Orthographe : Auvergne-Rhône-Alpes frôle le bonnet d'âne

Orthographe : Auvergne-Rhône-Alpes frôle le bonnet d'âne
photo d'illustration - Lyonmag.com

Les habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes ne sont pas les plus doués en orthographe. Selon une étude du baromètre Voltaire, Auvergne-Rhône-Alpes se classe 10e des régions qui maitrisent le plus de règles d'orthographe, avec 47,7% des règles maitrisées. Le Grand Est arrive en tête, suivi par Nouvelle Aquitaine et Pays de la Loire.

Pour en arriver à cette conclusion, le baromètre Voltaire a mesuré le niveau d'acquisition d'un échantillon de 84 règles, censées être maitrisées au collège, et visant à éviter les fautes dans les communications courantes. Des règles classées en deux catégories, grammaticale et lexicale.

Ecrit-on "mieu" ou "mieux", "je le savais" ou "je le savait", "hormis" ou "hormi" ?

L'enquête montre notamment les bienfaits de la lecture : "Au-delà d’une lecture de 5 livres par an, la maîtrise des règles d’orthographe progresse de 7 points par rapport à ceux qui déclarent ne lire aucun ouvrage de littérature". L'impact de la télé est aussi pointé du doigt : " Regarder la télévision moins d'une heure par jour, ce sont 5 points de plus dans la maîtrise des règles de l’orthographe", est-il indiqué dans le rapport.

Enfin, les femmes sont meilleures en orthographe que les hommes, avec 50,3% de règles maitrisées contre 46,4%.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ignotus le 06/06/2018 à 19:41
Lyonux a écrit le 05/06/2018 à 22h07

On s'en rend compte quotidiennement en vous lisant, malheureusement...

Ces deux font de l'humour .

Signaler Répondre

avatar
Lyonux le 05/06/2018 à 22:07

On s'en rend compte quotidiennement en vous lisant, malheureusement...

Signaler Répondre

avatar
Mon seudo 2 le 05/06/2018 à 18:01

Ont di discrininatoir!!

Signaler Répondre

avatar
Mon seudo le 05/06/2018 à 17:08

Moa je travail énormémant mon ortograffe et je trouve cet étud totalemant discrimminatoir .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.