Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Cochet et Georges Fenech propriétaires honnêtes - LyonMag

Permanences parlementaires : les anciens députés du Rhône ont-ils utilisé l’IRFM ?

Philippe Cochet et Georges Fenech propriétaires honnêtes - LyonMag

C'est une nouvelle pratique limite des députés qui est pointée du doigt en ce moment.

Conséquence d'une plainte déposée pour détournement de bien public et visant Jean-Jacques Urvoas, soupçonné d'avoir acheté sa permanence parlementaire avec ses frais de mandat parlementaire. Et surtout d'avoir récemment tenté de vendre ou de louer ce bien estimé à plus de 210 000 euros.

 

France Info a donc interrogé 150 anciens députés. Et 32 ont indiqué avoir effectivement fait l'acquisition de leur permanence grâce à l'IRFM.


Dans le Rhône, deux anciens députés ont refusé de répondre aux questions de nos confrères : Pascale Crozon (PS) et Philippe Meunier (LR).

 

Deux autres ont indiqué ne pas avoir été propriétaires : Pierre-Alain Muet (PS) et Michel Terrot (LR).


Enfin, Georges Fenech (LR), Christophe Guilloteau (LR) et Philippe Cochet (LR) ont reconnu avoir acquis les locaux qui leur permettaient de recevoir les électeurs de leur circonscription. Mais tous ont juré avoir utilisé des fonds personnels. "Un gros apport personnel" sans utiliser l'IRFM pour l'ancien juge d'instruction, avec "un prêt à 2% de l'Assemblée nationale" pour le président du Département du Rhône et sans IRFM pour le maire de Caluire.



Tags : députés | permanences parlementaires |

Commentaires 11

Pigé Déposé le 27/11/2017 à 17h55  
Par Pigé Citer

Madame Crozon a refusé de répondre ? C'est forcément qu'elle n'est pas concernée, n'est-ce pas...
Quant à parler de "pratiques limite", c'est cette présentation qui est osée : il s'agit bel et bien d'abus de bien public puisque le dépité s'enrichit ainsi, gardant la propriété du bien lorsqu'il n'est plus élu.
La ripoublique, encore et toujours oui !

Déposé le 27/11/2017 à 17h14  
Par Scanner Citer

Ont’ils Utilisés l’IRM ,pour scanner leur cerveaux de poules,la réponse est oui. Et, ce qui y ont trouvé n’ est qu’un QI de maternelle.

Déposé le 27/11/2017 à 14h03  
Par menteur Citer

Psycho a écrit le 27/11/2017 à 13h16

Intéressés surtout, on cherche des cas d études en cours de psycho

intéressés ? Ha ! menteurs, comme d'habitude.

Déposé le 27/11/2017 à 13h30  
Par de la clarté Citer

Sur les 14 députés du Rhône élus le 18 juin
1re circonscription : Thomas Rudigoz (LREM)
2e circonscription : Hubert Julien-Laferrière (LREM)
3e circonscription : Jean-Louis Touraine (LREM), réélu
4e circonscription : Anne Brugnera (LREM)
5e circonscription : Blandine Brocard (LREM)
6e circonscription : Bruno Bonnell (LREM)
7e circonscription : Anissa Khedher (LREM)
8e circonscription : Patrice Verchère (LR), réélu
9e circonscription : Bernard Perrut (LR), réélu
10e circonscription : Thomas Gassilloud (LREM)
11e circonscription : Jean-Luc Fugit (LREM)
12e circonscription : Cyrille Isaac-Sibille (MoDem/LREM)
13e circonscription : Danièle Cazarian (LREM)
14e circonscription : Yves Blein (LREM), réélu
seul 4 ont été réélus :
- 3e circonscription : Jean-Louis Touraine (LREM), réélu
- 8e circonscription : Patrice Verchère (LR), réélu
- 9e circonscription : Bernard Perrut (LR), réélu
-14e circonscription : Yves Blein (LREM), réélu
suffit de leur demander directement sur ce site

Déposé le 27/11/2017 à 13h16  
Par Psycho Citer

Argl a écrit le 27/11/2017 à 12h26

ça a l'air de vous passionner cette personne, bien plus que les problèmes liés au fric !

