Attentat déjoué à Lyon en 2014 : le djihadiste présumé libre comme l'air

Attentat déjoué à Lyon en 2014 : le djihadiste présumé libre comme l'air
Photo d'illustration - LyonMag

En 2014, Lyon a échappé à un attentat. Le dîner du Crif à l'Hôtel de Région dans le quartier de la Confluence était notamment visé.

Un coup de filet dans l'agglomération suite à des écoutes téléphoniques alarmantes avait permis l'interpellation de membres de la famille Bekhaled, originaire de Meyzieu. Trois membres, Reda, Karim et Farida, avaient été arrêtés, tandis que trois autres de leurs frères se trouvaient en Syrie aux côtés de Daech.

Le Canard Enchaîné s'intéresse ce mercredi à l'un de leurs complices. Oualid B., incarcéré en 2016, avait bénéficié d'une bourde du juge d'instruction pour retrouver la liberté le 3 avril 2018. Le juge avait oublié de renouveler la détention provisoire du djihadiste présumé.

Depuis, ce dernier est étroitement surveillé, suite à une consigne précise donnée directement par le ministère de l'Intérieur. Il est notamment obligé de pointer deux fois par jour au commissariat de Meaux en région parisienne.

Sauf que le 16 mai dernier, ledit Oualid B. est aperçu au volant d'une voiture (il n'a pas le permis) dans un secteur où il a l'interdiction de paraître. Celui qui le reconnaît "formellement" n'est autre qu'un policier qui le croise quotidiennement au commissariat de Meaux. Lors du contrôle, le fonctionnaire aurait retrouvé sur l'individu un portable contenant des photos et un film de propagande de l'Etat islamique.

Jugé en comparution immédiate, Oualid B. risquait 10 mois de prison, selon les réquisitions du parquet. Sauf qu'il a été relaxé par le tribunal, le juge estimant que le policier avait pu se tromper. Et regrettant que les images du téléphone portable avaient mystérieusement été effacées. Aucune preuve donc.

Le parquet a fait appel de cette relaxe. Mais en attendant, le complice présumé des Bekhaled est libre comme l'air.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ils nous prennent pour des billes !! le 24/08/2018 à 18:35

Avez-vous remarqué deux choses :

Le nom des terroristes islamiste n'est JAMAIS indiqué par les médias.
Preuve encore avec cette famille de barbares...

Pourtant les médias, ne se gênent pas de donner le nom de délinquants ou criminels.
Nordhal Lelandais, Jonathan Daval, etc.

Pourquoi les médias font-ils de la discrimination ??

Autre point.

Avez-vous remarqué comment le ministre de l'intérieur est tout de suite monté au créneau lors du drame familiale à Trappes ??
Le fait-il à chaque drame familiale ou homicides, comme cela s'est produit a Saint Paul trois Château il y a quelques jours ?
Là aussi la piste terroriste n'est pas écartée.

La réponse est non bien entendu !!

En fait, cette mobilisation médiatique a été une tentative avortée de masquer la libération d'un dangereux terroriste.

Elle est pas belle le vie en macronie ???
Quel bonheur d'être pris pour des billes !!!

http://www.nicematin.com/faits-divers/ce-que-lon-sait-du-desequilibre-abattu-apres-avoir-tue-sa-soeur-et-sa-mere-255097

https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/drome-un-homme-mortellement-poignarde-sur-le-parking-d-un-supermarche-5927354

http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-djihadiste-presume-libere-de-prison-apres-l-erreur-d-un-juge-22-08-2018-7860480.php

Signaler Répondre

avatar
Vive Poutine. le 24/08/2018 à 17:55
Zig a écrit le 22/08/2018 à 10h52

Jolie déformation de la vérité.

Dans le cas présent, en FRANCE, étant donné qu'il n'y avait pas (ou plus ?) de preuve, cette personne n'a Justement pas été condamnée !

