Rhône : les livreurs de colis se servent dans les scellés de cannabis

Rhône : les livreurs de colis se servent dans les scellés de cannabis
Photo d'illustration - LyonMag

Vendredi, trois hommes étaient jugés.

Déjà connus des services de police, ces livreurs d'un centre de tri de la région lyonnaise avaient détourné une partie du contenu d'un colis le 5 décembre dernier.

A l'intérieur, 19,4 kilos de résine de cannabis sous scellés, envoyés par la Poste par le tribunal d'Albertville à destination de la police scientifique basée à Ecully. Les trois hommes s'étaient alors servis à hauteur de 5 kilos et avaient refermé le colis qui était arrivé partiellement vide à l'INPS.

L'enquête s'était rapidement orientée vers les trois individus, habitant Neuville-sur-Saône et les Chères. D'autant que conscients de leur erreur et de leur possible incapacité à écouler la drogue, ils avaient réalisé un nouveau colis anonyme avec leur butin et l'avaient envoyé à la police scientifique.

Si le complice présumé des Chères a été mis hors de cause, les deux Neuvillois âgés de 20 et 24 ans ont écopé vendredi de 10 et 5 mois de prison, sans être écroués à l'issue de l'audience.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
colis le 13/02/2018 à 10:50
Non, rien de scandaleux a écrit le 13/02/2018 à 10h03

Propos excessifs : s'il fallait envoyer un gendarme pour accompagner chaque colis, il n'y aurait plus personne pour courir derrière les délinquants !

Avez vous seulement une idée du nombre de colis scellés envoyés par un commissariat chaque année !?

justement, si ils sont si nombreux que cela, le volume permet des baisse de cout ... surtout pour des scellés, qui sont des preuves dans des affaires criminelles!!!!!!! leur altération peut engendrer l annulation de leur portée... tout comme je pense que les avocats pourront désormais remettre en cause la qualité des scellés et leur manipulation.. et donc demander leur annulation comme pièce dans le dossier
les scellés ne sont pas des objets comme les autres!

et pourquoi pas les envoyer dans des points réais?

Signaler Répondre

avatar
Non, rien de scandaleux le 13/02/2018 à 10:03
Un scandale ! a écrit le 12/02/2018 à 15h12

Le plus surprenant dans cette affaire, c'est l'envoie de scellés par La Poste !!

Scellés, constituant des preuves contre des auteurs d'infraction dans le cadre d'une affaire judiciaire !!!

Perte des scellés, l'avocat des prévenus pourraient alors demander leur relaxe pour, au minimum, vice de procédure !!

Soucis de faire des économies, stupidité et incompétence de celui qui à pris la décision d'envoyer ces preuves par La Poste ?
Les trois mon capitaine !!

Voilà dans quel état est notre pays !!

Sur les vols en interne, que ce soit à La Poste ou un autre transporteur.
Le vol, c'est la règle !

Les chefs d'établissements ou d'entreprises, le savent connaissent les auteurs, mais ferment les yeux sur fond de paix communautaire...
Tant que cela n'atteint pas un certain niveau fixé par le remboursement des assurances.

Un scandale de plus à la française !

Propos excessifs : s'il fallait envoyer un gendarme pour accompagner chaque colis, il n'y aurait plus personne pour courir derrière les délinquants !

Avez vous seulement une idée du nombre de colis scellés envoyés par un commissariat chaque année !?

Signaler Répondre

avatar
Un scandale ! le 12/02/2018 à 15:12

Le plus surprenant dans cette affaire, c'est l'envoie de scellés par La Poste !!

Scellés, constituant des preuves contre des auteurs d'infraction dans le cadre d'une affaire judiciaire !!!

Perte des scellés, l'avocat des prévenus pourraient alors demander leur relaxe pour, au minimum, vice de procédure !!

Soucis de faire des économies, stupidité et incompétence de celui qui à pris la décision d'envoyer ces preuves par La Poste ?
Les trois mon capitaine !!

Voilà dans quel état est notre pays !!

Sur les vols en interne, que ce soit à La Poste ou un autre transporteur.
Le vol, c'est la règle !

Les chefs d'établissements ou d'entreprises, le savent connaissent les auteurs, mais ferment les yeux sur fond de paix communautaire...
Tant que cela n'atteint pas un certain niveau fixé par le remboursement des assurances.

Un scandale de plus à la française !

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 12/02/2018 à 10:32

Hallucinant, envoyer des scellés en Colissimo on aura tout vu...

Signaler Répondre

avatar
C est fou le 12/02/2018 à 10:06

J'aime bien quand ça se termine par "x mois de prison sans être écroué". J'aimerais qu'après m'être fait flasher sur l'autoroute je sois condamné à une amende de 90 € sans obligation de la payer, ou du moins pas tout de suite. Ou alors qu elle soit convertie en rappel à la loi.

Signaler Répondre

avatar
La lettre le 12/02/2018 à 08:34

Envoyer des scelles avec le colis standard, sans securité.... On larche sur la tete!!??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.