur l'esplanade de l'auditorium à Lyon - Lyonmag.com
Une violente agression s'était déroulée en 2013 sur l'esplanade de l'auditorium à Lyon - Lyonmag.com
Un cortège est parti de la caserne Rochat, dans le 7e arrondissement, en milieu de matinée, et a rejoint la Préfecture du Rhône où une délégation devait être reçue.

Les soldats du feu se sont également rendus devant le nouveau palais de justice de Lyon et sur l’esplanade de l’Auditorium Maurice Ravel, dans le 3e arrondissement. C’est là qu’une violente agression de pompiers en intervention avait eu lieu en 2013.

Les pompiers demandent notamment l’anonymisation de leurs plaintes, mais aussi la possibilité d’avoir recours à une Go-Pro pour filmer les interventions dites sensibles et pouvoir identifier leurs auteurs. Ils comptent également sur une meilleure communication avec les services de police afin de mieux identifier les interventions à risques.

Si la nuit d’Halloween a été particulièrement agitée, c’est l’agression du 24 octobre dernier à Vénissieux qui a lancé le mouvement. "Les pompiers de Feyzin ont été pris à partie dans un guet-apens : poubelles disposées sur la chaussée en arc de cercle pour bloquer l’accès, des barrières de chantiers installées pour empêcher le demi-tour et attaques avec des cailloux et des cocktails Molotov", dénonçait le syndicat SUD dans un communiqué.

En 2015, 250 plaintes pour agressions ont été déposées dans le Rhône, contre 154 en 2014.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Il n'y a pas qu'à Lyon! le 08/11/2017 à 17:45

Cela ne date pas d'hier! Rappelez-vous :

Ajaccio : deux pompiers et un policier blessés après un "guet-apens"... la nuit de noël!

http://www.europe1.fr/faits-divers/ajaccio-deux-pompiers-et-un-policier-blesses-apres-un-guet-apens-2641195

Mais les corses avaient su réagir...

Signaler Répondre

avatar
Stop le 07/11/2017 à 11:53

pourquoi personne n'accuse la ministre de la justice pour ces incivilité, parce qu'elle ne s'appelle pas Taubira ?

La nouvelle ministre est elle plus ferme avec les criminels ?

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 06/11/2017 à 20:28

On s’en fout.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 06/11/2017 à 19:52

Je vous soutiens

Signaler Répondre

avatar
demande de caution le 06/11/2017 à 19:09

Hé les pompiers : demandez une caution à ceux qui vous appellent au secours !
Le fric est une solution à nos problèmes de... fric !
lol

Signaler Répondre

avatar
Soutien aux Pompiers. le 06/11/2017 à 18:50

L'impunité, c'est bien de cela dont souffre ces Pompiers et notre pays.

Que l'on ne s'y trompe pas.
Le jour où la racaille s'en prendra directement et quotidiennement, aux représentants de la justice.

Ces derniers seront zélés pour mettre hors d'état de nuire la racaille.

La racaille sait très bien où est son intérêt.

Les choses ne changeront donc pas.

Soutien inconditionnel aux Pompiers qui, eux ont le courage de manifester en uniforme et a visage découvert !

Prenez en de la graine les policiers, gendarmes et militaires !!
Courage et détermination, voila ce qui vous manque.

Signaler Répondre

avatar
wapiti le 06/11/2017 à 18:50

Il suffit tout simplement d'arreter d'intervenir dans certains quartiers que la prétendue justice à offert aux mains des

Signaler Répondre

avatar
Charolais le 06/11/2017 à 18:49

Alors Macron vous appelés ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 06/11/2017 à 18:26

Soutien total.

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 06/11/2017 à 17:58

BIEN joué les pompiers ???? continuez à vous défendre et à crier votre colère nous on a besoin de vous vous êtes nos anges DE la route de la mer DE LA montagne Pour nous sauver et les petits con sans cerveau qui vous crache dessus voir pire un jour ils vous appèleront pour venir les aider ne lâchez rien et que le maire voir notre ministre de l'intérieur vous écoute pour autant vous vôtre ministre c'est la santé mais les invisibilité c'est aussi les flics pour vous défendre mais VOILA eux aussi sont en colère ???? donc tous ensemble tous ensemble ouais ouais

Signaler Répondre

avatar
non droit le 06/11/2017 à 17:50
Vigilant a écrit le 06/11/2017 à 15h42

Phénomene de société.problème de société ! Aprés les flics...les pompiers....cela dur depuis des années. Mr le ministre d'état c'est à vous d'ouvrir le chantier. Les quartiers ne doivent plus etre des zones de non droit!

Y'a aucune zone de non droit, juste des services de l'Etat qui n'ont pas le fric pour intervenir (parce qu'une voiture caillassée coûte cher à réparer, alors on préfère ne pas y aller).
Vive le fric !

Signaler Répondre

avatar
RHYPOST le 06/11/2017 à 17:22

Les lances à eau peuvent avoir un autre usage quand on se fait attaquer. Je dis ça je dis rien.

Signaler Répondre

avatar
dubois le 06/11/2017 à 16:58

un gerlandais de tout coeur avec vous !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
stop le 06/11/2017 à 16:33

À qui jeté des cailloux on lui coupe les aides et les juges à hauteur de la peines maximum du code pénal mais sa ne sera pas fait

Signaler Répondre

avatar
Stop le 06/11/2017 à 16:09

Le gouvernement avec sa sagesse infinie lance un grand chantier sur la drague de rue, faudrait pas déranger les mistinguettes.

Pendant ce temps les pompiers qui sauvent des vies au risque de la leur se font agresser dans l’indifférence la plus totale.

Bravo Macron, tu sais prioriser.

Signaler Répondre

avatar
Vigilant le 06/11/2017 à 15:42

Phénomene de société.problème de société ! Aprés les flics...les pompiers....cela dur depuis des années. Mr le ministre d'état c'est à vous d'ouvrir le chantier. Les quartiers ne doivent plus etre des zones de non droit!

Signaler Répondre

avatar
A PLUS le 06/11/2017 à 15:18

Un Venissian, de tout coeur avec vous...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.