Agression d'un prêtre : le fils de Marc-Vivien Foé jugé aux assises de Lyon

Agression d'un prêtre : le fils de Marc-Vivien Foé jugé aux assises de Lyon
Depuis la mort de son père, Marc Foé file un mauvais coton - DR

Depuis ce lundi, Marc Foé est jugé aux assises du Rhône à Lyon. A ses côtés, son complice présumé, qui l'aurait aidé à séquestrer et agresser un prêtre à Genay le 28 novembre 2015.

Le fils du défunt footballeur camerounais et passé par l'OL Marc-Vivien Foé est tombé dans la délinquance et la violence. Selon une expertise, c'est notamment à cause d'une grave agression raciste à coups de batte de baseball qu'il garde des séquelles le faisant parfois exploser.

Ce jour de novembre, Marc Foé et Sofiane Bardot avaient donc décidé de braquer le presbytère, persuadés qu'un coffre-fort s'y trouvait. Le père Biquez avait été menotté et roué de coups, à tel point qu'il souffrait de 26 lésions lorsque les secours l'avaient pris en charge.

Le fils du footballeur foudroyé par une crise cardiaque en 2003 au stade de Gerland avait été bêtement interpellé par les gendarmes alors qu'il revenait sur les lieux pour récupérer son arme à feu oubliée.

A 22 ans, il encourt 30 ans de réclusion criminelle.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Citoyendu69 le 06/06/2018 à 14:02

Les ravages de la culture de l'excuse permanente.
Continuons comme ça ...

Signaler Répondre

avatar
Stop le 06/06/2018 à 08:33

Allez, mettez-lui la peine maximale, ainsi qu'à son complice.

Invoquer une pseudo-agression raciste pour justifier ses actes, c'est de la lâcheté.
Assume ce que tu es devenu Marc ! Ton père aurait honte de toi...

Signaler Répondre

avatar
sursis le 06/06/2018 à 07:46

Pas d inquetude il sera jugée peine légère pas sa faute il était jeune

Signaler Répondre

avatar
ben voyons le 05/06/2018 à 14:05

l'agression raciste n est pas prouvée..et n excuse ni lui, ni son complice
s attaquer à 2 contre un homme d Eglise seul, c est lamentable et lache... c est comme si ils avaient agressés une dame âgée!
Bizarrement, pas beaucoup de bruit dans les journaux nationaux...
Je me demande ce que les magistrats vont lui trouver comme excuses pour le condamné a du sursis...

Signaler Répondre

avatar
Oleo le 05/06/2018 à 11:52

« Bêtement » ? Vous regrettez qu’il se soit fait prendre ?

Signaler Répondre

avatar
KMER le 05/06/2018 à 10:30

Tragique destin...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.