Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

OL-CSKA : des hooligans lyonnais attaquent violemment des policiers peu avant le match

Photo d'illustration - LyonMag

Tout a débuté 20 minutes avant le coup d'envoi de la rencontre.

Ce jeudi, des affrontements ont eu lieu entre la police et des hooligans lyonnais sur le parvis du Groupama Stadium de Décines, en marge du match de 8e de finale de l’Europa League opposant l'OL au CSKA Moscou.

 

Selon la préfecture du Rhône, entre 100 à 150 supporters cagoulés s'en sont pris à un équipage de la BAC présent sur place en renfort, dans le cadre de la protection anti-terroriste. Une violence "délibérée et incompréhensible" pour les services de l’Etat. Durant un peu plus de dix minutes, les projectiles ont volé des deux côtés. Des pierres et des bouteilles en verre envoyées du côté des pseudos-supportes et des gaz lacrymogènes expédiés en nombre pour les policiers. Après de multiples charges, notamment au niveau de l’"Allée des Lumières", les CRS ont réussi à rétablir l’ordre.

 

Selon nos informations, et même si le chiffre de huit blessés a été avancé par différents médias, le bilan définitif du nombre de blessés n’a pas encore été établi. On sait néanmoins que trois Lyonnais ont été interpellés et placés en garde à vue. L'OL, qui a condamné ces incidents, a annoncé qu'il se porterait partie civile.

 

Pour rappel, un dispositif de sécurité important avait été mis en place pour ce match avec notamment deux compagnies de CRS supplémentaires. En effet, la présence de supporters russes violents à Lyon était redoutée. Mais lors des affrontements, ce sont bien des Lyonnais qui faisaient face à la police.

 

"Inadmissible que des supporters lyonnais viennent semer la terreur lors des rencontres au stade . Comment peut-on laisser ces individus attaquer nos forces de police ? Ces personnes n'ont rien à faire dans notre commune, les sanctions doivent être à la hauteur des préjudices ! J'apporte tout mon soutien aux policiers blessés. Je remercie notre police municipale pour ses missions de surveillance sur notre territoire", a réagi la maire de Décines, Laurence Fautra.

 



Tags : hooligan | olympique lyonnais | CSKA Moscou | violences |

Commentaires 11

Déposé le 17/03/2018 à 02h03  
Par Logan Dijon Citer

Pasfollelaguêpe a écrit le 16/03/2018 à 13h45

Il semblerait que ces hooligans identitaires aient pris une sacrée raclée par les autres policiers de la BAC arrivés en renfort après s'en être pris à leurs collègues. Alors quelques ecchymoses sur leurs petites cervelles à ces nazillons...?

Pas de cerveaux= ils sentent pas les coups

Déposé le 16/03/2018 à 15h04  
Par Free OL Citer

les joueurs le mérites ces starlouzes et picsou on l’entend plus ? il est ou avec ces tocards
y a pas un russe qui pourrait acheter le club et lui rendre son passé

Déposé le 16/03/2018 à 14h50  
Par Lahonte Citer

y auraient mieux fait de s'en prendre aux joueurs de l'OL...

Déposé le 16/03/2018 à 14h19  
Par TROBOULES Citer

Des chances Françaises de la France, avec le cheveu bien court et le front bien bas.

Déposé le 16/03/2018 à 13h45  
Par Pasfollelaguêpe Citer

Il semblerait que ces hooligans identitaires aient pris une sacrée raclée par les autres policiers de la BAC arrivés en renfort après s'en être pris à leurs collègues. Alors quelques ecchymoses sur leurs petites cervelles à ces nazillons...?

Déposé le 16/03/2018 à 13h13  
Par courage Citer

Capitaine Acab a écrit le 16/03/2018 à 12h22

"Qui aime bien chatie bien"
Ce proverbe consolera peut etre les agents de la BAC qui se sont fait peter les dents hier soir par l´extreme droite lyonnaise..

Tomber (à combien???) sur un équipage de la BAC, ça c'est du courage !!!

Déposé le 16/03/2018 à 12h22  
Par Capitaine Acab Citer

Les histoires d´amour finissent mal, en général a écrit le 16/03/2018 à 12h18

Les identitaires lyonnais, les memes qui défilaient avec les flics il y a 2 ans "contre la racaille" en scandant des slogans qui datent du 6 Fevrier 34...
Et la, hier soir, sans réfléchir, ,sur une montée d´hormones, ils se mettent a tabasser au hasard ces memes flics qu´ils adoraient il y a peu..
Faut pas chercher de logique dans le comportement d´un facho...

"Qui aime bien chatie bien"
Ce proverbe consolera peut etre les agents de la BAC qui se sont fait peter les dents hier soir par l´extreme droite lyonnaise..

Déposé le 16/03/2018 à 12h18  
Par Les histoires d´amour finissent mal, en général Citer

euh a écrit le 16/03/2018 à 11h46

pas mal de Jean Edouard et d'Augustin à chercher du cote de la traboule

Les identitaires lyonnais, les memes qui défilaient avec les flics il y a 2 ans "contre la racaille" en scandant des slogans qui datent du 6 Fevrier 34...
Et la, hier soir, sans réfléchir, ,sur une montée d´hormones, ils se mettent a tabasser au hasard ces memes flics qu´ils adoraient il y a peu..
Faut pas chercher de logique dans le comportement d´un facho...

Déposé le 16/03/2018 à 11h46  
Par euh Citer

Loulou a écrit le 16/03/2018 à 11h08

Des noms??????????????????

pas mal de Jean Edouard et d'Augustin à chercher du cote de la traboule

Déposé le 16/03/2018 à 11h36  
Par Petaudier Citer

Bref, le foot.

Déposé le 16/03/2018 à 11h08  
Par Loulou Citer

Des noms??????????????????

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.