Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Marche “pour la vie” : 500 personnes ont dénoncé l’IVG à Lyon

LyonMag

Ce dimanche après-midi, l’association "J’aime la vie" a organisé une marche contre l’avortement à Lyon.

LyonMagLyonMag

Ils étaient environ 500, à se réunir place des Terreaux sous la pluie pour ensuite faire une marche "pour la vie", et scander leurs slogans anti-IVG et anti-PMA dans la ville.

 

Plusieurs associations, essentiellement catholiques, étaient présentes dont notamment la Fondation Jérôme Lejeune, qui distribuait de petits fascicules où l’on apprend que l’avortement revient à "tuer", ou bien infliger "une peine de mort".

 

Quant au service d’ordre, assez nombreux, eux se disaient "être proches de l’action française".

 

Un tout petit groupe de personnes s’était réuni à côté du rassemblement pour protester. Mais il ne semble pas avoir eu d’altercation.


Commentaires 78

Déposé le 28/11/2018 à 20h17  
Par Bravo ! Citer

La jeunesse des manifestants contraste avec les vieilles paux qui essaient de contre-manifester...
L'avenir est pro-vie !

Déposé le 28/11/2018 à 10h26  
Par VRAI Citer

Faux ! a écrit le 28/11/2018 à 09h18

100% des IVG sont pratiquées sur des enfants.
Autre chose ?

T'aurais mieux fait de lire les réalités du code civil plutôt que les mensonges de ta bible

Déposé le 28/11/2018 à 09h18  
Par Faux ! Citer

militant anti-choix a écrit le 27/11/2018 à 17h51

Mais aucun IVG n'est pratiqué sur des enfants

100% des IVG sont pratiquées sur des enfants.
Autre chose ?

Déposé le 27/11/2018 à 22h44  
Par Catholiban mais pas citoyen Citer

L'avortement c'est la destruction de l'enfant qu'une mère porte... a écrit le 27/11/2018 à 19h24

Une femme enceinte..."attends un enfant"..."porte un enfant"...c'est la langue française qui nous le dit!

" synonymes traductions dictionnaire analogique anagrammes mots-croisés :

synonymes - porter un enfant : être en cloque, attendre un bébé, attendre un heureux événement, être enceinte...

dictionnaire analogique :grossesse (état d'une femme enceinte)
http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/porter un enfant/fr-fr/

Ce n'est pourtant pas ce que dit la loi.

Vous savez le truc qui vous plait quand ca vous arrange mais que vous adorez détester dès qu'elle contrarie votre bible.

Déposé le 27/11/2018 à 19h24  
Par L'avortement c'est la destruction de l'enfant qu'une mère porte... Citer

militant anti-choix a écrit le 27/11/2018 à 17h51

Mais aucun IVG n'est pratiqué sur des enfants

Une femme enceinte..."attends un enfant"..."porte un enfant"...c'est la langue française qui nous le dit!

" synonymes traductions dictionnaire analogique anagrammes mots-croisés :

synonymes - porter un enfant : être en cloque, attendre un bébé, attendre un heureux événement, être enceinte...

dictionnaire analogique :grossesse (état d'une femme enceinte)
http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/porter un enfant/fr-fr/

Déposé le 27/11/2018 à 18h54  
Par CQFD. Citer

LoL a écrit le 27/11/2018 à 18h31

Avec des raisonnements aussi stupides on peut dire qu'en se basant sur les chiffres de dimanche dernier, le nombre de 5 opposants aux militants pro-vie représente 8x10^(-7)% de la population française...
Les partisans de la culture de mort sont donc négligeables.

Niveau stupide en voulant interdire aux femmes d'avoir des enfants quand elles veulent c'est bien vous qui avez le pompon

Déposé le 27/11/2018 à 18h31  
Par LoL Citer

catholibans a écrit le 27/11/2018 à 14h57

500 / 6.22 millions pour être précis cela représente 0.008% de la population.

