Villefranche : le détenu passait son temps à insulter et menacer les surveillants

Villefranche : le détenu passait son temps à insulter et menacer les surveillants
LyonMag

Un détenu de la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône a été jugé ce mardi.

A plusieurs reprises depuis son incarcération, il avait insulté et menacé des surveillants. L'un d'entre eux, d'origine martiniquaise, avait eu droit à des propos racistes.

Le détenu avait également profité d'une promenade pour inscrire sur un mur des insultes visant trois gardiens.

Enfin, il avait également caché un téléphone portable entre ses fesses. Mais avait choisi le pire moment pour le faire : juste avant la douche, durant laquelle les surveillants avaient exigé qu'il enlève son caleçon.

Pour tous ces faits, l'homme a écopé de 6 mois de prison ferme supplémentaires, contre les 8 mois ferme requis par le procureur. Il devra également verser des dommages et intérêts à quatre surveillants, constitués parties civiles.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
casser du caillou le 14/11/2018 à 14:07

Il on cas casser de la roche au marteau et burin dans les carrières / je suis sûr que au bout d une semaine il respectera le personnels mais non c est mieux loger blanchis nourris par mes nos impôts de là les prisons seront moins pleine à coup sûr !!!!!

Signaler Répondre

avatar
ProPalestinien le 14/11/2018 à 13:32

" Il devra également verser des dommages et intérêts à quatre surveillants, constitués parties civiles." il est en prison, pas de taff, avec quoi va t-il les payer ? Des feuilles de laurier ? Il doit ^tre insolvable

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 14/11/2018 à 10:28

Il est temps de le mettre au travail, pour qu'il paie son séjour...
Quelques TIG à l'intérieur de la prison (nettoyage, entretien...) lui apprendront le respect, et feraient de lui autre chose qu'un poids pour la société !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.