Rhône : un déficient mental exploité pendant 48 ans, des restaurateurs sous les verrous

Rhône : un déficient mental exploité pendant 48 ans, des restaurateurs sous les verrous
Le restaurant a fermé ses portes, peut-être définitivement - DR

Les portes du restaurant Granmougin La Croix-Régis sont fermées.

Cet établissement situé sur la commune des Haies dans le sud du département du Rhône fait l'objet d'une vaste enquête de gendarmerie. Cette dernière a conduit à l'arrestation, à la mise en examen et à l'incarcération cette semaine de quatre membres d'une même famille, gérants du restaurant.

Le couple de septuagénaires, leur fille et leur gendre sont soupçonnés notamment de violences sur personne vulnérable ayant entraîné une infirmité permanente. C'est même un cas d'esclavage moderne qui s'est joué durant près de 50 ans au sud de Lyon.

Il y a 48 ans, un homme alors âgé de 20 ans est placé par son foyer dans ce restaurant pour y travailler. Il est déficient mental, ne sait pas compter, n'a pas de famille. Et les restaurateurs vont pleinement profiter de ses faiblesses pour le faire trimer quotidiennement. Rémunéré, il n'avait toutefois pas accès à son compte.

C'est en 2017 que, victime d'une cécité progressive puis totale, il est emmené à l'hôpital où les services sociaux vont se pencher sur son cas. Aux yeux de la société, il réapparaît soudainement, lui qui avait disparu des radars depuis tant de décennies.

L'enquête de gendarmerie qui se poursuit doit déterminer si sa cécité est consécutive ou non à des coups reçus de la part des Grandmougin, ceux qui l'ont pris sous leur aile pour l'exploiter.

Tags :

esclavagisme

31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tucrois le 04/10/2018 à 15:52
ZorrodeLyon a écrit le 21/09/2018 à 08h56

Manu I° devrait avoir honte de pousser ce jeune jardinier vers un milieu professionnel si dépourvu d'humanité. Pas besoin de faire une demande du retour des bagnes -- ce sont les hôtels et les restaurants en France du 21e siècle .
Je ne fréquente presque plus ces 'établissements', pour protester contre les mauvais traitements comme celui-ci évoqué dans cet article.

Qu'aurait t'il fait pendant 50ans dans un asile psychiatrique croyez vous que sue été mieux je doute et les preuves les preuves où sont elles je trouve que ces personnes ont été incarcéré un peut vite d'autres font des délits beaucoup plus graves et ne sont pas incarcérés pour autant justice à deux vitesses

Signaler Répondre

avatar
pauvre france le 24/09/2018 à 07:20
Progressistes = esclavagistes a écrit le 21/09/2018 à 15h27

Dans le mille. C’est le même qui te traite de raciste ,même si tu es étranger,ou d’origine,du moment que tu ne pense pas comme lui. Lui, le bon samaritain (hypocrite) qui accueille le clandestin bras ouvert. Mais, en oubliant de dire ,que celui ci ,couche à la cave ou dans l’ecurie .avec un minimum vital pour manger et qu’il le fait bosser 18heures par jour. Je bosse dans le bâtiment et j’en ai vue,mais bon . L’esclavage est de retour avec les négriers bien franchouillards qui les exploitent et encouragent l’invasion africaine européenne. Bien implanté en Afrique dans des multinationales mafieuses ,ils leur font miroiter le rêve européen.s’approprient leur terre ,ses richesses et le peu d’argent de côté qu’ils ont pour les conduire aux portes de l’Europe. Analphabètes et incultes ses partants sont de la viande pour la bête progressiste qui les soumettra à l’esclavage et à la délinquance de déportation.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'Allemagne veut acueillir TANT de migrants : http://www.europe1.fr/international/migrants-lallemagne-cree-des-emplois-a-80-centimes-de-lheure-2828170

Signaler Répondre

avatar
Merci Macron le 23/09/2018 à 23:51

Il avait traversé la rue pour trouver du travail et est arrivé chez les Tenardiers.

Signaler Répondre

avatar
vtf le 23/09/2018 à 20:10
sami69 a écrit le 21/09/2018 à 10h34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

Raciste !

