Blocage au centre de rétention de Lyon pour lutter contre la loi asile et immigration

Blocage au centre de rétention de Lyon pour lutter contre la loi asile et immigration
Photo des militants au centre de rétention de Lyon - DR Mouvement pour une Alternative Non-violente

Plusieurs dizaines de personnes sont rassemblées ce samedi matin devant le centre de rétention administrative de Lyon. Ils réalisent une "action non violente" pour dénoncer la loi asile et immigration.

Les militants se disent "prêts à remplacer les 70 personnes détenues" dans le centre  de rétention administratif de Lyon. Avec des messages comme "eux c'est nous" ou encore "non à la loi asile et immigration", une trentaine de manifestants réalisent un blocage pacifique pour tenter de faire revenir le gouvernement sur la nouvelle loi asile et immigration, votée le mois dernier à l'Assemblée Nationale.

Certaines associations, comme le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), soutiennent ce mouvement. La MAN dénonce le nouveau texte sur Twitter et évoque "un recul grave des droits et libertés fondamentales". L'association demande de "supprimer toutes les formes d'enfermement spécifiques aux personnes étrangères".

Après quelques échanges avec les gardiens du centre, les militants se sont vus refuser l'entrée au centre par l'administration.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.