Début du blocage dans les prisons

Les syndicats du personnel pénitentiaire lance aujourd’hui une action nationale. A Corbas, les surveillants bloquent depuis ce matin l’entrée de la maison d’arrêt pour empêcher tout nouveau transfert. Les représentants lyonnais réclament une dizaine de postes de surveillants supplémentaires. Ils dénoncent les conditions de travail dégradées en raison notamment de la surpopulation carcérale. Ce mouvement doit durer quatre jours.
A Villefranche, une quarantaine de délégués syndicaux étaient présents tôt ce matin devant les portes de la maison d'arrêt. Les manifestants n’ont pas bloqué les extractions judiciaires mais n’écartent pas de possibles actions dans les prochains jours. Ils attendent un signe du ministère de la justice.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.