Et ça voudrait dicter leur pensé unique !!!

Avec des raisonnements aussi stupides on peut dire qu'en se basant sur les chiffres de dimanche dernier, le nombre de 5 opposants aux militants pro-vie représente 8x10^(-7)% de la population française...
Les partisans de la culture de mort sont donc négligeables.

Déposé le 27/11/2018 à 17h53  
Par catholibans Citer

Qui avorte le plus? a écrit le 27/11/2018 à 17h26

N°1 : des femmes sous contraception...72%!!!
N°2 : des femmes de 20 à 24 ans - 27 avortements pour 1000 femmes
N°3 : des femmes de 18 à 19 ans - 19,5 avortements pour 1000 femmes

Donc ni des mineurs majoritairement, ni des violées, victimes d'incestes etc... mais des femmes parfaitement au courant et sous contraception!

https://www.caminteresse.fr/sante/qui-sont-les-femmes-qui-avortent-1188188/

La pilule est donc une arnaque!
Le Planning Familial est une calamité qui se goinffre sur le malheur des femmes et qui n'a aucun résultat...car le chiffre est stable!

Il faut interdire d'urgence la pilule et le Planning familiale et faire des campagnes envers les femmes :

"Pas de capote! alors va en acheter! Sinon mets la toi sur l'oreille!"

Le caoutchouc plutôt que les perturbateurs endocriniens et l'aspirateur à foetus!

qui interdit le plus?

Déposé le 27/11/2018 à 17h51  
Par militant anti-choix Citer

Marre de raquer! a écrit le 27/11/2018 à 17h13

Il n'y avait pas la pilule pour toutes remboursée par la Sécu!

72% des avortements sont pratiqué sur les enfants de femmes qui prennent la pilule!

Il est temps de le dire et de responsabiliser les hommes!
L'esclavage des femmes pour le plaisir des hommes ça suffit!

Pourquoi les femmes devraient-elles continuer à s'empoisonner et empoisonner la planète pour en plus devoir subir un avortement ?

Interdiction de la pilule vite! Il faut sauver la Planète, c'est une priorité!

Mais aucun IVG n'est pratiqué sur des enfants

Déposé le 27/11/2018 à 17h26  
Par Qui avorte le plus? Citer

N°1 : des femmes sous contraception...72%!!!
N°2 : des femmes de 20 à 24 ans - 27 avortements pour 1000 femmes
N°3 : des femmes de 18 à 19 ans - 19,5 avortements pour 1000 femmes

Donc ni des mineurs majoritairement, ni des violées, victimes d'incestes etc... mais des femmes parfaitement au courant et sous contraception!

https://www.caminteresse.fr/sante/qui-sont-les-femmes-qui-avortent-1188188/

La pilule est donc une arnaque!
Le Planning Familial est une calamité qui se goinffre sur le malheur des femmes et qui n'a aucun résultat...car le chiffre est stable!

Il faut interdire d'urgence la pilule et le Planning familiale et faire des campagnes envers les femmes :

"Pas de capote! alors va en acheter! Sinon mets la toi sur l'oreille!"

Le caoutchouc plutôt que les perturbateurs endocriniens et l'aspirateur à foetus!

Déposé le 27/11/2018 à 17h13  
Par Marre de raquer! Citer

CQFD. a écrit le 27/11/2018 à 14h52

100 briques par an c'est négligeable , par rapport au nombre de mort avant les lois sur l'IVG .

Il n'y avait pas la pilule pour toutes remboursée par la Sécu!

72% des avortements sont pratiqué sur les enfants de femmes qui prennent la pilule!

Il est temps de le dire et de responsabiliser les hommes!
L'esclavage des femmes pour le plaisir des hommes ça suffit!

Pourquoi les femmes devraient-elles continuer à s'empoisonner et empoisonner la planète pour en plus devoir subir un avortement ?

Interdiction de la pilule vite! Il faut sauver la Planète, c'est une priorité!

