Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le déblocage voté mais des débordements hier à Lyon II

Cinq étudiants ont été interpellés et placés en garde à vue hier après-midi à la suite d'échauffourées en marge du scrutin.
250 manifestants s’étaient rassemblés devant le campus des berges du Rhône pour s’opposer à ce vote à bulletin secret organisé par la présidence. Une salle de classe aurait alors été saccagée. Le président de l’Université, Olivier Christain, a annoncé qu’il comptait porter plainte et il a interrompu le vote vers 15h. Le site des Berges va rester fermé administrativement. Pourtant les 15% d’étudiants, professeurs et personnels qui se sont rendus aux urnes se prononcés à 80% pour le déblocage de l’université après huit semaines d’arrêt pour s’opposer à la réforme Pécresse.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.