Signaler Répondre

avatar
Hakim6993@gmail.com le 23/09/2018 à 01:42

Le smic c'est de lesclavage vue que tout les prix augmente méme si le smic aité à 1700 euro ça reste du salaire d'animaux

Signaler Répondre

avatar
Cupidité européenne le 22/09/2018 à 17:33
Non à l’esclavage. a écrit le 22/09/2018 à 08h12

Ses passeurs ,comme vous dites ,sont bien drivés par des européens qui ont besoin d’esclave. Après un million,on parle d’invasions ou de déportation mais pas de migration,surtout, que la plupart de leur pays d’origine ne sont pas en guerre . Alors, se sont bien des responsables européens qui les appellent et les récupèrent dans six bateaux taxis affrétés par l’Union européenne hypocrite et mafieuse.

Tellement réaliste. Et surtout culotté car ses esclavagistes vous traiteront de racistes. Quand les mafias siciliennes,s’occupent de ses clandestins dans des centres ,se n’est sûrement pas par humanité.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre france le 22/09/2018 à 15:47
Non à l’esclavage. a écrit le 22/09/2018 à 08h12

Ses passeurs ,comme vous dites ,sont bien drivés par des européens qui ont besoin d’esclave. Après un million,on parle d’invasions ou de déportation mais pas de migration,surtout, que la plupart de leur pays d’origine ne sont pas en guerre . Alors, se sont bien des responsables européens qui les appellent et les récupèrent dans six bateaux taxis affrétés par l’Union européenne hypocrite et mafieuse.

Bien dit..... si les européens n'avaient pas besoin de main d'oeuvre pas cher ça n'existerait pas.... faite une recherche Google pour connaître le salaire horaire spécial migrant en Allemagne. ...... vous allez halluciner (80cts/h)!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Les couloirs du temps .. le 22/09/2018 à 08:16
Foutaise a écrit le 22/09/2018 à 00h06

Les plus grands esclavagistes, se sont les passeurs qui rançonnent leurs frères et leurs promettent monts et merveilles de l'autre côté de la méditerranée, vers l'Europe.

Se servant bien au passage de quelques grosses poignées de dolards avant de les larguer en pleine mer.

Eux, ces passeurs non franchouillards, ils piochent à la source la quantité d'esclaves nécessaire à leurs enrichissements, et personnes ne les condamnent ?

En France ,on en a l’exemple. Des étrangers qui sont un peu mieux payé pour exploiter leur frères sans papiers. MAIS, ils travaillent bien pour de grande enseignes françaises,européennes,et oui. Donc, les esclavagistes sont bien les grands patrons et les multinationales européennes.

Signaler Répondre

avatar
Non à l’esclavage. le 22/09/2018 à 08:12
Foutaise a écrit le 22/09/2018 à 00h06

Les plus grands esclavagistes, se sont les passeurs qui rançonnent leurs frères et leurs promettent monts et merveilles de l'autre côté de la méditerranée, vers l'Europe.

Se servant bien au passage de quelques grosses poignées de dolards avant de les larguer en pleine mer.

Eux, ces passeurs non franchouillards, ils piochent à la source la quantité d'esclaves nécessaire à leurs enrichissements, et personnes ne les condamnent ?

Ses passeurs ,comme vous dites ,sont bien drivés par des européens qui ont besoin d’esclave. Après un million,on parle d’invasions ou de déportation mais pas de migration,surtout, que la plupart de leur pays d’origine ne sont pas en guerre . Alors, se sont bien des responsables européens qui les appellent et les récupèrent dans six bateaux taxis affrétés par l’Union européenne hypocrite et mafieuse.

Signaler Répondre

avatar
Foutaise le 22/09/2018 à 00:06
Progressistes = esclavagistes a écrit le 21/09/2018 à 15h27

Dans le mille. C’est le même qui te traite de raciste ,même si tu es étranger,ou d’origine,du moment que tu ne pense pas comme lui. Lui, le bon samaritain (hypocrite) qui accueille le clandestin bras ouvert. Mais, en oubliant de dire ,que celui ci ,couche à la cave ou dans l’ecurie .avec un minimum vital pour manger et qu’il le fait bosser 18heures par jour. Je bosse dans le bâtiment et j’en ai vue,mais bon . L’esclavage est de retour avec les négriers bien franchouillards qui les exploitent et encouragent l’invasion africaine européenne. Bien implanté en Afrique dans des multinationales mafieuses ,ils leur font miroiter le rêve européen.s’approprient leur terre ,ses richesses et le peu d’argent de côté qu’ils ont pour les conduire aux portes de l’Europe. Analphabètes et incultes ses partants sont de la viande pour la bête progressiste qui les soumettra à l’esclavage et à la délinquance de déportation.

