Schizophrène, il tue son collègue après avoir écouté les ordres de plaques d'immatriculation

Schizophrène, il tue son collègue après avoir écouté les ordres de plaques d'immatriculation
Photo d'illustration - LyonMag

Le 10 janvier prochain, un homme âgé de 28 ans sera fixé sur son sort.

C'est à cette date-là que la cour d'appel de Lyon annoncera s'il était responsable pénalement de ses actes le 16 août 2017.

Alors livreur, il avait fait équipe avec un jeune habitant de Limonest pour se rendre dans l'Ain. Arrivé à destination, il avait poignardé à dix reprises son collègue dans un ascenseur.

L'homme expliquera ensuite aux enquêteurs avoir cédé aux ordres que lui donnaient les plaques d'immatriculation qui s'étaient mises à lui parler depuis quelques jours.

Le Lyonnais était un schizophrène qui s'ignorait, qui ne prenait plus de traitement pour soigner ses bouffées délirantes car on lui avait diagnostiqué un burn-out.

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hur. le 27/02/2019 à 10:41

Eh oui, le schizophrène déjà en hôpital psy, bientôt en liberté. Bravo la loi en France, après même pas deux ans...ça me fait vomir.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 19/11/2018 à 10:26
On dit MERCI à qui ?? a écrit le 16/11/2018 à 18h09

Non, bien au contraire. Mais, les gens votent,pour ceux qui les flagellent. Les moyens ? L’argent ? Il y en a ,mais il est dilapidé et volé par nos gouvernements successifs qui s’ augmentent les salaires , gouttes auxx pots de vins ect.... une caissière de supermarché,serait meilleure aux finances que Bercy et les mafias qui n’ont jamais été aussi riches .

Non, de l'argent "il n'y en a pas assez".

Vous pourrez prendre le salaire des députés, des sénateurs, du président, etc, vous n'obtiendrez pas le 10ème des manques de budget pour la santé.

L'outil monnaie doit rester relativement rare pour avoir une valeur, sinon, ce serait des feuilles d'arbre.
De là, il manquera toujours. Prenez le temps de le comprendre.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 19/11/2018 à 09:56
chichi a écrit le 16/11/2018 à 15h22

Alors on demande pas les origines du suspect la ??? Comment ça se fait??

Vous avez des certitudes sur les origines du suspect ?
N'hésitez pas à partager vos infos...

Signaler Répondre

avatar
Anonymous le 18/11/2018 à 23:02

Pourquoi l'article est-il obligé de mentionner que le tueur est un schizophrène ? La majorité des schizophrènes sont loin d'être des tueurs et souffrent de la stigmatisation des médias...

Signaler Répondre

avatar
DTC le 16/11/2018 à 19:30

Si j'ai bien compris l'article, le problème tourne autour du diagnostique et pas de l'internement.
On enferme pas les gens en HP pour Burn-out.

Signaler Répondre

avatar
Détournement en hautes sphères. le 16/11/2018 à 18:11
Société d’irresponsables . a écrit le 16/11/2018 à 14h02

Les places en prisons et en psychiatrie on peut en trouver . Mais, faut il le VOULOIR. J’habites Marseille et en quarante ans ,je n’ai jamais vue autant de zombies dans les rues .tout est voulue dans notre société,même la violence. Quand on veut régler un problème ,je vous garantie,qu’on le règle . On peut toujours, mais ils faut chercher à qui profitent le crimes ? Nos responsables politiques sont des irresponsables . Le jour , où un vrai président gouvernera le pays et non pas un responsable de multinationales.alors ,la violence changera de camps.

L’argent public il sert en premier les intérêts européens et celui des riches qui le détournent. Le vrai racisme,c’est la richesse qui crache sur la pauvreté.

Signaler Répondre

avatar
On dit MERCI à qui ?? le 16/11/2018 à 18:09
Post monétaire a écrit le 16/11/2018 à 14h24

"..................... Les places en prisons et en psychiatrie on peut en trouver ..........."


oui mais les "honnêtes gens" payent déjà trop d'impôts pour construire des lieux dont ils ne bénéficieront pas à court terme, donc, ....

votre phrase est fausse.
Des places et des moyens, y'en a pas. La société est corrompue dans son ensemble même si certains se battent contre cette corruption.
:)

Non, bien au contraire. Mais, les gens votent,pour ceux qui les flagellent. Les moyens ? L’argent ? Il y en a ,mais il est dilapidé et volé par nos gouvernements successifs qui s’ augmentent les salaires , gouttes auxx pots de vins ect.... une caissière de supermarché,serait meilleure aux finances que Bercy et les mafias qui n’ont jamais été aussi riches .

