Meyzieu : ses copains le rouent de coups et diffusent la vidéo sur Snapchat

Meyzieu : ses copains le rouent de coups et diffusent la vidéo sur Snapchat
Photo d'illustration - LyonMag

Un adolescent de 14 ans avait très mal vécu sa "boulette" du 24 janvier dernier.

Roué de coups par tous ses amis collégiens dans le gymnase des Servizières, il avait obtenu 5 jours d'ITT. Mais c'est surtout sa réputation qui en avait pris un coup, car la scène avait été filmée puis diffusée sur Snapchat. Une vidéo qui devient vite virale dans un collège...

Selon le Progrès, six adolescents ont été entendus par la police cette semaine. Ils sont tous passés aux aveux, l'un reconnaissant avoir fait la vidéo, les autres avoir frappé la victime. La Maison de Justice les attend désormais le 16 mai en vue d'une mesure de réparation.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
foxtrotbleuleader le 11/02/2018 à 09:03

La vrai question est de voir comment doit le prendre la justice. Le cas est grave en l’espèce. Il y a violence en réunion avec circonstances aggravantes entraînant 5 jour d 'incapacité temporaire de travail sur personne vulnérable (mineur).Tout est réuni L'intention,la préméditation, la volonté de nuire,les coups et blessures en bande organisé. En ajoutant les blessures psychologique (le traumatisme vécu par un ados est terrible pour son avenir) et la continuité de l'acte par humiliation sur les réseaux sociaux.
Cependant, rien ne vous choque en lisant "la maison de justice attend les auteurs des faits pour une mesure de réparation???? Je résume : fait grave = délits = loi prévoit et réprime= une peine. Mais auteurs mineurs+ casier vierge pour certains = traitement de groupe= maison de justice et du droit= réparation financière. OK, j'ai bien compris le message. "La justice est rendu, le droit est respecter, les parents des auteurs mineurs paieront les indemnités à la victime. tout est bien. En fait,NON,pas très clair du coup, les auteurs mineur ont une leçon de morale ni plus ni moins, la victime vivra avec le souvenir de l'humiliation publique et le traumatisme de l'agression toute sa vie et touchera si les parents des auteurs sont solvable une somme ridicule par rapport au préjudice vécu via la maison de justice et du droit. Ben, pour moi,ça ressemble plutôt à la double peine pour la victime, et le droit à l'erreur pour les auteurs. Sans aller aux extrêmes un séjour d'une semaine en maison de rétention pour mineurs (commune voisine)aurait équilibré en conscience le traumatisme vécu par la victime aux auteurs avec un message pour l'avenir. TOUT VA BIEN CITOYENS,LE BATEAU COULE NORMALEMENT. Courage à la victime et à se proches . Bon rétablissement.

Signaler Répondre

avatar
Herbes de Province le 09/02/2018 à 10:39
boulette ? a écrit le 08/02/2018 à 22h00

sa boulette ? de quoi parlez-vous ?

Ciboulette

Signaler Répondre

avatar
IP le 09/02/2018 à 08:44
Immen a écrit le 09/02/2018 à 08h22

Bientôt comme au USA , pays de fous,des collégiens,lycéens iront jusqu’à tuer leurs camarades. Vue le changement de société et de mœurs,cela arrivera c’est sur.

ça en fait des commentaires sous plein de pseudos différents.

Signaler Répondre

avatar
Immen le 09/02/2018 à 08:22

Bientôt comme au USA , pays de fous,des collégiens,lycéens iront jusqu’à tuer leurs camarades. Vue le changement de société et de mœurs,cela arrivera c’est sur.

Signaler Répondre

avatar
boulette ? le 08/02/2018 à 22:00

sa boulette ? de quoi parlez-vous ?

Signaler Répondre

avatar
aicha 9 ans le 08/02/2018 à 21:01

Bientôt on nous expliquera qu'un tel a été poignardé par ses copains, ou qu'une autre a été violée par ses petits camarades.
No pasaran, si Dieu le veut !

Signaler Répondre

avatar
harley le 08/02/2018 à 20:56

les gens ,les enfants,sont a l image de cette ville

Signaler Répondre

avatar
stardust le 08/02/2018 à 12:02

ses copains ,ses amis collégiens
comment minimiser les faits
je ne comprend pas ......

Signaler Répondre

avatar
faux le 08/02/2018 à 10:13
Rex a écrit le 08/02/2018 à 09h48

Sa sent la fin de la civilisation. Les animaux se comportent mieux que les hommes.

n'importe quoi encore ce matin j'ai vu un pigeon faire ses besoins au vu de tous

Signaler Répondre

avatar
Rex le 08/02/2018 à 09:48

Sa sent la fin de la civilisation. Les animaux se comportent mieux que les hommes.

Signaler Répondre

avatar
Attila le 08/02/2018 à 09:44

À notre époque,il vaut mieux faire de nos enfants des Guerriers que des victimes instruites qui finiront au chômage.

Signaler Répondre

avatar
Violence ordinaire le 08/02/2018 à 09:26

Merci à la société d'avoir créé ce genre de sauvageons qui constituent désormais le gros des troupes.

Signaler Répondre

avatar
tuteur le 08/02/2018 à 08:48

et les parents? sont ils seulement convoqués?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.