Déposé le 27/11/2018 à 17h06  
Par WAUQUIEZ est-il crédible? Citer

Mères en détresse ou festival Queer! a écrit le 27/11/2018 à 14h36

Les fonds régionaux ne sont pas extensibles...WAUQUIEZ finance le festival porno-queer "Ecrans Mixtes" (avec la MAIF, AIR FRANCE, La Ville de Lyon, L'Etat MACRON,...) ...il ne peut pas tout financer!

http://festival-em.org/
remerciements : Georges Képénékian, Maire de Lyon • Loïc Graber, Adjoint à la Culture de la Ville de Lyon

• Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne - Rhône - Alpes

Florence Verney-Carron, Vice-présidente déléguée à la Culture et au Patrimoine de la Région Auvergne - Rhône - Alpes

• David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon
Myriam Picot, Vice-Présidente de la Métropole de Lyon

• Frédéric Potier, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).

Cinémas Lumière : Thierry Frémaux et Sylvie da Rocha
• Institut Lumière : Thierry Frémaux et Maelle Arnaud
• Cinéma Comœdia : Marc Bonny, Ronan Frémondière,
Frédérique Duperret et Coline David
• Cinéma Les Alizés : Nadia Azouzi
• Ciné Toboggan : Marion Sommermeyer
• Ciné-Mourguet : Grégory Tudella
• Goethe-Institut Lyon :
Joachim Umlauf et Kathe Stäcker

• Bibliothèques Municipale de Lyon : Gilles Eboli, Étienne Mackiewicz, Sylvie Tomolillo, Fatiha Toumi, Julia Kabakdjian, Thomas Renoud-Grappin

Université Lumière Lyon II : Pascal Cornet et Yannick Chevalier

• Le Lavoir Public : Olivier Rey

• Albédia Imprimeurs

• Hôtel Athéna : Laurent Abry

• Exit Mag : Luc Hernandez
et Isaure Chemain

• Hétéroclite : Romain Vallet et Renan Benyamina

• Les Cahiers du Cinéma : Stéphane Delorme, Jean-Sébastien Chauvin et Arnaud Carpentier
• Arte :Bastien De Sordi
• Émission Pluriel Gay : Gérald Russo
• Émission Le P’tit Bazar : Maxime Antoine et Julien Campagna
• Centre LGBTI de Lyon
• SOS Homophobie : Clément Dilas,
Juliette Coupez et Maxime Larcher

• APGL Auvergne - Rhône - Alpes

• L’Autre Cercle Auvergne - Rhône - Alpes : Jérôme Chabannes •

FrenchMania : Franck Finance Madureira
Heidi Weiler, Emmanuelle Denavit-Feller, Pierre Neau, Salomé Vieira •

Fondation Pernod-Ricard : Philippe Rousset
• Maif : Mireille Duval
• Air France : Irène Grousson-Denis
agnès b. et son équipe : Annelise Landureau, Sébastien Ruiz, Anouk Badel et Laurianne Trottier
• Médiaqueer : Jordan Arseneault et Antoine Damiens.

Merci à tou·tes les distributrices·teurs, productrices·teurs, réalisatrices·teurs qui nous ont confié·es leurs films pour cette édition 2018.

Remerciements particuliers pour cette huitième édition à João Pedro Rodrigues, Monika Treut, Bruce LaBruce, Olivier Ducastel, Jacques Martineau, Julia Solomonoff,
Dominique Choisy, Émilie Jouvet, Michèle Collery, Régine Abadia, João Rui Guerra da Mata, João Ferreira.

Remerciements aux étudiant·es des Masters GLC et TLEC de l’Université Lumière Lyon II pour leur participation aux sous-titrages des films et pour la rédaction du Journal
du festival.

Remerciements à tous les membres de l’association Écrans Mixtes ainsi qu’à la dynamique équipe de bénévoles. À

La preuve par le queer!

