Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La fonderie SBFM obtient un sursis

Le tribunal de commerce de Lyon a accordé un sursis à SBFM le 20 janvier. Cette entreprise, qui fabrique des pièces détachées pour Renault et Peugeot-Citroën, est une filiale du groupe Zen dont le siège est à Lyon. Or, elle souffre de la crise et avait été placée en redressement judiciaire le 26 novembre dernier. Mais elle a obtenu un délai supplémentaire pour se redresser notamment parce qu’elle pourrait bénéficier du plan d’aide gouvernemental en faveur de l’industrie automobile. Le groupe Zen emploie 900 salariés en France.



Tags : SBFM | Zen |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.