Signaler Répondre

avatar
Marcus. le 16/11/2018 à 17:02

Et si ces plaques d'immatriculation n'étaient qu' un moyen de défense ??

Signaler Répondre

avatar
chichi le 16/11/2018 à 15:22

Alors on demande pas les origines du suspect la ??? Comment ça se fait??

Signaler Répondre

avatar
Monsieur Toc-toc le 16/11/2018 à 14:27

Oui, un schizo peut basculer et devenir criminel... mais leur diagnostique pas plus que leur traitement n'est obligatoire, et quand ils passent à l'acte et se font attraper, ils ne vont pas en prison puisque considérés comme malades. Ils sont hospitalisés en HP.
Quant à leur insertion dans le monde du travail... difficile dont souvent entretenus pas les parents ad vitam aeternam

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 16/11/2018 à 14:24
Société d’irresponsables . a écrit le 16/11/2018 à 14h02

Les places en prisons et en psychiatrie on peut en trouver . Mais, faut il le VOULOIR. J’habites Marseille et en quarante ans ,je n’ai jamais vue autant de zombies dans les rues .tout est voulue dans notre société,même la violence. Quand on veut régler un problème ,je vous garantie,qu’on le règle . On peut toujours, mais ils faut chercher à qui profitent le crimes ? Nos responsables politiques sont des irresponsables . Le jour , où un vrai président gouvernera le pays et non pas un responsable de multinationales.alors ,la violence changera de camps.

"..................... Les places en prisons et en psychiatrie on peut en trouver ..........."


oui mais les "honnêtes gens" payent déjà trop d'impôts pour construire des lieux dont ils ne bénéficieront pas à court terme, donc, ....

votre phrase est fausse.
Des places et des moyens, y'en a pas. La société est corrompue dans son ensemble même si certains se battent contre cette corruption.
:)

Signaler Répondre

avatar
Société d’irresponsables . le 16/11/2018 à 14:02
Point de vue a écrit le 16/11/2018 à 09h45

Les prisons sont pleines à craquer les Hôpitaux psychiatriques aussi conséquence de plus en plus de fous et de délinquants dangereux en liberté...

Les places en prisons et en psychiatrie on peut en trouver . Mais, faut il le VOULOIR. J’habites Marseille et en quarante ans ,je n’ai jamais vue autant de zombies dans les rues .tout est voulue dans notre société,même la violence. Quand on veut régler un problème ,je vous garantie,qu’on le règle . On peut toujours, mais ils faut chercher à qui profitent le crimes ? Nos responsables politiques sont des irresponsables . Le jour , où un vrai président gouvernera le pays et non pas un responsable de multinationales.alors ,la violence changera de camps.

Signaler Répondre

avatar
SCS le 16/11/2018 à 13:37

Et sinon ce fou , on peut pas le lacher dans un quartier pour qu il travaille?

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 16/11/2018 à 12:45
LE SENS DE L'HUMOUR a écrit le 16/11/2018 à 11h53

Malgré la gravité des faits , il faut aussi peut être imaginé les fous rires que doivent se taper les enquêteurs en récoltant les aveux de certains criminels dérangé . Du moins il faut espérer pour eux qu'ils ont le sens de l'humour ,sinon c'est le suicide assuré .

Son » collègue « lui n’aura jamais plus l’occasion de rire alors un peu de décence SVP.

Signaler Répondre

avatar
LE SENS DE L'HUMOUR le 16/11/2018 à 11:53

Malgré la gravité des faits , il faut aussi peut être imaginé les fous rires que doivent se taper les enquêteurs en récoltant les aveux de certains criminels dérangé . Du moins il faut espérer pour eux qu'ils ont le sens de l'humour ,sinon c'est le suicide assuré .

Signaler Répondre

avatar
Histoire tragique le 16/11/2018 à 11:00

Un individu irrécupérable parce que mentalement dérangé et hyper dangereux, son père a bien faillit en faire les frais,beaucoup de"collègues"se méfiaient et l'évitaient pressantant le pire, c'est hélas un internement à vie qu'il faut car il recommençera..quelle tragédie pour sa famille et celle de sa pauvre victime

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 16/11/2018 à 09:45

Les prisons sont pleines à craquer les Hôpitaux psychiatriques aussi conséquence de plus en plus de fous et de délinquants dangereux en liberté...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.