Déposé le 27/11/2018 à 17h04  
Par 21782 avortements c'est le prix d'un collège! Citer

Ouste a écrit le 27/11/2018 à 16h40

Les centres d'IVG se font un pognon de dingue...
Pas étonnant qu'on trouve encore tant de personnes pour défendre ce business lucratif, sous couvert de défense du droit des femmes...

21 782 avortements en ARA en 2016

21782 x 450€ = 9 801 900€ ...près de 10 millions d'euros!

Qu'est-ce qu'on peut faire avec 10 millions d'euros chaque année? un collège de 5180 m2 utile!

Informations complémentaires
Surface utile : 5 180 m²
Coût HT des travaux : 9 000 000 € HT
(certes c'était en 2007 et pas en ARA...)

https://www.archicontemporaine.org/RMA/p-8-lg0-Construction-d-un-college-600-aux-normes-HQE.htm?fiche_id=972

Déposé le 27/11/2018 à 16h55  
Par Manif contre LGBTphobies...bien moins que 500! Citer

catholibans a écrit le 27/11/2018 à 14h57

500 / 6.22 millions pour être précis cela représente 0.008% de la population.

Et ça voudrait dicter leur pensé unique !!!

Vous avez parfaitement raison...combien à rassembler la manif du 10 novembre "contre les LGBTphobies" sur la place des Terreaux? ...bien moins de 500 personnes!

LYON-MAG n'a pas osé donner le chiffre...même gonflé!


...et pourtant ces gens font bien la loi dans notre pays!

Déposé le 27/11/2018 à 16h40  
Par Ouste Citer

Les centres d'IVG se font un pognon de dingue...
Pas étonnant qu'on trouve encore tant de personnes pour défendre ce business lucratif, sous couvert de défense du droit des femmes...

Déposé le 27/11/2018 à 14h57  
Par catholibans Citer

Bon maintenant faut rentrer a écrit le 27/11/2018 à 12h59

500 pelots pour un appel régional, alors que la région compte plus de 6 millions d'habitants c'est hautement représentatif.
En même temps ca les promènent.

500 / 6.22 millions pour être précis cela représente 0.008% de la population.

Et ça voudrait dicter leur pensé unique !!!

Déposé le 27/11/2018 à 14h52  
Par CQFD. Citer

Money, money, money! a écrit le 27/11/2018 à 14h21

100 briques par an c'est pas négligeable!

100 briques par an c'est négligeable , par rapport au nombre de mort avant les lois sur l'IVG .

Déposé le 27/11/2018 à 14h46  
Par La PMA Pour Toutes c'est le vrai Eldorado! Citer

je dis ça... a écrit le 26/11/2018 à 18h06

Et la "PMA pour toutes" arrive !
C'est fort: arriver à faire rembourser par la Sécu la conception d'un enfant chez des femmes tout à fait en capacité de concevoir naturellement...
Bien joué !
Les Français vont payer les caprices d'une minorité...

La PMA Pour Toutes c'est un plus gros Jackpot que l'avortement!

un avortement rapporte 450€
une naissance réussie par PMA rapporte 30000€ plus toutes celles qui ratent (6000 à 8000€ l'essai!)

il y a 800 000 naissances par an le gisement est donc de 800000 x 30000€ = 240 000 000 000€ ...payé par les GJ via l'assurance maladie et la CSG!!!

Comparé au 110 000 000 que rapporte l'avortement chaque année c'est rien!

Déposé le 27/11/2018 à 14h38  
Par Surprise! Citer

La CSG et l'Assurance-Maladie paieront a écrit le 27/11/2018 à 12h37

Les mères en détresse? Vous voulez parler de "ces mères-célibataires-volontaires" qui ont été en Espagne pour se faire fabriquer un gamin qu'elles entendent priver de père?

30000€ par PMA pour celles qui veulent se passer d'hommes et fabriquer des orphelins de père...que paieront les Gilets Jaunes!

c'est la prochaine surprise de MACRON!

