Villeurbanne : Bret prêt à se rabibocher avec le nouvel ennemi de Bonnell ?

Villeurbanne : Bret prêt à se rabibocher avec le nouvel ennemi de Bonnell ?
Jean-Paul Bret prêt à former une armée mexicaine pour contrer la République en Marche à Villeurbanne ? - LyonMag

"Avec Jean-Paul Bret, mon désaccord était politique".

Hadj Djennas a un talent certain pour réécrire l’histoire. Notamment quand cet ancien militant socialiste justifie son retrait de la liste municipale de Jean-Paul Bret à Villeurbanne.

En fait, en 2014, il était simplement mécontent que le maire sortant l’ait placé trop loin sur la liste, à une place qui n’était pas éligible. Sûr que s’il avait décroché un siège de conseiller municipal, on n’aurait jamais entendu parler de "désaccord politique".

Mais les deux hommes seraient sur le point de se rabibocher. Hadj Djennas a causé du tort à Bruno Bonnell la semaine dernière en l’accusant de l’avoir exploité comme assistant parlementaire tout en n’étant ni payé ni sous contrat.

Si la formule "les ennemis de mes ennemis sont mes amis" est applicable à Villeurbanne, on pourrait donc bien assister à un rapprochement entre le maire PS Jean-Paul Bret et son ex camarade de parti Hadj Djennas.

En bavant sur le député LREM de la 6e circonscription, l’ancien militant a forcément marqué des points auprès du maire qui n’a pas oublié que notre spécialiste des robots est bien décidé à présenter une liste macroniste aux prochaines élections municipales. Pas sûr toutefois que ses actuels déboires soient du goût des Villeurbannais.

X

Tags :

bret

bonnell

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le corse le 07/03/2018 à 09:16

Villeurbanne une ville béton une villa pour un immeuble,
merci Bret vivement ton départ;

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 05/03/2018 à 18:05

Le Député Bonnell (ami des riches et des puissants) ainsi que ses sbires (nouveaux et anciens) doivent être sortis de la politique au plus tôt pour le plus grand bien des français.

Signaler Répondre

avatar
HADJ le 05/03/2018 à 16:08

Cet article ne se base que sur l'interprétation subjective et partisane de son auteur anonyme. Aucun élément factuel ni propos cités émanant des principaux auteurs ne viennent accréditer ces ragots diffamatoires et dignes de propos de comptoir. Le journalisme comme vos lecteurs méritent mieux. Dernière chose le droit de saisir la justice pour une personne qui s'estime victime est reconnu par la constitution. C'est une valeur démocratique qui ne saurait insulter et traiter leur auteur avec des termes aussi injurieux que "bavant" ou "exploite". Cet article est donc faux, mal écrit et surtout plein de contrevérités car même le fait que Bruno BONNELL soit tête de liste des municipales est inventé. Peut mieux faire...

Signaler Répondre

avatar
Dinosaure le 05/03/2018 à 12:03

Bonnell est une blague mais que dire de Bret dont le premier mandat a Villeurbanne remonte à 1977 !!!

Plus de 40 ans.

Signaler Répondre

avatar
villeurbannaze le 05/03/2018 à 09:43

Bonnell... triste blague!
jamais présent à Villeurbanne, jamais présent dans l hémicycle, ... toujours présent dans les médias!
il ne doit pas oublier que les villeurbannais ont voté contre NVB et pas pour lui
le comportement de Djennas est l illustration parfaite de cette caste politique qui ne veut participer que par intérêt personnel et ego, au lieu d engagement
le PS signe encore un acte de destruction de sa liste a Villeurbanne... les héritiers de Hernus, Chabroud et consorts ne sont plus

Signaler Répondre

avatar
saintjean le 05/03/2018 à 09:18

Bonnell est cramé a villeurbanne ! Il a fait trop d erreur en meprisant les villeurbannais apres son election !
Villeurbanne sombre dans l insecurité ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.