300 cheminots défilent à Lyon contre le dumping social

300 cheminots défilent à Lyon contre le dumping social
Lyonmag.com

Environ 300 cheminots ont manifesté ce vendredi à Lyon.

Un cortège est parti en fin de matinée de la gare de la Part-Dieu pour rejoindre le siège de Transdev.

A l'appel de Sud Rail, les manifestants entendaient dire "non au dumping social".

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Privatisation depuis longtemps le 08/06/2018 à 20:08
Soutien a écrit le 08/06/2018 à 15h08

Il paraît que ce serait le statut des cheminots le problème. Question : quand les politiques et les hauts fonctionnaires imposent à SNCF mobilités de signer un bail à un prix délirant dans la tour In City, c'est à cause des cheminots ? Quand le même schéma se produit à Toulouse avec la tour Occitanie. C'est à cause des cheminots ? Qui en bénéficieras ? Les promoteurs immobilier, et les banques. Qui trinque ? Les cheminots ! Et donc 56% des français seraient favorables à cette destruction des services publics ? Sans doute un élément de compréhension sur le nombre hallucinant de collaborateurs durant la seconde guerre mondiale. Les chats font des chats

Qui génère 50 milliards de dette?qui utisisent depuis des decennies ces blocages scandaleux avec leur record de greve?qui paie toujours au finzl so xe n est le contribualble ces anti réformistes individualites?
On a compris le manège depuis longtemps et la majorité des français attendent qu on mette le balai dans ce corporatisme ubuesque

Signaler Répondre

avatar
Anti européen le 08/06/2018 à 19:08
Soutien a écrit le 08/06/2018 à 15h08

Il paraît que ce serait le statut des cheminots le problème. Question : quand les politiques et les hauts fonctionnaires imposent à SNCF mobilités de signer un bail à un prix délirant dans la tour In City, c'est à cause des cheminots ? Quand le même schéma se produit à Toulouse avec la tour Occitanie. C'est à cause des cheminots ? Qui en bénéficieras ? Les promoteurs immobilier, et les banques. Qui trinque ? Les cheminots ! Et donc 56% des français seraient favorables à cette destruction des services publics ? Sans doute un élément de compréhension sur le nombre hallucinant de collaborateurs durant la seconde guerre mondiale. Les chats font des chats

Exact. Au fait les allemands ont perdus la guerre ? Ah bon .Et pourtant,c’est bien l’Allemagne qui préside l’Europe. Et bien la France qui est encore à sa botte financièrement. Et encore la France Qui est Le toutou des USA,et oui. On a gagné quoi ,au fait en france ? Les invasions migratoires de tous les morts la faim de la planète ? Le droit de subir sûrement une europe qui asservie les peuples pendant l’occupation allemande de La. Grosse Merkel ,nourrit au Grain .

Signaler Répondre

avatar
Soutien le 08/06/2018 à 15:08

Il paraît que ce serait le statut des cheminots le problème. Question : quand les politiques et les hauts fonctionnaires imposent à SNCF mobilités de signer un bail à un prix délirant dans la tour In City, c'est à cause des cheminots ? Quand le même schéma se produit à Toulouse avec la tour Occitanie. C'est à cause des cheminots ? Qui en bénéficieras ? Les promoteurs immobilier, et les banques. Qui trinque ? Les cheminots ! Et donc 56% des français seraient favorables à cette destruction des services publics ? Sans doute un élément de compréhension sur le nombre hallucinant de collaborateurs durant la seconde guerre mondiale. Les chats font des chats

Signaler Répondre

avatar
ai le 08/06/2018 à 14:53
MAX a écrit le 08/06/2018 à 14h38

La CGT cheminots tire ses dernières cartouches...

Comment dire, tous les cheminots rejettent cette réforme syndiqués ou pas ...ils veulent éliminer toute résistance pour s'attaquer à la sécu , les retraites..

Signaler Répondre

avatar
MAX le 08/06/2018 à 14:38

La CGT cheminots tire ses dernières cartouches...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.