Déposé le 27/11/2018 à 14h36  
Par Mères en détresse ou festival Queer! Citer

Question? a écrit le 27/11/2018 à 12h14

"Quand vos amis mettent des bâtons dans les roues des associations qui se chargent d'accueillir les mères en détresse ....."

il serait bon d'étayer un peu vos propos par des exemples

Les fonds régionaux ne sont pas extensibles...WAUQUIEZ finance le festival porno-queer "Ecrans Mixtes" (avec la MAIF, AIR FRANCE, La Ville de Lyon, L'Etat MACRON,...) ...il ne peut pas tout financer!

http://festival-em.org/
remerciements : Georges Képénékian, Maire de Lyon • Loïc Graber, Adjoint à la Culture de la Ville de Lyon

• Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne - Rhône - Alpes

Florence Verney-Carron, Vice-présidente déléguée à la Culture et au Patrimoine de la Région Auvergne - Rhône - Alpes

• David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon
Myriam Picot, Vice-Présidente de la Métropole de Lyon

• Frédéric Potier, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).

Cinémas Lumière : Thierry Frémaux et Sylvie da Rocha
• Institut Lumière : Thierry Frémaux et Maelle Arnaud
• Cinéma Comœdia : Marc Bonny, Ronan Frémondière,
Frédérique Duperret et Coline David
• Cinéma Les Alizés : Nadia Azouzi
• Ciné Toboggan : Marion Sommermeyer
• Ciné-Mourguet : Grégory Tudella
• Goethe-Institut Lyon :
Joachim Umlauf et Kathe Stäcker

• Bibliothèques Municipale de Lyon : Gilles Eboli, Étienne Mackiewicz, Sylvie Tomolillo, Fatiha Toumi, Julia Kabakdjian, Thomas Renoud-Grappin

Université Lumière Lyon II : Pascal Cornet et Yannick Chevalier

• Le Lavoir Public : Olivier Rey

• Albédia Imprimeurs

• Hôtel Athéna : Laurent Abry

• Exit Mag : Luc Hernandez
et Isaure Chemain

• Hétéroclite : Romain Vallet et Renan Benyamina

• Les Cahiers du Cinéma : Stéphane Delorme, Jean-Sébastien Chauvin et Arnaud Carpentier
• Arte :Bastien De Sordi
• Émission Pluriel Gay : Gérald Russo
• Émission Le P’tit Bazar : Maxime Antoine et Julien Campagna
• Centre LGBTI de Lyon
• SOS Homophobie : Clément Dilas,
Juliette Coupez et Maxime Larcher

• APGL Auvergne - Rhône - Alpes

• L’Autre Cercle Auvergne - Rhône - Alpes : Jérôme Chabannes •

FrenchMania : Franck Finance Madureira
Heidi Weiler, Emmanuelle Denavit-Feller, Pierre Neau, Salomé Vieira •

Fondation Pernod-Ricard : Philippe Rousset
• Maif : Mireille Duval
• Air France : Irène Grousson-Denis
agnès b. et son équipe : Annelise Landureau, Sébastien Ruiz, Anouk Badel et Laurianne Trottier
• Médiaqueer : Jordan Arseneault et Antoine Damiens.

Merci à tou·tes les distributrices·teurs, productrices·teurs, réalisatrices·teurs qui nous ont confié·es leurs films pour cette édition 2018.

Remerciements particuliers pour cette huitième édition à João Pedro Rodrigues, Monika Treut, Bruce LaBruce, Olivier Ducastel, Jacques Martineau, Julia Solomonoff,
Dominique Choisy, Émilie Jouvet, Michèle Collery, Régine Abadia, João Rui Guerra da Mata, João Ferreira.

Remerciements aux étudiant·es des Masters GLC et TLEC de l’Université Lumière Lyon II pour leur participation aux sous-titrages des films et pour la rédaction du Journal
du festival.