Ce n'est pas ce que vous sous entendez.

On a surtout un siècle de retard avec des lois obsolètes.

Signaler Répondre

avatar
Politique satanique. le 24/08/2018 à 17:51
En france c’est normal. a écrit le 22/08/2018 à 18h12

L’association de malfaiteurs des ´Droits de l’homme ,SOS racisme et les assos pour Cassos’ et délinquants ont bien travaillé. Certains touchés même là caf et les’ allocs en Syrie,mdr. C’est pour dire ,qui sont les Pieds Nickelés ? Eux ou nos politiciens ? Mdrrrrrr

C’est bien Vrai. L’honnêteté ne paie Pas ,nos dirigeants en savent quelque chose,mdr.

Signaler Répondre

avatar
E ben? le 24/08/2018 à 17:49

Ce djihadistes est invité au dîner du CRIF?

Signaler Répondre

avatar
Prout le 24/08/2018 à 14:30
ah bon a écrit le 22/08/2018 à 21h40

En lisant les commentaires je me dis que son seul patronyme est suffisant pour l envoyer en prison ou le renvoyer chez lui (à meyzieu d après l article). Alalala si seulement vous aviez étudié au lieu de rendre la justice via le net, la France irait tellement mieux. Ou pas..

T'as raison, si demain on saute tous, tu diras pareil. Etudes ou pas, l'imbécile c'est toi. ta bonté te perdra.
Il est des moments donné où il faut arrêter de jouer les bons samaritains, dis toi bien que ceux qui parlent comme çà pour te r"prendre, connaissent peut-être mieux le sujet que toi, ont peut-être passé des années avec des personnes radicalisées, et que ce n'est pas juste une question de patronyme mais plutôt une question de bon sens. Ceci-dit c'est très mignon et gentil de ta part mais en attendant des innocents meurent tous les jours et ce n'est pas en prenant des pincettes que l'on arrivera à quelque-chose.
ce qui est très regrettable surtout ce ne sont pas les commentaires des personnes mais que l'on laisse en liberté des dangers publics.

Signaler Répondre

avatar
Voltaire en 2018 le 24/08/2018 à 14:05
valency a écrit le 22/08/2018 à 12h46

la France est un état de droit ... la justice fonctionne avec des règles de droit ... c'est ce qui fait qu'on est libre ...ça peut surprendre mais c'est comme ça ... "Mieux vaut hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent." (voltaire)

Oui c'est très bien de citer Voltaire sauf qu'avec l'exemple de Trappes hier la question du moment est plutôt de savoir s'il vaut mieux vaut hasarder de sauver un coupable que de protéger la vie d'innocents....

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 23/08/2018 à 18:24
valency a écrit le 22/08/2018 à 12h46

la France est un état de droit ... la justice fonctionne avec des règles de droit ... c'est ce qui fait qu'on est libre ...ça peut surprendre mais c'est comme ça ... "Mieux vaut hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent." (voltaire)

Voltaire était un imbécile et un marchand d'esclaves. En plus il haïssait Rousseau. Quel crétin.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 23/08/2018 à 09:45
Suzon a écrit le 22/08/2018 à 09h23

Ce djihadiste a t'il été décoré de la légion d'honneur ?

Excellent !

Signaler Répondre

avatar
Prout le 23/08/2018 à 09:44

On se fout vraiment de la gueule du monde

Signaler Répondre

avatar
ah bon le 22/08/2018 à 21:40

En lisant les commentaires je me dis que son seul patronyme est suffisant pour l envoyer en prison ou le renvoyer chez lui (à meyzieu d après l article). Alalala si seulement vous aviez étudié au lieu de rendre la justice via le net, la France irait tellement mieux. Ou pas..

