Lyon : le SDF énervé passe ses nerfs en frappant des policiers

Lyon : le SDF énervé passe ses nerfs en frappant des policiers
Photo d'illustration - LyonMag

Ce ressortissant camerounais se savait en sursis en France.

En situation irrégulière et faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire (OQTF), il n’a pourtant pas su se calmer vendredi soir.


Squattant les alentours de la gare de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement de Lyon, le SDF était énervé pour une raison inconnue. Et à la vue de deux policiers, il a décidé de se passer les nerfs en les frappant. Pour se protéger, les fonctionnaires ont fait usage de gaz lacrymogène.

Le SDF camerounais a été interpellé et conduit au centre de rétention administrative où il attend son expulsion du pays. Pour les faits d'agression sur les policiers, il a reçu un rappel à la loi.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
On rêve! le 21/01/2019 à 14:09

"Pour les faits d'agression sur les policiers, il a reçu un rappel à la loi"...
Et au bout de 5 agressions de policiers, il aura droit à un blâme?

Signaler Répondre

avatar
Franckie33 le 21/01/2019 à 13:57

Clandestin = Rappel à la loi
Dettinger = Détention provisoire
Cherchez l'erreur :-(

Signaler Répondre

avatar
rien de neuf le 21/01/2019 à 09:47

fantastique!!! encore un clandestin... qui va se mettre a hurler quand il ser dans l avion, et ainsi, il restera en France

et ça coute combien le rapatriement d'un clandestin dans son pays?
il faut peut être penser a envoyer la note au pays d origine/retour... a la voir, peut être qu il mettra en place une politique empêchant les départs du pays

Signaler Répondre

avatar
Jeanne avant l'allumette le 20/01/2019 à 18:47
ouaf. a écrit le 20/01/2019 à 18h21

Il a peut être entendu des voix.....comme celui de la part Dieu.

moi, si on n'avait pas écouté les voix que j'ai dans la tête, on parlerait anglais !

Signaler Répondre

avatar
ouaf. le 20/01/2019 à 18:21

Il a peut être entendu des voix.....comme celui de la part Dieu.

Signaler Répondre

avatar
Cancandiraton le 20/01/2019 à 17:50

Ce monsieur arrive en France les mains dans les poches et on refuse de lui donner un logement de bonnes allocations et accessoirement un emploi..De quoi s'énerver bien sur..

Signaler Répondre

avatar
Marche ou crève ,c’est Ton Medef. le 20/01/2019 à 16:40

Il a raison , le medef lui avait promis la fortune en France.mais c’est la misère et la rue ,alors il se rebelle ,après avoir faillit mourrir en traversant la Méditerranée avec ses escrocs d’ONG complice de son malheur.

Signaler Répondre

avatar
Français. le 20/01/2019 à 11:26

SDF = Immigré (clandestin ou non).
Déséquilibré = terroriste.
Dur dur le Français

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.