Les plus grands esclavagistes, se sont les passeurs qui rançonnent leurs frères et leurs promettent monts et merveilles de l'autre côté de la méditerranée, vers l'Europe.

Se servant bien au passage de quelques grosses poignées de dolards avant de les larguer en pleine mer.

Eux, ces passeurs non franchouillards, ils piochent à la source la quantité d'esclaves nécessaire à leurs enrichissements, et personnes ne les condamnent ?

Signaler Répondre

avatar
c'est bien c'est du superficiel le 21/09/2018 à 22:18
sami69 a écrit le 21/09/2018 à 10h34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

c'est qu'il va devenir Réac mdr

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 21/09/2018 à 20:19
sami69 a écrit le 21/09/2018 à 10h34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

Tu veux parler des dizaines d'Africains attrapés ces derniers mois pour esclavage moderne ?

Si LyonMag censure ce commentaire, qu'elle censure le commentaire auquel il répond, car il est raciste !

Signaler Répondre

avatar
BG le 21/09/2018 à 19:15
sami69 a écrit le 21/09/2018 à 10h34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

Alors comme ça suivant le nom que l'on porte on est plus ou moins raciste ?
Vous connaissez mon nom ?

Signaler Répondre

avatar
Pôle emplois européens le 21/09/2018 à 19:14

Nous sommes tous des esclaves exploités,donc des déficients mentaux .

Signaler Répondre

avatar
Anita le 21/09/2018 à 19:13
Quelqu'un a écrit le 21/09/2018 à 18h52

toutes manière on et des millions d'esclave en France pour un smic et le metro boulo dodo ..ou le embouteillages boulo dodo .. Et q'on viennent pas me dite qu'on n'est pas des esclaves

C’est vrai ,mon pote ,on est tous conditionné pour servir d’esclaves aux grands patronat et aux multinationales qui cachent les aristocrates qui nous exploitent. Comme ont leur coûte encore trop cher ,malgré le sous emplois et toutes les lois qui les protègent.ils font venir des clandestins d’africains par milliers pour remplacer les étrangers des pays de l’est devenus eux aussi trop coûteux. J’espère juste. Qu’en cas de guerre civile ils iront chercher les vrais coupables et non les pauvres gens.

Signaler Répondre

avatar
Quelqu'un le 21/09/2018 à 18:52

toutes manière on et des millions d'esclave en France pour un smic et le metro boulo dodo ..ou le embouteillages boulo dodo .. Et q'on viennent pas me dite qu'on n'est pas des esclaves

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 21/09/2018 à 16:16
rien de nouveau a écrit le 21/09/2018 à 14h56

Depuis toujours, enfin je ne généralise pas non plus mais, on sais bien que les restaurateurs sont des requins sans âmes qui préfèrent prendre les salariés tout comme leur clients pour des cons.

C'est en connaisseur que macron a envoyé un jeune en recherche d'emploi, vers ses amis exploiteurs de la restauration !!

Pauvre France.

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 21/09/2018 à 15:37

Des chances pour la France....

Signaler Répondre

avatar
Progressistes = esclavagistes le 21/09/2018 à 15:27
sami69 a écrit le 21/09/2018 à 10h34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

Dans le mille. C’est le même qui te traite de raciste ,même si tu es étranger,ou d’origine,du moment que tu ne pense pas comme lui. Lui, le bon samaritain (hypocrite) qui accueille le clandestin bras ouvert. Mais, en oubliant de dire ,que celui ci ,couche à la cave ou dans l’ecurie .avec un minimum vital pour manger et qu’il le fait bosser 18heures par jour. Je bosse dans le bâtiment et j’en ai vue,mais bon . L’esclavage est de retour avec les négriers bien franchouillards qui les exploitent et encouragent l’invasion africaine européenne. Bien implanté en Afrique dans des multinationales mafieuses ,ils leur font miroiter le rêve européen.s’approprient leur terre ,ses richesses et le peu d’argent de côté qu’ils ont pour les conduire aux portes de l’Europe. Analphabètes et incultes ses partants sont de la viande pour la bête progressiste qui les soumettra à l’esclavage et à la délinquance de déportation.