Signaler Répondre

avatar
En france c’est normal. le 22/08/2018 à 18:12

L’association de malfaiteurs des ´Droits de l’homme ,SOS racisme et les assos pour Cassos’ et délinquants ont bien travaillé. Certains touchés même là caf et les’ allocs en Syrie,mdr. C’est pour dire ,qui sont les Pieds Nickelés ? Eux ou nos politiciens ? Mdrrrrrr

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 22/08/2018 à 17:23

Je n'arrive pas à croire que ça puisse être possible.
A part voter, que pouvons-nous faire ?

Signaler Répondre

avatar
Maintenant vous savez. le 22/08/2018 à 17:04

Perso ce genre d'information ne me surprend plus.

Du moins si. Mais juste que cela puisse sortir dans les médias !
Car en macronie, le silence sur la collaboration du régime, est de règle !

Je m'interroge sur une chose.

A quoi bon maintenir des policiers et gendarmes qui font bien leur boulot, sur des enquêtes de terrorisme islamiste.
Si des personnes qui agissent au nom du peuple Français, cassent tout ce travail d'enquête et, de fait, font prendre des risques majeur pour la sécurité publique ??

En cliquant sur le lien, vous arriverez sur le mémorial des victimes de l'attentat islamiste de Nice.

86 personnes ont été massacrées.
Le plus jeune avait 4 ans, il s'appelait Yanis.

Repose en paix pti gone.
Le travail de mémoire ne s'arrêtera jamais.
Car ceux qui veulent nier et créer l'oubli est bien réel.
La preuve avec cette affaire.

Maintenant vous savez.

http://atelier.leparisien.fr/attentat-de-nice-memorial-des-victimes/

Signaler Répondre

avatar
Question pour un champion le 22/08/2018 à 14:09

Oualid est copain-copain avec ce juge extrêmement clément, ou bien??? curieusement, quand on conteste une simple infraction routière le juge n'est jamais aussi débonnaire...

Signaler Répondre

avatar
valency le 22/08/2018 à 12:46

la France est un état de droit ... la justice fonctionne avec des règles de droit ... c'est ce qui fait qu'on est libre ...ça peut surprendre mais c'est comme ça ... "Mieux vaut hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent." (voltaire)

Signaler Répondre

avatar
Respecter le 22/08/2018 à 12:01
hzvvgh a écrit le 22/08/2018 à 11h55

SOS racisme a peut être intervenu pour aider ce jeune homme qui est victime de l'acharnement policier...
En tout cas on sait que l'on peut conduire sans permis sans risque..

Conduire sans permis, sans assurance, sans clignotants, avec le téléphone portable, garé n'importe où, et pas question qu'il y ait trop de policiers qui fassent respecter les lois sinon le citoyen ne vote plus pour les politiciens en place.

Signaler Répondre

avatar
hzvvgh le 22/08/2018 à 11:55

SOS racisme a peut être intervenu pour aider ce jeune homme qui est victime de l'acharnement policier...
En tout cas on sait que l'on peut conduire sans permis sans risque..

Signaler Répondre

avatar
Aucune preuve le 22/08/2018 à 11:27
lyyyooonnnn a écrit le 22/08/2018 à 10h58

@AUCUNE PREUVE : comment ça aucune preuve ?? Le mec est censé ne pas être à un endroit à cause de son contrôle judiciaire et il est contrôlé sans permis à un endroit où il ne devrait pas être c’est pas suffisant pour vous ?? Quand aux vidéos effacées, il suffit d’analyser le téléphone pour retrouver ce qui a été effacé, c’est tout à fait faisable, mais il faut pour ça que le juge en ait envie et visiblement ce n’est pas le cas

Témoignage d'un policier qui a cru le croiser en voiture.
Ok, les policiers sont des sûrhomme dont on n'a pas le droit de remettre en question la voix, mais... il faut voir les conditions dans lesquelles il a "vu" la personne.

et les vidéos n'ont pas pu être retrouvée par la police scientifique, c'est un problème. Mais ont-elles existé ?

