Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Ligue des Champions : l’OL féminin fait (très tôt) le break au Kazakhstan (0-7)

Photo d'illustration - DR

Nouvelle promenade de santé pour l'OL féminin ce mercredi en Ligue des Champions.

Pour les 8e de finale aller, les filles de Reynald Pedros se déplaçaient sur le terrain du BIIK-Kazygurt au Kazakhstan. Une rencontre difficile à préparer puisqu'elles évoluaient à 12h heure locale, 7h heure française. De quoi retourner les esprits et les estomacs.

 

Ca n'a pas empêché les coéquipières de Wendie Renard de dérouler leur football et de ne faire qu'une bouchée de leur adversaire.

Ada Hegerberg ouvrait le score dès la 5e minute. La prodige norvégienne inscrivait un quadruplé tandis que Camille Abily, Amel Majri et Eugénie Le Sommer complétaient le score.

 

Avec une telle victoire 7-0, la qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions ne fait guère de doute pour Lyon. Le tenant du titre recevra tout de même son adversaire kazakh pour le match retour mercredi prochain.



Tags : ol féminin |

Commentaires 4

Déposé le 08/11/2017 à 17h21  
Par ALAB Citer

Vert de rage a écrit le 08/11/2017 à 16h34

BIIK-Kazygurt ou asse, c'est presque le même score.
hahahahahahahahahaha

Pas tout à fait, les filles , elles jouent la ligue des champion.

Déposé le 08/11/2017 à 16h34  
Par Vert de rage Citer

BIIK-Kazygurt ou asse, c'est presque le même score.
hahahahahahahahahaha

Déposé le 08/11/2017 à 16h19  
Par Bravolol Citer

Bravo et en plus, bcp de modestie... que ces messieurs footballeurs en prenne de la graine

Déposé le 08/11/2017 à 09h24  
Par A BIENTOT Citer

Bravo les filles, il faut continuer encore.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.