Signaler Répondre

avatar
Restaurateurs =profiteurs. le 21/09/2018 à 15:14
rien de nouveau a écrit le 21/09/2018 à 14h56

Depuis toujours, enfin je ne généralise pas non plus mais, on sais bien que les restaurateurs sont des requins sans âmes qui préfèrent prendre les salariés tout comme leur clients pour des cons.

Entièrement d’accord. Les écoles font faire des stages en entreprises à nos enfants. Ma fille justement a été exploitée une semaine dans un restaurant,comme la plupart des esclavagistes. Les mêmes qui rebaptisent les clandestins en ´migrants’ mdr,pour mieux les exploiter sur notre sol. Ses pourritures sont sûrement le descendance des colonisateurs progressistes à qui il faut des esclaves pour faites toutes la sale besogne.

Signaler Répondre

avatar
rien de nouveau le 21/09/2018 à 14:56

Depuis toujours, enfin je ne généralise pas non plus mais, on sais bien que les restaurateurs sont des requins sans âmes qui préfèrent prendre les salariés tout comme leur clients pour des cons.

Signaler Répondre

avatar
BEATITUDE le 21/09/2018 à 13:10

Les gens de pouvoir ont encore de beau jour devant eux , rien qu'en lisant les commentaires , ils doivent baignées dans la béatitude .

Signaler Répondre

avatar
Free France le 21/09/2018 à 11:35

Ils avaient qu'à traverser la rue pour trouver du personnel non ?

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 21/09/2018 à 10:34

Famille GRANDMOUGIN CA SONNE BIEN FRANCAIS

C EST BIEN UN NOM DE FRANCHOUILLARS QUI S ADONNE A L ESCLAVAGISME

Signaler Répondre

avatar
macron le 21/09/2018 à 09:59

Il a dit traversez la rue les restaurateurs embauchent à quel prix?

Signaler Répondre

avatar
démasqué le 21/09/2018 à 09:21
ZorrodeLyon a écrit le 21/09/2018 à 08h56

Manu I° devrait avoir honte de pousser ce jeune jardinier vers un milieu professionnel si dépourvu d'humanité. Pas besoin de faire une demande du retour des bagnes -- ce sont les hôtels et les restaurants en France du 21e siècle .
Je ne fréquente presque plus ces 'établissements', pour protester contre les mauvais traitements comme celui-ci évoqué dans cet article.

vous ne fréquentez plus les restaurants pour une autre raison : le prix

Signaler Répondre

avatar
ZorrodeLyon le 21/09/2018 à 08:56

Manu I° devrait avoir honte de pousser ce jeune jardinier vers un milieu professionnel si dépourvu d'humanité. Pas besoin de faire une demande du retour des bagnes -- ce sont les hôtels et les restaurants en France du 21e siècle .
Je ne fréquente presque plus ces 'établissements', pour protester contre les mauvais traitements comme celui-ci évoqué dans cet article.

Signaler Répondre

avatar
NeuNeu le 21/09/2018 à 08:40

On dirait "Les Misérables" version 2018

Signaler Répondre

avatar
Ahmed17 le 21/09/2018 à 08:31

Entre les non déclarés et prendre du personnel sous payés,la restauration et l'hôtellerie dévoilent leurs vrais visages !!!

Signaler Répondre

avatar
Higgins le 21/09/2018 à 08:29
Honte a écrit le 21/09/2018 à 08h12

Quelle honte...
Et le foyer qui l'a placé là n'a jamais demandé des comptes à la famille ?

Exactement, tout le personnel du foyer devrait répondre du même chef d’accusation

Signaler Répondre

avatar
Honte le 21/09/2018 à 08:12

Quelle honte...
Et le foyer qui l'a placé là n'a jamais demandé des comptes à la famille ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.