Le détenu de Corbas sentait le cannabis, sa famille lui avait apporté de la drogue pour Noël

Le détenu de Corbas sentait le cannabis, sa famille lui avait apporté de la drogue pour Noël
La prison de Corbas - LyonMag

La semaine dernière, les surveillants de la prison de Corbas étaient très attentifs.

Car en ces périodes de fêtes de fin d’année, les détenus aussi ont droit à des cadeaux. Et leurs listes de Noël contiennent souvent des choses prohibées.

Ainsi, jeudi, plusieurs visiteurs ont été fouillés avant de rejoindre le parloir famille. Et diverses substances illicites ont été découvertes sur eux.

Le lendemain, c’est un détenu revenant du parloir qui a attiré l’attention d’une surveillante. Et notamment sa forte odeur particulière rappelant celle du cannabis. Ainsi, sept paquets contenant 250 grammes de drogue ont été découverts sur lui, tous donnés par une proche quelques minutes auparavant.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les Barons de Bruxelles. le 28/12/2018 à 08:04
santaclosse a écrit le 26/12/2018 à 16h54

on est plus contrôlé quand on prend l'avion que les visiteurs en prison !!
pauvre fance

Normal, nos narco politiciens corrompus encaissent bien des royalties. C’est pour ça , qu’ils sont contre la légalisation,qui ferait encaisser les pactoles par l’etat.

Signaler Répondre

avatar
d’accord le 27/12/2018 à 17:44

Tout va bien

Signaler Répondre

avatar
Zig le 27/12/2018 à 14:46
bibiloulou a écrit le 26/12/2018 à 20h00

on s'en fou il y a plus grave en france le pouvoir d'achat et des gilets jaune decedé arreté d'ecouter des choses quil ne serve a rien dans notre quotidien

Le plus grave effectivement c'est de ce mettre stupidement, et pour rien, en situation dangeureuse

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 26/12/2018 à 20:00

on s'en fou il y a plus grave en france le pouvoir d'achat et des gilets jaune decedé arreté d'ecouter des choses quil ne serve a rien dans notre quotidien

Signaler Répondre

avatar
Logique le 26/12/2018 à 19:14
Non à LaRem a écrit le 26/12/2018 à 16h54

Je peux en déduire que la surveillante à du nez.
Un reconversion dans la parfumerie est envisageable.

C'est tout simplement une consommatrice

Signaler Répondre

avatar
maisoui le 26/12/2018 à 17:58

Merci Pére Noél !!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 26/12/2018 à 16:54

Je peux en déduire que la surveillante à du nez.
Un reconversion dans la parfumerie est envisageable.

Signaler Répondre

avatar
santaclosse le 26/12/2018 à 16:54

on est plus contrôlé quand on prend l'avion que les visiteurs en prison !!
pauvre fance

Signaler Répondre

avatar
Pelo du secteur le 26/12/2018 à 15:41
Sakura a écrit le 26/12/2018 à 13h46

Vu que la famille du détenu a les moyens pour acheter du canabis, on devrait leur faire payer les frais qu engendre la détention de cet homme.

Je ne pense pas qu'il aurait pris le risque de faire rentrer 250g pour sa consommation, c'est plutôt une mule, il devait avoir une dette envers un autre détenu ou alors est il "faible" et on l'a forcé ... C'était une certitude qu'il se fasse prendre, c'est impossible de faire passer 250g au parloir : un kamikaze le gars ! Lol

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 26/12/2018 à 13:46

Vu que la famille du détenu a les moyens pour acheter du canabis, on devrait leur faire payer les frais qu engendre la détention de cet homme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.