Remerciements à tous les membres de l’association Écrans Mixtes ainsi qu’à la dynamique équipe de bénévoles. À

Déposé le 27/11/2018 à 14h21  
Par Money, money, money! Citer

L'avortement c'est un Jackpot! tout comme la pilule! Et les pères n'ont rien à dire! a écrit le 26/11/2018 à 17h18

Les "conjoints" n'ont rien à dire...seule la mère décide de priver d'enfant son père...c'est ça le Progrès et le Nec plus ultra de la modernité c'est de faire des enfants sans hommes et de les priver de père!

Et bien sût tout cela financé par les cotisations pour l'Assurance Maladie et la CSG!

Si on interdisais la pilule...les homme seraient obligés de mettre des capotes! Ce serait plus écolo, meilleur pour la santé des femmes, protégérait aussi des MST...

Mais problème la capote c'est pas cher, ça ne rapporte rien, ce n'est pas remboursé par la Sécu... pas moyen de faire un gosse dans le dos et de réclamer ensuite une pension...

Tandis que la pilule ça permet de continuer à avorter massivement!

225 000 avortements par an, 72% des femmes qui avortent sont sous contraception soit 162000 femmes qui vont zigouiller l'enfant qu'elles portent...pour un gain de... 450€ x 162000 = 72 900 000€ grâce à la pilule! 72 millions d'euros!

225000 avortements c'est 225 000 x 450€ = 101 millions d'euros par an Mini sans compter le cout des pilules de toutes les femmes qui la prennent : un pactole!

100 briques par an c'est pas négligeable!

Déposé le 27/11/2018 à 14h19  
Par PROFITEURS Citer

Psst a écrit le 27/11/2018 à 12h37

Cadeau:
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/la-region-doit-arreter-de-soutenir-des-associations-anti-ivg-22-11-2017-7407681.php

Vous pourriez faire des efforts et chercher un peu...
Vous savez parfaitement que ces initiatives sont gênantes pour certains. Qui essaient de couler financièrement les associations venant en aide aux mères en détresse.

Des initiatives similaires de la part des "pro-choix" ou le choix est-il avec une seule option, à savoir la mort du bébé ?

Encore des associations qui profitent grassement de nos impôts pour se dorer la pilule

Déposé le 27/11/2018 à 14h10  
Par CQFD. Citer

lol a écrit le 27/11/2018 à 13h31

quand l'ivg était interdite, l'Etat incitait les médecins à faire des "ivg" post grossesses sur les enfants handicapés, y'a jamais eu un défilé. Tout ça c'est de la récupération politique bas de gamme à tendance chrétienne ultra, qui ne réfléchisse pas aux pb qu'il y'avait avant l'autorisation des ivg.

Rien d'étonnant de la part de personnes qui ont cru pendant des siècles que la terre était plate et qui ont acceptés l'héliocentrisme que depuis 1990.....

Déposé le 27/11/2018 à 13h59  
Par Ouste Citer

Psst a écrit le 27/11/2018 à 12h37

Cadeau:
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/la-region-doit-arreter-de-soutenir-des-associations-anti-ivg-22-11-2017-7407681.php

Vous pourriez faire des efforts et chercher un peu...
Vous savez parfaitement que ces initiatives sont gênantes pour certains. Qui essaient de couler financièrement les associations venant en aide aux mères en détresse.

Des initiatives similaires de la part des "pro-choix" ou le choix est-il avec une seule option, à savoir la mort du bébé ?

Merci pour ce lien qui rappellera à tous que notre état laïque n'a pas à financer des associations cultuelles (comme je sent pointer les gros sabots cela concerne bien sur TOUTES les religions)

Déposé le 27/11/2018 à 13h31  
Par lol Citer

quand l'ivg était interdite, l'Etat incitait les médecins à faire des "ivg" post grossesses sur les enfants handicapés, y'a jamais eu un défilé. Tout ça c'est de la récupération politique bas de gamme à tendance chrétienne ultra, qui ne réfléchisse pas aux pb qu'il y'avait avant l'autorisation des ivg.

