"Une magnifique expérience" : les adieux de l’intéri(maire) de Lyon Georges Képénékian

"Une magnifique expérience" : les adieux de l’intéri(maire) de Lyon Georges Képénékian
Georges Képénékian - LyonMag

Georges Képénékian avait convié la presse ce mercredi à 13h30 à l’Hôtel de Ville.

Pour la dernière fois probablement en tant que maire de Lyon. Présent à Paris mardi aux côtés de Gérard Collomb lorsque ce dernier a maintenu sa demande de démission, obtenue dans la soirée, l’élu a lui-aussi envoyé sa lettre au préfet du Rhône.

Un conseil municipal extraordinaire sera organisé dans les 10, 15 jours qui arrivent, il permettra aux élus de désigner un nouveau maire de Lyon, qui sera Gérard Collomb.

Un jeu de chaises musicales qui en choque plus d’un. Mais pour Georges Képénékian, il n’y a pourtant rien de nébuleux dans tout cela, au contraire : "Je pense que c'est exactement le contraire. C'est une vraie transparence que nous avons affichée pour nous deux. Personne à Lyon n'avait imaginé que cet engagement moral était réel. Je pense qu'un engagement de cette nature est une forme de fidélité à des actes que l'on prend et que l'on pose. C'est donc tout le contraire d'une ancienne politique qui aurait pu donner d'autres schémas".

Face à la nuée de journalistes, Georges Képénékian est revenu sur son année (et deux mois) de mandat de maire. "Au fil de ces mois, j'ai pu travailler en tant que maire pour continuer ce que nous avions engagé, prendre des initiatives nouvelles. Un maire travaille tous les jours. C'est pour moi une magnifique expérience", a-t-il lâché, avec une voix plus émue en fin de discours.

"Ce qui compte, c'est pas l'âge du capitaine"

Son futur rôle aux côtés de Gérard Collomb est connu : Georges Képénékian redeviendra son premier adjoint, probablement à la Culture. Ce qui veut dire qu’un adjoint actuel va perdre son écharpe, et ses indemnités. "Aujourd'hui, nous allons bien sûr continuer cette démarche. (...) Ce qui compte, c'est bien sûr le projet futur, celui que nous présenterons aux Lyonnaises et aux Lyonnais. (...) Place au travail ! Place à l'action quotidienne ! Et c'est fort de cette expérience acquise et accrue au cours de ces derniers mois que je vais pouvoir continuer à être présent dans ce projet", a continué Georges Képénékian.

Celui qui attend désormais le feu vert du préfet pour abandonner le siège de maire est enfin revenu sur les polémiques autour de l’âge de Gérard Collomb, qui aura 72 ans au moment des élections de 2020. Et Georges Képénékian a été, comme toujours, fidèle : "Ce qui compte, c'est pas l'âge du capitaine. C'est la nature du projet qu'on porte. La crédibilité de Gérard Collomb, c'est de rassembler un nouveau collectif avec un projet jeune pour le futur de notre ville. C'est ça le pari, et c'est dans ce processus que moi-même je m'inscrirai".

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bonjour le 04/10/2018 à 10:56

Ce qui compte ce n’est pas l'âge mais le bilan de l’action et là, rien à dire.... ne vous en déplaise

Signaler Répondre

avatar
@simplette le 03/10/2018 à 23:56
dja69 a écrit le 03/10/2018 à 22h09

Bravo Gérard, on t’attendait pour Lyon. Tout ces aigris et ces jaloux ne mesurent pas tout le travail rendu. Mais tu seras réélu sur un plateau, à ne pas douter !!!!

t'en as pas marre la julie louloute de te la jouer en provocation ? ton gégé, il n'est plus du tout dans le coup - et il s'effondrera et toi avec

et on dira "bien fait pour ta pomme"

Tu es dans l'illusion que tu te fais à toi même si profondément que tu voudrais en transpirer mais nous, contribuables lyonnais qui ne sommes asservis comme toi, on s'en balance de tes états d'âme

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 03/10/2018 à 23:22

C'est ce que les psys appellent un rapport dominant / dominé, non ?

Signaler Répondre

avatar
dja69 le 03/10/2018 à 22:09

Bravo Gérard, on t’attendait pour Lyon. Tout ces aigris et ces jaloux ne mesurent pas tout le travail rendu. Mais tu seras réélu sur un plateau, à ne pas douter !!!!

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 03/10/2018 à 21:15

Tout simplement scandaleux.

Signaler Répondre

avatar
la julie partisanne nous fait bien rire le 03/10/2018 à 18:12
afrgggg a écrit le 03/10/2018 à 17h13

Je dirais plutôt copinage et magouille ... c'est comme ça que cela se passe dans la politique...

Ben oui parce que la fidélité dont il fait preuve est rémunérée :
en contrepartie, le colon lui a réservé se place au Sénat puisqu'il ne peut pas cumuler

Signaler Répondre

avatar
En marche arrière toute. le 03/10/2018 à 17:28

La bourgeoisie maçonnique dans sa splendeur. Les lumières qui finissent par la bougie ou le briquet.

Signaler Répondre

avatar
afrgggg le 03/10/2018 à 17:13
julie69 a écrit le 03/10/2018 à 14h52

Honneur et Fidélité. Bravo Monsieur Képénékian !

Je dirais plutôt copinage et magouille ... c'est comme ça que cela se passe dans la politique...

Signaler Répondre

avatar
pat69570 le 03/10/2018 à 17:08

Une calamité !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Guigno l69 le 03/10/2018 à 15:54

On se croirait dans Le Parrain.

Signaler Répondre

avatar
noa le 03/10/2018 à 15:43

Et quid de l'avenir de Collomb à la Métropole ? Le vrai enjeu en 2020 ne sera pas la mairie de Lyon (opposition inexistante) mais bien la métropole de lyon avec l'élection des conseillers métropolitaines au suffrage universel direct. C'est la fin de la tambouille entre amis, les conseillers devront désormais se prononcer AVANT le scrutin.

Signaler Répondre

avatar
pffff le 03/10/2018 à 15:08

@julie69...sort de ce corps...romain!!on t'as reconnu!!!
ne pas crier victoire tout de suite...le front antcolon se prepare..ca va faire mal en 2020!!!

Signaler Répondre

avatar
James Bond le 03/10/2018 à 14:59
julie69 a écrit le 03/10/2018 à 14h52

Honneur et Fidélité. Bravo Monsieur Képénékian !

On en a les larmes aux yeux, monsieur 007... 69007 pour être plus précis.
;-)

Signaler Répondre

avatar
julie69 le 03/10/2018 à 14:52

Honneur et Fidélité. Bravo Monsieur Képénékian !

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 03/10/2018 à 14:51

Et oui, le gang des lyonnais revient en force !

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 03/10/2018 à 14:46

Beaucoup plus convaincant et sincère quand il rend hommage au Grand Charles!!!

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 03/10/2018 à 14:44

"La crédibilité de Gérard Collomb, c'est de rassembler un nouveau collectif avec un projet jeune pour le futur de notre ville."
Non...sérieux....la prostate déconne ou quoi???;)
C'est plus de l'interimaire, c'est de la bouffonnerie!!!
A quand le front anticolon????on est prêt!!!
on a pris notre smecta!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.