Elle doit de l'argent à son compagnon incarcéré, il la menace par SMS

Elle doit de l'argent à son compagnon incarcéré, il la menace par SMS
LyonMag

Un détenu de la prison de Villefranche-sur-Saône était jugé ce mercredi.

Alors qu'il devait sortir dans un mois, il a eu un comportement menaçant envers sa petite amie. Cette dernière lui devait quelques centaines d'euros, d'où les SMS répétés envoyés par l'individu depuis sa cellule entre août et début octobre.

Dans ces derniers, il exigeait un remboursement, allant jusqu'à promettre à sa compagne âgée de 22 ans de l'enfermer "dans un coffre".

I

ncarcéré pour des faits de menaces et violences, le jeune homme a été condamné à 8 mois de prison supplémentaires, dont 2 avec sursis. Il a également l'interdiction d'entrer en contact avec sa victime.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lucpo le 19/10/2018 à 11:08
lyyyooonnn a écrit le 19/10/2018 à 09h22

Donc déjà le mec a un téléphone dans sa cellule, totalement anormal et en plus déjà incarcéré pour menaces et violence, il continue depuis sa cellule.... chapeau l’artiste

Certains sont incapable, par construction, de comprendre qu'une femme est aussi un être humain , douée de conscience et non un objet

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 19/10/2018 à 11:04
naif a écrit le 19/10/2018 à 10h23

et moi qui croyait que les téléphones étaient interdit en prison!?

on se moquerait de nous?

En théorie les portables sont interdis en prison...mais en réalité presque tous les détenus en ont un...!!

Signaler Répondre

avatar
Laxisme le 19/10/2018 à 10:47

Il faudrait fouiller tous ceux qui viennent rendre visite aux prisonniers. Ils se font livrer tout ce dont ils ont besoin pour continuer leurs petits et gros trafics. Une honte !

Signaler Répondre

avatar
naif le 19/10/2018 à 10:23

et moi qui croyait que les téléphones étaient interdit en prison!?

on se moquerait de nous?

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 19/10/2018 à 09:22

Donc déjà le mec a un téléphone dans sa cellule, totalement anormal et en plus déjà incarcéré pour menaces et violence, il continue depuis sa cellule.... chapeau l’artiste

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.