Reprise de la Tour Rose : le Food Traboule ouvrira début 2019

Reprise de la Tour Rose : le Food Traboule ouvrira début 2019
Tabata et Ludovic Mey entourés des chefs participant au Food Traboule - DR Nicolas Villion

Le Food Traboule ouvrira début 2019. Plus que la date d'ouverture, c'est la totalité du concept du projet de reprise de la Tour Rose qui a été dévoilé ce mardi.

Ce Food Court, relancé par Tabata et Ludovic Mey, réunira des chefs autour de valeurs communes. "Autour des Apothicaires, on pourra ainsi retrouver Le Bistrot du Potager, Substrat Restaurant, La Meunière, The Butcher, Lyon’s GastroPub, Piquín, MSB - Mon Salade Bar, le glacier Único, Trop chou, Smør & Brød et la Maison Bouillet", apprend-on ce mardi.

Côté bar, la créativité sera aussi au rendez-vous avec une nouvelle approche du cocktail portée par Florian Dubois qui officie actuellement au Groom, tandis que les créatrices de MiHotel, Stéphanie Marquez et Nathalie Grynbaum, proposeront des Suites digitales et connectées pour la partie hôtellerie.

Répartis sur trois niveaux, sept espaces sous la forme de comptoirs équipés d’une cuisine seront investis par des chefs qui cuisinent devant les clients des plats ludiques de qualité aux influences multiples imaginés pour le Food Traboule. Chacun pourra ainsi commander ce qu’il souhaite quand il veut pour ensuite se retrouver autour des espaces communs comprenant 220 places assises.

La rénovation de la Tour Rose a été confiée au Collectif Saône, des architectes lyonnais "qui ont pour mission de repenser chaque espace du lieu afin d’y créer une ambiance différente tout en respectant l’identité de la Tour Rose".

 "Food Traboule, c’est plus qu’un food court qui propose simplement une restauration multiple comme un centre commercial. C’est un lieu de vie dans un endroit unique que l’on veut à la fois familial mais aussi festif, où l’on vient boire un verre, manger, écouter de la musique, se retrouver entre amis quand on veut. C’est une sacrée aventure humaine dans un lieu chargé d’histoires très symbolique pour les Lyonnais. On n’a pas le droit de décevoir", explique Tabata Mey, à l'origine du projet.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
market le 07/09/2018 à 20:10

Encore un concept a la noix où l'on te vend à prix d'or un mini hamburger revisité....

Signaler Répondre

avatar
miko le 06/09/2018 à 10:58

Top, nous pouvons saluer l’initiative de ces jeunes chefs qui dynamisent la cuisine lyonnaise

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.