Déposé le 27/11/2018 à 12h59  
Par Bon maintenant faut rentrer Citer

500 pelots pour un appel régional, alors que la région compte plus de 6 millions d'habitants c'est hautement représentatif.
En même temps ca les promènent.

Déposé le 27/11/2018 à 12h37  
Par Psst Citer

Question? a écrit le 27/11/2018 à 12h14

"Quand vos amis mettent des bâtons dans les roues des associations qui se chargent d'accueillir les mères en détresse ....."

il serait bon d'étayer un peu vos propos par des exemples

Cadeau:
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/la-region-doit-arreter-de-soutenir-des-associations-anti-ivg-22-11-2017-7407681.php

Vous pourriez faire des efforts et chercher un peu...
Vous savez parfaitement que ces initiatives sont gênantes pour certains. Qui essaient de couler financièrement les associations venant en aide aux mères en détresse.

Des initiatives similaires de la part des "pro-choix" ou le choix est-il avec une seule option, à savoir la mort du bébé ?

Déposé le 27/11/2018 à 12h37  
Par La CSG et l'Assurance-Maladie paieront Citer

aide-toi, le ciel t’aidera a écrit le 27/11/2018 à 10h56

Mais dites moi avant et/ou après vos gesticulations sur le pavé que mettez vous en place:

- pour aider les mères en détresse?
- pour empêcher les pressions exercées par les conjoints ou la famille de ces femmes ?
- quels moyens ?

Commencez déjà par faire un peu du boulot, les résultats seront à coup sur aux rendez-vous

Les mères en détresse? Vous voulez parler de "ces mères-célibataires-volontaires" qui ont été en Espagne pour se faire fabriquer un gamin qu'elles entendent priver de père?

Déposé le 27/11/2018 à 12h33  
Par Usine à MACRON! Citer

Hum a écrit le 27/11/2018 à 12h00

Magique, la ministre de la Santé annonce le remboursement du préservatif sur prescription médicale !
Elle est pas belle la vie ? Encore quelques millions tirés des poches des Français, afin de financer une mesure bien démago...
La question qui se pose: qui est l'heureux dirigeant de la société qui fabrique ces préservatifs homologués par le Ministère de la Santé ?
Un proche de Macron ?
Un proche de Buzyn ?
Un frère .: ?

Oui j'ai découvert cette info après avoir écrit mon message!

Que BUZYN comme d'habitude fasse une magouille pour en mettre plein les poches de ses copains ce ne serait pas étonnant... mais rembourser les capotes qui sont plus efficaces que la pilule ne me parait pas scandaleux...

je préfèrerais qu'elles soient très très peu cheres au lieu d'aller chez le médecin (25€) pour se faire prescrire des préservatifs!

Vous avez raison c'est encore un truc pour enrichir ses copains!

Déposé le 27/11/2018 à 12h16  
Par Question? Citer

Hum a écrit le 27/11/2018 à 12h00

Magique, la ministre de la Santé annonce le remboursement du préservatif sur prescription médicale !
Elle est pas belle la vie ? Encore quelques millions tirés des poches des Français, afin de financer une mesure bien démago...
La question qui se pose: qui est l'heureux dirigeant de la société qui fabrique ces préservatifs homologués par le Ministère de la Santé ?
Un proche de Macron ?
Un proche de Buzyn ?
Un frère .: ?

On attend toujours vos réponses aux questions posées:

aide-toi, le ciel t’aidera a écrit le 27/11/2018 à 10h56

Mais dites moi avant et/ou après vos gesticulations sur le pavé que mettez vous en place:

- pour aider les mères en détresse?
- pour empêcher les pressions exercées par les conjoints ou la famille de ces femmes ?
- quels moyens ?

Commencez déjà par faire un peu du boulot, les résultats seront à coup sur aux rendez-vous

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.