Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Ce que vous avez (peut-être) manqué de l’actualité en août à Lyon

DR

Vous vous êtes déconnectés de l'actualité lyonnaise cet été au profit des vacances ? LyonMag vous propose un récapitulatif des informations les plus importantes du mois d'août. Afin que vous ne soyez pas perdus lors des conversations entre amis ou collègues devant la machine à café.

Des étudiantes classées en fonction de leur physique par des étudiants de l'emLyon

Début août, la presse nationale s'emparait de l'affaire. Un groupe Facebook d'étudiants de l'EMLyon récoltait des données concernant une centaine d'élèves de sexe féminin. Un classement avec des notes de 2 à 17, en fonction de leur physique et de leur potentiel sexuel. Une enquête interne a été initiée par le directeur de l'école basée à Ecully. Ce dernier espère trouver les coupables et leur promet une convocation "en conseil de discipline".

 

Il aurait préparé un attentat à Lyon, il est aujourd'hui libre

Le Canard Enchaîné a probablement agacé le gouvernement en révélant qu'un dihadiste présumé avait été libéré au printemps après la bourde d'un juge d'instruction. L'homme est soupçonné d'avoir été le complice des Bekhaled, une famille de Meyzieu qui aurait préparé un attentat à Lyon avant d'être interpellée.

 

Un mandataire de justice lyonnais détourne plus de 5 millions d'euros

Me Jean-Philippe Reverdy aurait fauté. L'un des quatre mandataires de justice de Lyon, basé dans le 3e arrondissement, est soupçonné d'avoir détourné 5,6 millions d'euros dûs au Trésor public. Il encaissait les chèques destinés aux créanciers publics sur un compte personnel. Il risque jusqu'à 10 ans de prison.

 

Le leader du Bastion Social condamné

Il était poursuivi pour avoir publié en 2015 des dessins antisémites sur les réseaux sociaux du GUD. Aujourd'hui leader du Bastion Social, Steven Bissuel a écopé le 16 août de 20 000 euros d'amende, ainsi que 3000 euros d'amende à verser à la Licra, partie civile. Il a fait appel.

 

Un serpent dans la cuvette

L'une des craintes les plus répandues s'est produite à la Croix-Rousse. Un couple a retrouvé un serpent aux couleurs très exotiques dans ses toilettes. Récupéré par les pompiers, le reptile, inoffensif, appartenait à une voisine et s'était échappé depuis déjà deux semaines.

 

La mort (momentanée ?) de l'ASUL Volley

Lyon n'est plus vraiment une ville de volley. Déjà englué en deuxième division depuis quelques saisons, l'ASUL a annoncé au mois d'août se désengager du championnat. A cause de gros problèmes de trésorerie, le club ne pouvait pas envisager de se représenter avec une équipe, un staff et les frais que cela engage. Du côté de la Ville de Lyon, aucune réaction. Du coup, l'ASUL compte sur une opération de crowdfunding pour revenir sur le devant de la scène en 2019-2020.


Commentaires 1

Déposé le 28/08/2018 à 07h53  
Par AU BOULOT ! Citer

Une chose est sure , au mois d’août la plupart des gens abandonnent les règles les plus élémentaires du savoir vivre . L'été c'est devenu la porte ouverte à tout les abus .

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.