Une maman et son bébé débarqués d'un vol Ajaccio-Lyon… à cause d'une varicelle

Une maman et son bébé débarqués d'un vol Ajaccio-Lyon… à cause d'une varicelle
photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est un voyage en avion qu'une mère de famille lyonnaise n'est pas prête d'oublier.

Le 13 août dernier, alors qu'elle devait décoller d'Ajaccio, l'équipage d'EasyJet l'a débarquée, avec son bébé de 9 mois, car l'enfant avait la varicelle.

Si le papa et l'ainée de la famille ont pu continuer leur voyage vers Lyon, la fillette de 9 mois et sa maman ont été "laissées sur le tarmac à 22h, sans aucune proposition de logement".

La famille assure que le bébé n'était plus contagieux, mais la direction d'EasyJet explique que "les passagers peuvent voyager 7 jours après l'apparition du dernier bouton, sur présentation d'un certificat médical".

Après consultation d'un médecin le lendemain, la maman a recontacté la compagnie, mais a essuyé un nouveau refus. Elle et son bébé ont finalement pu embarquer à bord d'un avion Air Corsica.

Depuis Lyon, la mère de famille espère maintenant un dédommagement de la part d'EasyJet. Sur Facebook, la compagnie low-cost explique que "si un certificat médical stipulait que 7 jours étaient passés après l'apparition du dernier bouton au jour du vol, alors notre passagère peut lui transmettre ce certificat pour obtenir le remboursement du vol et une indemnité compensatoire".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
msm le 30/06/2019 à 23:39

ça me choque de savoir que les gens sont d'un égoïsme inouï
on n'est pas les assassins tout de même ...
cela me dégoute de savoir que les gens cachent la maladie sans se soucier des autres et la possible contamination dangereuse pour bcp ..... Il faut condamner ces gens ....

Signaler Répondre

avatar
Lou le 24/08/2018 à 22:59

Oh le bo bébé, il est mimi, oh lala Easyjet, ce qu'ils ont été méchants avec lui et sa maman, snif snif, faut réclamer du blé, du flouze, de l'oseille, pôv bébé malade contaminant potentiellement mortel, Esayjet ils zont pas de coeur, ils sont méchants... et puis c'est sans compter qu'on va être célèbres pendant 1/4 d'heure sur la toile grâce à ce truc.. oh my baby, tu vas être une star !

Signaler Répondre

avatar
impressionant le 24/08/2018 à 21:23

A tous les donneurs de leçons, vous lisez toutes les CGV de tout ce que vous achetez ou utilisez tous les jours?
Et puis ce bébé qui a la varicelle va côtoyer beaucoup de personnes, ailleurs que dans l'avion. Alors arrêter la psychose. Des risques vous en prenez à chaque instant, sans le savoir la plupart du temps.

Signaler Répondre

avatar
dadida le 24/08/2018 à 19:48

"La varicelle est une maladie infantile bénigne, je n’ai pas la variole"" Cette femme est une vraie gourde. La varicelle -comme la rougeole- peut etre mortelle chez l'adulte non immunisé et avoir des conséquences graves à vie sur les patients immunodépimés. Bravo a Easyjet d'avoir protégé ses passagers. Et si elle ne voulait pas avoir de problemes, elle n'avait qu'a fournir un certificat medical a l'embarquement comme exigé par les CGV de la compagnie.

Signaler Répondre

avatar
Un peu de sérieux le 24/08/2018 à 17:40

A noter également ce texte sur la page Facebook :
"La varicelle est une maladie infantile bénigne, je n’ai pas la variole"

Si les complication sont rares, il faut aussi penser aux autres... les futures mamans par exemple

Signaler Répondre

avatar
Un peu de sérieux le 24/08/2018 à 17:33

il aurait été utile de préciser que :
- la varicelle est très contagieuse.
- les adultes peuvent être contaminés et dans ce cas la varicelle est plus grave
- La varicelle peut avoir des conséquences graves chez certains patients (immunodéprimés ou recevant des fortes doses de médicaments corticoïdes, personnes sous chimiothérapie anti-cancéreuse,etc)
- "Les femmes enceintes n'ayant jamais contracté la varicelle doivent se protéger contre ce risque car le virus peut être responsable de lésions chez le bébé durant les 24 premières semaines de la grossesse"
- 15 à 20 % des personnes ayant eu la varicelle développeront un zona

Autant de raison pour que les règles de santé protégeant les voyageurs de ce vol soient appliquées et qu'un certificat médical soit exigé
Une compagnie sérieuse ne peut se contenter d'une affirmation verbale

Au cas où la communication d'Easyjet aurait été insuffisante sur ce point, le médecin consulté a dû probablement expliquer ces règles de prévention ? non ?

Signaler Répondre

avatar
Ah bon le 24/08/2018 à 14:25

Qu elle spit debarquee oui par securite sanitaire. Mais qu elle soit accompagnee, suivie, conseillee et non pas jetee comme une criminelle. Bonjour Esae jet pour votre incompetence et manque d humanite. Hallucinant et incroyable @

Signaler Répondre

avatar
eh oui le 24/08/2018 à 14:15

Pour ceux qui veulent être toujours plus malins, il y a des conditions de transport à lire avant de voyager. Strictes et non dérogatoires sur les low cost.

Signaler Répondre

avatar
merci air corsica le 24/08/2018 à 13:36

Merci air corsica, un peu plus futé

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 24/08/2018 à 11:41

Pourquoi les gens veulent-ils toujours de nos jours avoir des passes-droits?
Il y a un règlement? Oui, alors ça se respecte!!!
Le Stewart n'a fait que son travail!
Si le bébé avait contaminé d'autres passagers, ils auraient pu porter plainte contre la compagnie. Donc la compagnie se couvre et il faudrait même féliciter le Stewart d'avoir insisté sur ce point.

Signaler Répondre

avatar
MisterDams le 24/08/2018 à 11:24

A la lecture des conditions sur le site EasyJet, ça n'aurait pas dû être une surprise pour cette famille...

Encore faut-il les consulter avant le départ !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.