Signaler Répondre

avatar
Noel le 22/08/2018 à 11:23

Notre societe est abrutie par un melange de poltronisme /droits de l,homme/corruption a tous les niveaux/bureaucratisme Qui en fait le terrain
Propice a tous les extremismes , liberale ou gauchiste comme au venezuela ( le modele de melanchon le franc mac) et ensuite ...la dictature
Laquelle ? Thats is the question !

Signaler Répondre

avatar
complot le 22/08/2018 à 11:03

il y a un truc que je ne comprend pas

il y a quelques années, l'Etat avait annoncé que TOUTES les communications numériques étaient stockées par le RG et utilisable... l excuse était le terrorisme
donc au final, a quoi sert ce stockage de données?

vous ne croyez pas qu il y a des demandes de la part des RG pour surveiller ce gars?

en tout cas, comme les juges ne sont pas responsables de leur décision, ce genre de phénomène est possible!

c est une honte

de la a croire que les attentats sont facilité par l'Etat (on retrouve tout de même des photo de proche de BenAllah avec le logeur de Daesh...)

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnnn le 22/08/2018 à 10:58

@AUCUNE PREUVE : comment ça aucune preuve ?? Le mec est censé ne pas être à un endroit à cause de son contrôle judiciaire et il est contrôlé sans permis à un endroit où il ne devrait pas être c’est pas suffisant pour vous ?? Quand aux vidéos effacées, il suffit d’analyser le téléphone pour retrouver ce qui a été effacé, c’est tout à fait faisable, mais il faut pour ça que le juge en ait envie et visiblement ce n’est pas le cas

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 22/08/2018 à 10:54

Hallucinant des situations pareilles !! La policier aurait pu se tromper ??? Quand on est verbalisé pour une infraction de la route par contre c’est pas possible car il est assermenté donc pourquoi donc serait-ce différent dans le cas présent ?? Et se tromper de quoi s’il s’agit de l’individu en question ? Et puis retrouver des choses effacées sur un téléphone c’est très facile avc les outils qui vont bien, on se moque de qui ? S’il commet un crime, on saura vers qui se tourner du coup, merci la justice française, c’est de pire en pire

Signaler Répondre

avatar
Zig le 22/08/2018 à 10:52
Aucune preuve... a écrit le 22/08/2018 à 09h38

Aucune preuve... un gars en France pourrait être condamné sans preuve ? Comme dans un pays islamiste extrémiste ?
Et dire que les soit-disants vrais patriotes s'en plaignent.

Jolie déformation de la vérité.

Dans le cas présent, en FRANCE, étant donné qu'il n'y avait pas (ou plus ?) de preuve, cette personne n'a Justement pas été condamnée !

Ce n'est pas ce que vous sous entendez.

Signaler Répondre

avatar
ben voyons le 22/08/2018 à 10:51

C est un vrai heros il nique la france et on prend le policier pour un con

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 22/08/2018 à 09:41

Je ne supporte plus cette justice gaucho-laxiste.
Tous les jours, nous lisons ce type d'information.
Normal que les français les détestent.

Signaler Répondre

avatar
Aucune preuve... le 22/08/2018 à 09:38

Aucune preuve... un gars en France pourrait être condamné sans preuve ? Comme dans un pays islamiste extrémiste ?
Et dire que les soit-disants vrais patriotes s'en plaignent.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 22/08/2018 à 09:32

Ca en dit long sur l'état de délabrement de la justice, et de la France d'une manière générale...
Jusqu'au prochain passage ç l'acte......
Ce parasite est à dégager hors du territoire français !!!!! avec toute sa smala.

Signaler Répondre

avatar
Suzon le 22/08/2018 à 09:23

Ce djihadiste a t'il été décoré de la légion d'honneur ?

Signaler Répondre

avatar
pauvre France le 22/08/2018 à 09:15

Négligence politique pouvant entrainer la mort !!!!

Que risquent les "béni oui oui" ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.