Intéressés surtout, on cherche des cas d études en cours de psycho

Déposé le 27/11/2017 à 12h26  
Par Argl Citer

Le fric a remplacé outil monnaie a écrit le 27/11/2017 à 12h13

Argl le retour de Pm.....

ça a l'air de vous passionner cette personne, bien plus que les problèmes liés au fric !

Déposé le 27/11/2017 à 12h13  
Par Le fric a remplacé outil monnaie Citer

et ça continue a écrit le 27/11/2017 à 10h37

Et ça continue à se plaindre du fric tout en restant les défenseurs du fric !
Très très rigolo !

Argl le retour de Pm.....

Déposé le 27/11/2017 à 10h37  
Par et ça continue Citer

ordrejuste a écrit le 24/11/2017 à 10h50

Et oui, encore une pratique qui fût légale mais pas morale avec en finalité un enrichissement personnel.C'est ce qui est repproché à Jean-Jacques Urvoas ministre de la justice de François Hollande avec une plainte pour détournement de bien public.
32 députés sur 150 ont bénéficiè de cette opportunité, Certains n'ont pas daigné répondre.
Ce n'est pas pire que les langoustes de Mercier ou de l'affaire Ferrand.
Urvoas sera-il condamné, rien n'est moins sur mais cela prouve que dès qu'il est question d'argent, tout doit être reglèmenté avec prècision ce qui sera le cas pour les 5000 et quelques euros IRFM qui ne faisaient l'objet d'aucun contrôle.
Il doit y avoir d'autres parlementaires concernés.

Et ça continue à se plaindre du fric tout en restant les défenseurs du fric !
Très très rigolo !

Déposé le 24/11/2017 à 13h07  
Par Parce que c'est notre projeeet ! Citer

Pigé a écrit le 24/11/2017 à 12h25

Ce n'est pas une "nouvelle" pratique non, et ce n'est pas "limite" mais parfaitement scandaleux : ces gens se sont enrichis avec des deniers publics, donc notre argent.

La réponse impérative est très simple : ce sera de contraindre ces voleurs en bande organisée à rendre ces locaux à la collectivité nationale (nationalisation) qui les vendra.

Arrêtez vos propos outranciers, ces députés que vous accusez sont des vrais français (comme l'extreme droite les aime). Ils ne sont donc PAS capables de commettre des actes immoraux quel qu'il soit. Ca ne s'est JAMAIS vu.

On sait tous que seul une partie de la population est immorale.

Pigé Déposé le 24/11/2017 à 12h25  
Par Pigé Citer

Ce n'est pas une "nouvelle" pratique non, et ce n'est pas "limite" mais parfaitement scandaleux : ces gens se sont enrichis avec des deniers publics, donc notre argent.

La réponse impérative est très simple : ce sera de contraindre ces voleurs en bande organisée à rendre ces locaux à la collectivité nationale (nationalisation) qui les vendra.

Déposé le 24/11/2017 à 10h50  
Par ordrejuste Citer

Et oui, encore une pratique qui fût légale mais pas morale avec en finalité un enrichissement personnel.C'est ce qui est repproché à Jean-Jacques Urvoas ministre de la justice de François Hollande avec une plainte pour détournement de bien public.
32 députés sur 150 ont bénéficiè de cette opportunité, Certains n'ont pas daigné répondre.
Ce n'est pas pire que les langoustes de Mercier ou de l'affaire Ferrand.
Urvoas sera-il condamné, rien n'est moins sur mais cela prouve que dès qu'il est question d'argent, tout doit être reglèmenté avec prècision ce qui sera le cas pour les 5000 et quelques euros IRFM qui ne faisaient l'objet d'aucun contrôle.
Il doit y avoir d'autres parlementaires concernés.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.